Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

UMP politique

  • Christine Marin à l’Assemblée Nationale


    Marin7.7.10 008.jpgSympathique visite de l’Assemblée Nationale le 7Marin7.7.10 020.jpg juillet 2010 au matin, avec l’accueil bienveillant de Christine Marin, député du Nord, 23ème circonscription, UMP.

    Pourquoi sa présence ?

    En raison de l’incitation d’une habitante du Nord, Josiane D…, organisatrice de cette manifestation, venue de Maubeuge en amenant par car 30 personnes.

    Au nombre des ces 30, des hommes et des femmes, de différents âges, avec un jeune garçon de 12  ans et demi, entrant en 4 ème en septembre, et qui n’a pas perdu une miette de ce qui se passait.

    Trois franciliens – dont je suis – se sont joints à ce groupe, ayant été invités à titre amical par Josiane.

    Après un mot d’accueil de Christine Marin suivi d’un temps d’accompagnement et d’échanges, le député pris par une réunion nous confie aux bons soins de Nicolas Leblanc, son attaché parlementaire.

    Dans un premier temps, un film de présentation est projeté au groupe.

    Il est suivi d’une visite avec un guide qui nous fait découvrir quelques beautés historiques des lieux.

    Marin7.7.10 075.jpgNous sommes ensuite invités à déposer sacs, portables et appareils photo-vidéo entre les mains du service adéquat afin d’accéder à la Chambre des députés elle-même, de pénétrer en direct au cœur des débats.

    Au-dessus de l’hémicycle, nous découvrons alors une salle, pas très grande – ce qui explique mieux par la proximité géographique des personnes leurs éventuelles empoignades verbales – où siègent à l’arrivée 6 élus du peuple.

    Le projet de Loi en discussion concerne une meilleure reconversion d’anciens militaires encore jeunes, dont certains n’ont pas d’indemnités de chômage. Lequel chômage est payé par le Ministère de la Défense.

    Il existe des situations indignes.

    Je découvre cette problématique, inédite pour moi et d’autres.

    Les 10 minutes autorisées étant écoulées, nous sommes conviés à quitter discrètement l’hémicycle où sont alors présents 10 représentants de la nation.

    La visite se poursuit avec un passage par la bibliothèque. Un coup d’œil sur des bustes de Mariane, des mini bustes caricaturés Daumier, un manuscrit du procès de condamantion de Jehanne d’Arc – 15 ème siècle, etc….

    La visite a été intéressante et plaisante, le soleil illuminant la journée.

    Merci à Christine Marin de s’être rendue disponible ! Merci à Josiane !

    Moins de 18 ans, à l’occasion de la journée du patrimoine ou en sollicitant une visite des lieux, venez vous rendre compte par vous-même. A la télévision la chambre, lieu des débats parlementaires, paraît grande. Il n’en est rien.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (clichés : archives personnelles  Christine Marin, Christine Marin et Josiane D., le groupe)

  • Yves Jégo, Romain Mouton & C° au marché de Belleville

     

    v&fo9.3.10Jego 006.jpgA J – 5 du premier tour des élections régionales, en ce jour ensoleillé du mardi 9 mars 2010, Romain Mouton candidat en Ile de France à ces élections et habitant du XX ème arrondissement a rencontré, au niveau de l’important marché de Belleville, de nombreux habitants.Romain Mouton est candidat sur la liste de Valérie Pécresse et Chantal Jouanno à Paris http://www.pecresse-paris20eme.fr v&fo9.3.10Jego 012.jpg

    Romain a les qualités humaines qui lui permettent de bien communiquer et aussi de disposer d’une équipe énergique et coopérante de militants. En matière politique, il a appris le « job » aux côtés d’Yves Jégo - député de Seine et Marne depuis 2002, maire de Montereau-Fault-Yonne depuis 1995, vice-président du Parti Radical, conseiller politique de l'UMP - homme apprécié, régulièrement bien élu dans une commune où les logements sociaux sont abondants. Nul mystère à cela : Yves Jégo sait écouter et répondre aux attentes de ses concitoyens, électeurs comme non électeurs quand ils vivent en dehors de son département - j’en suis témoin.

    Un autre du groupe d’hier a pris de belles photos d’Yves Jégo et de Romain, dont avec Ariane Cerutti - déléguée de circonscription pour une moitié du XX ème, Mahmoud Tall – autre délégué d’un arrondissement voisin venu donner la main, Babette de Rozières – chef en cuisine chez elle et à la télévision, et une trentaine d’autres.

    v&fo9.3.10Jego 004.jpgCes quelques clichés ont été faits, après tractage, Yves, Romain et Ariane s’arrêtant pour saluer les commerçants chez eux. Puis Yves Jégo a convié les présents ayant pu rester autourv&fo9.3.10Jego 014.jpgd’un café – ou d’un chocolat excellent ! – au Stand’art Café boulevard de Ménilmontant.
    C’est à juste titre que l’équipe de Romain et son leader ont été, en quelque sorte, cités en exemple par monsieur le député maire et ancien ministre ultra-marin, Yves Jego, qui peut être remercié d’avoir été présent et bien identifié lors de ce marché où nombre de personnes ont été heureuses d’échanger avec lui quelques mots.

    A l’issue du travail, j’ai exprimé ma pensée à propos des orientations – parfois erronées donc inadéquates pour les jeunes concernés et la société alentour - vers le baccalauréat général ou un circuit professionnel par défaut. Je ne suis pas seule; un autre du groupe de Romain s’en préoccupe autrement activement au quotidien.

    On ne confond pas la règle d’arrêt de campagne au niveau des médias et l’information de campagne en direct qui peut se prolonger plus longtemps, légalement.

    Ceux et celles qui souhaitent et peuvent être disponibles pour soutenir le travail de terrain de Romain Mouton verront sur son blog l’agenda des interventions prévues, aujourd’hui et jusqu’à samedi inclus avant le premier tour. Ils peuvent être présents. Ou se signaler à lui au 06 99 01 83 84.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (photos du 9 mars boulevard Ménilmontant, archives personnelles: en haut à gauche une partie de l'équipe, à droite Yves Jégo et Romain Mouton; en bas à gauche visite chez un commerçant, à droite Yves Jégo - avec son accord)

  • UMP : Régionales en avant !

    UMP22.10.09 039.jpgCe vendredi, 23 octobre 2009, dès 7 h 30, à la sortie du métro La Fourche Paris 17UMP22.10.09 049.jpg ème, un regroupement impressionnant de militants et de responsables UMP s’est réalisé autour de Valérie Pécresse, Chef de file de l’UMP pour les élections régionales 2010. Etaient notamment présents autour du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Philippe Goujon député maire, Chantal Jouanno secrétaire d’état à l’écologie, Brigitte Kuster maire du 17 ème et Jean-François Lamour.

    Ce député parisien, ancien ministre, en campagne pour les régionales, a accepté de dire quelques mots, ajoutant une touche d’humour parfaitement accordée à son statut de champion olympique d’escrime.

    Vous retrouvez Jean-François Lamour par le lien ci-après :

    http://www.youtube.com/watch?v=N2cWjfzct5w

    Le motif de ce rassemblement était la distribution d’un tract sur La Révolution des Transports en Ile de France, avec Valérie Pécresse.

    Voici le contenu de ce tract :

    « CARTON ROUGE : LA SATURATION DE LA LIGNE 13 !

    UMP22.10.09 068.jpg* 600 000 voyageurs / jour

    * à l’heure de pointe, la ligne 13 c’est :

    = un taux de charge de 130 %

    = 20 000 voyageurs/heure

    = plus de 4 personnes au mètre carré

    * des conditions de transport inacceptables

    DESATURATION DE LA LIGNE 13 : POUR UN PROLONGEMENT DE LA LIGNE 14 JUSQU’A PORTE DE CLICHY AVEC UN ARRET A CARDINET ! j

    Face à l’inertie du président du Conseil régional d’Ile de France, Valérie Pécresse est aux côtés de Brigitte Kuster, Maire du 17 ème et des élus de l’arrondissement pour soutenir le prolongement de la ligne 14 avec un arrêt non seulement Porte de Clichy, mais également à Cardinet, au cœur du futur éco-quartier des Batignolles.

    Les transports ne sont pas la priorité du Conseil régional actuel :

    Les investissements pour les transports sont tous orientés à la baisse : 337 millions d’euros en 1998, 265 millions aujourd’hui.

    La majorité rose/verte actuelle a déclaré la guerre à l’automobile : un coup d’arrêt au développement des infrastructures (les investissements divisés par deux depuis 1998), et surtout une forte baisse des crédits consacrés à la sécurité des routes.

    La délinquance est en hausse : + 20 % sur le seul réseau de bus entre 20007 et 2008, notamment sur le réseau de nuit.

    Une révolution dans les transports, c’est :

    * Engager un plan d’urgence pour la qualité, ciblé sur la ponctualité, le confort et la sécurité des usagers. Tous les transports doivent être accessibles aux handicapés.

    * Renforcer la capacité des infrastructures existantes avec des trains à deux étages (notamment sur le RER A)

    * Créer des nouvelles voies sur les autoroutes existantes, qui feront l’objet d’un grand plan de protections phoniques.

    * Relancer l’investissement sur des infrastructures nouvelles et engager dès maintenant les projets prioritaires du Grand Paris.

    * Innover par la promotion des véhicules propres, le co-voiturage, l’autopartage, les nouveaux services dans les transports et dans les gares

    Changer, c’est possible ! »

    On joint Valérie Pécresse par : http://www.pecresse-iledefrance.fr

    Il est aussi possible d’accéder à l’album photos de ce matin par le lien suivant : http://www.facebook.com/album.php?aid=120170&id=693542918&l=dc84e2918

    Pour ceux qui souhaitent se joindre aux jeunes de l’équipe de campagne de Valérie Pécresse il suffit de contacter Romain Mouton, présent ce matin, ou Sophie Rigault par : jeunes@pecresse-iledefrance.fr

    Bonne éclairage à propos de cette campagne, pour les franciliens en particulier.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (illustration : à gauche 5 responsables de gauche à droite : Philippe Goujon, Chantal Jouanno, Valérie Pécresse, Brigitte Kuster, Jean-François Lamour; à droite Valérie Pécresse dégustant un café; présentation du tract distribué)