Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

yusuf kamel

  • Berlin, 3 courses mercredi

    Il y a sur la page intitulée "index thèmes blog" les sujets récapitulés avec les jours où les trouver. Merci.

      

    Que des bons au départ de la finale du 1.500 mètres hommes.

    Même Mehdi Baala, blessé en mai et qui n’avait eu que 21 jours de préparation avait réussi à y être.

     

    J’ai été hyper attentive.

    Qui allait décrocher l’or ?

     

    Après 1.000 assez tranquille, ça accélère.

    Mehdi fonce, remonte. Puis, par faute d’un temps suffisant d’entraînement et de compétitions – conséquences de sa blessure – relâche.

    Il finit toutefois en 7 ème position, ce qui est bien.

     

    Il répond avec objectivité aux journalistes.

    Et surtout reste très positif pour se préparer pour une 3 ème fois à Barcelone

     

    Le Kénya mène la course avec un de ses natifs passé au Bahrein, Yusuf Saad Kamel. Il remporte l’or en 3'35"93. Il est  « Very,  very happy ! » et son papa a été 2 fois médaille d’or.

    Deresse Mekonnen , éthiopien, a l’argent et (3'36''01) et Bernard Lagat, américain, le bronze.

     

    La Jamaïque est toujours en avant avec 2 médailles pour le 100 mètres haies.

    L’or pour Brigitte Foster-Hylton en 12’’ 51 100, 35 ans, et le bronze pour sa compatriote Delloreen Ennis-London.

    La canadienne Priscilla Lopes-Schliep  34 ans s’intercale entre elles avec l’argent.

    Foster si heureuse de se découvrir avec l’or danse avec Lopes, crie de joie. Enfin s’élance avec sa compatriote pour le tour d’honneur.

    Excellent !

    Bravo la Jamaïque ;

     

    Un plaisir encore avec Caster Semenya au 800 mètres, 18 ans, Afrique du Sud, qui décroche l’or. Elle s’élance à mi-parcours, remonte en tête et termine en lâchant loin toutes les autres.

     

    Que de bons exemples, de tous âges.

     

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr