Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

valérie phoenixia

  • Anne-Marie Engler: prochains Cafés d'anne.com

    Il y a sur la page intitulée "index thèmes blog" les sujets récapitulés avec les jours où les trouver. Merci.

     

    Anne-Marie ENGLER - qui vit à Paris - propose les Cafés à venir jusqu’au 10 janvier 2010, tous à Paris 75004, de 19h30  à roseBleue8.01.09 015.jpgkarima12.2.09 011.jpg21h00 au GAI MOULIN, 10 rue Saint Merri, métro Hôtel de ville. Pour tout renseignement contacter : anne.com au tél. 06 09 80 16 72  ou par mail à annecom89@yahoo.fr

    Les cafés sont filmés par Elie Girard et Arnaud Marten. Les photos sont de Graziella Chane-Kane.

    Voici les intitulés des Cafés à venir d’Anne-Marie Engler :

    * Le 30 avril 2009 : Café sur les Enfants Maltraités avec Valérie Phoenixia, ACI , photographe d'artistes. Café proposé ici antérieurement

    * Le 14 mai 2009 : Les Jeux dangereux quand l’enfant prend des risques . Avec Marie-France Le Heuzey, pédopsychiatre, Hôpital Robert Debré, Paris

    * Le jeudi 11 juin 2009 : Café Franco -Marocain sur l’inceste avec  comme invitée Myriam Périne, victime et auteur de "Chut ! Dans les silences de l'inceste

    * Le 30 septembre : Café sur la bientraitance : Des danseurs à la rencontre des personnes âgées hospitalisées avec Valérie Martel pour parler de la Compagnie Alouette/ACM Ballet.

    * Le 19 novembre 2009 : Café sur la prison. avec Corinne Rostaing, sociologue,  Lyon

    * Le jeudi 14 janvier 2010 : Café sociétal sur l’excision  avec Diaryatou, auteur de "On m'a volé mpn enfance" 

     

    Le 30 avril 2009 : Café sur les Enfants Maltraités  avec  Valérie Phonexia, ACI , photographe d'artistes .
    Ils sont vraiment dérangés nos parents. Ils font tout ça devant nous. Sans se demander si cela nous perturbe.
    Pourquoi se poser des questions. Ils vivent sans nous depuis déjà longtemps et ne nous voient même plus.
    Je ressens la douleur de ma mère ! Je la sens partout dans mon corps. Je me balance d'un pied sur l'autre, en me mordant le bout de mes doigts. J'ai mal au ventre, envi de vomir. Cette vie est trop dégueulasse.
    Ma mère subi toutes ces violences, ces monstruosités devant ses enfants. Où se trouve la raison de toute cette misère. Où ?
    Se sont toute ces souffrances que j'endure, qui me donnent du courage, de la force et du mordant.
    Animé par Latifa Bennari et Annecom ...
    A titre exceptionnel Jean Baptiste remplacera Elie Girard derrière la caméra. 

    Le 14 mai 2009 :  Les Jeux dangereux quand l’enfant prend des risques . Avec Marie-France Le Heuzey, pédopsychiatre dans le service de psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent à l'Hôpital Debré à Paris ; elle est l'auteure de nombreux ouvrages

    Prendre des risques fait partie du développement normal de l’enfant, cela lui permet de gagner en assurance et en autonomie.

    Mais il arrive que l’enfant, poussé par le besoin de se mettre à l’épreuve ou de soulager une souffrance cachée, ou parfois juste pour s’amuser, se retrouve en situation de danger. Jeux dangereux, sports à risque, pratiques sexuelles non protégées, consommation d’alcool ou de drogues, scarifications, anorexie, conduites suicidaires…...
                                                

    Le jeudi 11 juin 2009 : CAFE Franco -Marocain SUR L'INCESTE avec  comme invitée Myriam Périne, victime et auteur de "Chut ! Dans les silences de l'inceste ".

    Chut !...
    Garder le secret. Surtout ne rien dire. Ne rien laisser transparaître. Même si ça me ronge de l'intérieur, même si ça fait mal, là, tout au fond de moi. La vie de Myriam Périne bascule à l'âge de huit ans, au divorce de ses parents. G., le nouveau compagnon de sa mère, s'avère être un pervers, maître dans l'art de la manipulation. Myriam tombe très vite sous sa coupe. Toujours là pour la réconforter dans ses tourments, il la coupe peu à peu de ses proches.
    Fascinée, à l'adolescence, elle accepte tout, même l'inacceptable. Au vu et au su de sa propre mère : G. l'a convaincue que cela faisait partie de la " thérapie " dont sa fille avait besoin. Ce témoignage saisissant est l'aboutissement de quinze années de souffrance. La douleur de l'auteur imprègne chaque page, les mots sonnent juste et révèlent l'ambiguïté d'une situation insupportable. En brisant le mur du silence, Myriam Périne veut donner aux victimes le courage de suivre son exemple.
    Parler, pour enfin se libérer
                                                                           

    Le 30 septembre : Café sur la bientraitance : Des danseurs à la rencontre des personnes âgées hospitalisées. Avec Valérie Martel et différents intervenants en contact avec la démarche de la Compagnie Alouette/ACM Ballet. Ils nous présenteront cette initiative innovante, à la fois artistique et sociale :

    Depuis 2006, cette compagnie développe un projet innovant dans les hôpitaux gériatriques, récompensé en mars 2008 par le trophée Les Initiatives de la Bientraitance (Mairie de Paris). Des danseurs professionnels investissent les services sur des journées complètes, de chambre en chambre, de couloir en lieu de vie, à la rencontre de tous, même des personnes les plus affaiblies, en collaboration avec le personnel soignant et d'animation.
    Des moments de plaisir et d'émotion partagée.
    Des liens différents entre les acteurs de la communauté hospitalière (patients, soignants, médecins, familles).
    Une démarche artistique et créative, parrainée par les danseurs étoile Wilfride Piollet et Jean Guizerix, qui s'intègre à l'offre de soin des services.
    Une action reconnue par le milieu professionnel de la danse (Le Centre National de la Danse-Pantin est partenaire), par les collectivités territoriales (Mairie de Paris, Conseil Régional d'Ile de France, entre autres), par le monde hospitalier (Module au sein de l'exposition 2007-08 au Musée de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris sur le thème de la prise en charge du grand âge en institutions.)
    Des partenariats annuels avec des groupes hospitaliers en région parisienne, deux résidences à venir au CHU de Toulouse.                                                                     

    Le 19 novembre 2009 : Café sur la prison. Avec Corinne Rostaing sociologue, agrégée de sciences sociales, maître de conférences à la faculté de sociologie et d’anthropologie de l’Université Lumière de Lyon (Lyon 2) et membre du laboratoire Modys (Mondes et dynamiques des sociétés, UMR 5264).

    Dernier ouvrage paru : La violence carcérale en question (PUF, Le lien social, avril 2008) avec Antoinette Chauvenet et Françoise Orlic.

    Elle a également publié La relation carcérale. Identités et rapports sociaux dans les prisons de femmes (PUF, Le Lien social, 1997) Elle est l’auteure de plusieurs articles récents : « La compréhension sociologique de l’expérience carcérale », Revue européenne de sciences sociales, septembre 2006, Tome XLIV, n° 135, pp. 29-43 ; « Processus de judiciarisation carcérale : le droit en prison, une ressource pour les acteurs ? », Revue Droit et Société, 2007, n° 67, pp. 577-595 ; « L’expression des détenus : formes, marges de manoeuvre et limites » in Payet J-P., Guilinai F. et Laforgue D., La voix des acteurs faibles. De l’indignité à la reconnaissance, PUR, 2008, pp. 121-138.

    Le jeudi 14 janvier 2010 : Café sociétaol sur l’excision. Avec Diaryatou ,excisée , nous parler de son livre , de son association , de ses combats ...

    "On m'a volé mon enfance"

    Octobre 2003. Les Lilas, en Seine-Saint-Denis, aux portes de Paris.
    Dans ce studio pourri de quinze mètres carrés, j'ai froid. Mon mari est parti en Afrique en me laissant cent euros...
    Ce livre retrace la lutte bouleversante d'une jeune Guinéenne pour sa survie et son identité. A l'âge de quatorze ans, Diaryatou a été mariée de force. On lui promet un futur époux attrayant, qui soutiendra financièrement sa famille et, surtout, qui lui donnera la possibilité de gagner la Terre promise : l'Europe. En réalité, son mari est un marabout polygame qui la bat et l'entraîne dans le monde des clandestins. Devenue esclave domestique et sexuelle, elle vit dans une solitude extrême, en Hollande puis en France, dont elle parle mal la langue et où elle se sent déracinée. A dix-huit ans, après la perte de son troisième bébé, Diaryatou fuit son mari et se retrouve à la rue, sans ressources. Impossible de rentrer en Afrique ...

    Diaryatou a crée son association : Espoirs et Combats de femmes .http://diary94.skyrock.com/
    En présence de Jacques Chevalier et de Abdoulkader Aliibrahim , respectivement fondateur et co/fondateur de Lidjibouti.

    Entrée libre.

    Contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr (Photo: archives personnelles : Anne-Marie Engler lors de ses Cafés: à gauche le 12 février 2009, à droite le 8 janvier 2009)

  • Maltraitance enfants: Valerie Phoenixia

    Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les sujets récapitulés avec les jours où les trouvez. Merci karima12.2.09 011.jpg

     

    « conférence

    vous inscrire chez annecom. Merci

    Informations sur l'événement

    Organisateur :

    annecom

    Type :

    Causes - Manifestation

    Réseau :

    Global

     

    Heure et lieu

    Date :

    jeudi 30 avril 2009

    Heure :

    19:30 - 21:00

    Lieu :

    le gai moulin

    Adresse :

    10 rue saint merri 4eme

    Ville :

    Paris, France

     

     

     

    Coordonnées

    Téléphone :

    0609801672

    Adresse électronique :

    annecom89@yahoo.fr

    Description

    CAFE DE AVRIL : CAFE SUR LES ENFANTS MALTRAITES
    Venez nombreux rencontrer, Valerie PHOENIXIA , ACI , CE CAFE SUR L'ENFANCE MALTRAITEE AURA LIEU :
    metro Hotel de ville
    organisé par annecom .
    Ce café sera filmé par Elie GIRARD et Arnaud MARTEN .Photos : Graziella Chane-Kane »

    contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (photos archives personnelles : Anne-Marie orgaisatrice de ce café le jeudi 12 février 2009)