Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

télé

  • NAT ou « précoces » » à TF1

    En préalable, vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouvez . Merci.     4 septembre: 74 visites, 5 septembre: 65 visites, 6 septembre: 63 visites, 

    Mercredi  3 septembre 2008, au cours du 20 heures de TF 1, un reportage consacré aux Normaux Atypiques (NAT) ou « précoces » a été présenté.

     bord du fleuve j & j bordeaux.jpg

    Je rapporte ici au plus près la teneur de ce que j’ai perçu, dans un premier temps ; en le complétant, dans un second temps.

     

    On nous présente une ruée accrue des parents, depuis quelque temps, vers les psychologues afin de connaître le QI (Quotient Intellectuel) de leurs enfants  chaque fois  que ces jeunes ne semblent pas conformes à l’attente de l’école : agités, ingérables, impossibles, ailleurs, etc…Question ? Derrière ces signes n’y a-t-il pas des surdoués qui se cachent ?

     

    Car le pourcentage de surdoués dans une population est de 2% .

    On nous présente une petite fille qui à l’âge de 3 ans et demi obtenait un QI supérieur à 130; c’était donc bien une « précoce ». Qui a eu la chance d’être reconnue et traitée, dans son cas, comme il était bon pour elle.

     

    Souvent les surdoués ont des comportements incompris. Et le souci actuel des parents est de ne pas passer à côté d’une éventuelle précocité  C’est ainsi qu’un psychologue de l’Education Nationale, interviewé, indique que c’est actuellement  1/5 ème de son temps qui est occupé par la recherche de ces enfants là.

     

    On enchaîne en présentant une petite fille de 5 ans dont on déclare qu’elle a 18 mois d’avance sur son âge.

     

    Enfants inattentifs, instables, ralentis à l’école etc…Tous ces enfants dont le comportement n’entre pas dans le cadre souhaité à l’école ne seraient-ils pas des « précoces » ? Des parents le pensent et pour le savoir il faut mesurer le QI des enfants éventuellement concernés.

    Un QI élevé signe la précocité.

     

    Un parallèle est alors fait dans l’émission entre la prise de la température du corps par l’instrument physique qu’est le  thermomètre et la mesure des intelligences par des tests. Le thermomètre, nous dit-on, est un outil objectif et sûr alors que les résultats du QI changent selon les tests et les psychologues.

    Or le QI est le seul moyen d’évaluer si l’on est en face d’un surdoué.

     

    Place ensuite à une classe de 29 élèves, tous surdoués. Il y avait 4 fois plus de candidats. Il ne s’agit pas de fabriquer des enfants différents des autres ni de les faire accéder systématiquement aux Grandes Ecoles. Le but essentiel est que ces enfants soient bien dans leur peau et que la chance d’être nés surdoués ne se retourne pas contre eux.

     

    Passage rapide au collège du Cèdre au Vésinet. Question posée : « N’êtes-vous pas en train de fabriquer une élite ?» A quoi il est répondu qu’il serait malheureux pour ces enfants de ne pas profiter d’aptitudes bien réelles.

     

    Au cours de ce reportage il a été fait mention de la possibilité de faire un saut de classe. Et l’information qu’il était surdoué n’aurait pas été donné à un élève.

    Pour finir une petite surdouée donne sa définition de l’intelligence qui est de parler gentiment pour ne pas se faire gronder.

     

    A la suite de cela, voici quelques éclairages complémentaires.

     

    Le reportage ci-dessus de TF1 a eu le mérite de parler des ces enfants là. Avec des manques et des erreurs.

    Des manques car il n’est pas expliqué ce que c’est qu’être « surdoué » ou « précoce ».

    Outre ces termes, d’autres sont utilisés. Mais compte tenu de l’approche faite de ces enfants, j’ai fait le choix de les appeler NAT sur mon blog, autrement dits Normaux ATypiques pour insister sur une  normalité que certains oublient et les situer en phase avec l’écrasante  majorité des Normaux Typiques ou NT.    

     

    Utiliser le terme « précocité » est une erreur car cela revient à dire que les jeunes ainsi étiquetés vont faire certaines choses avant les autres. Ce qui n’est pas exact et ne le sera jamais car ils sont nés avec un programme différent de fonctionnement – ce qui se voit en imageries cérébrales, aussi objectives que les mesures délivrées par un thermomètre lors d’une prise de température.

     

    Le test pour mesurer un QI est bien codifié et réévalué régulièrement. Il n’existe aucune raison pour que les résultats obtenus lors de la mesure d’un QI  soient différents selon les  psychologues réalisateurs. A ce sujet j’attire l’attention  sur l’existence d’un réseau d’une bonne centaine de psychologues spécialistes des « précoces » et « estampillés » AFEP (Association Française des Enfants Précoces) qui, sur l’ensemble de la France, proposent des tests de QI de qualité pour un prix unique de 120 Euros. Ces psychologues ont signé une charte avec l’AFEP pour garantir un excellent travail.

    Il est important de faire part au jeune concerné de sa Normalité Atypique. Car fonctionner en « surdoué » c’est, bien avant d’être repéré par un QI supérieur à 130 – niveau habituellement retenu – être né hyper perceptif, hyper sensibles, hyper tout…. avec dans 99% des cas la sensation de ne pas se sentir  bon du tout. Plus qu’un haut QI c’est ce fonctionnement un peu à part de la majorité des autres qui fait que ces jeunes là se sentent différents… et sont souvent perçus différents par les autres.

     

    Des jeunes et des moins jeunes. Car cette caractéristique inscrite dans les gênes va perdurer tout au long de la vie.

     

    Le plus gênant dans ce reportage est qu’on laisse à penser  qu’être « précoce » ou »surdoué » est une garantie de réussite  puisqu’il y a appartenance à une sorte d’élite du QI.

    Mais ce n’est pas ainsi que les choses se passent. Et sur 3 jeunes « surdoués », un seul va se tirer d’affaire, les 2 autres  étant déscolarisés, sans diplôme, brisés ….par ignorance de leur environnement – dont certains enseignants, les pires étant ceux qui pensent avoir tout compris de la « précocité » et font n’importe quoi. J’ai en tête l’exemple précis d’un directeur de collège. 

     

    Car la période délicate pour les « précoces » est celle du collège. Vigilance et bienveillance peuvent éviter des drames scolaires capables de démolir des à venir pleins de promesses.

      

    Arielle ADDA, dont on trouve sur le Net des extraits de ses écrits relatifs aux précoces, est  celle – selon moi -qui connaît le mieux aujourd'hui  la précocité et sait en parler.Elle a écrit en collaboration avec Hélène CATROUX un livre paru en 2003 chez Odile Jacob: L'Enfant doué - L'intelligence réconciliée. C’est le travail d’Arielle depuis plus de 30 ans de venir en aide aux moins de 18 ans comme aux adultes en difficulté ; et c’est en France  une des 1 ères psychologues à s’être souciée des enfants appelés « précoces » par TF1. Arielle ADDA consulte à Paris comme psychologue au 3 rue Régis, Tél. 01 42 22 01 09. Hélène Catroux, elle, consultante aussi à Paris, est enseignante et formatrice.

       

    Un ouvrage, paru chez Odile Jacob en 2002, L’Enfant surdoué – l’aider à grandir, l’aider à réussir est lié à l’expérience de Jeanne SIAUD-FACCHIN, psychologue clinicienne, basée à Marseille au 346 avenue de Montolivet, 12 ème, Tél. 04 91 06 69 29

     

    L’AFEP, Association Française pour les Enfants Précoces, est une Association agréée par le Ministère de l’Education Nationale, correspondante pour la France de European Council for High Ability. L’AFEP est au 111, boulevard Carnot, 78110 Le Vésinet, Tél. 01 34 80 03 48. Outre l’AFEP déjà citée, il existe d’autres associations compétentes en « précocité ». 

     

    Pourquoi parle-t-on autant ces jours-ci de la « précocité » ? Certains ont émis l’hypothèse que  les programmes scolaires ont été quelque part tellement lissés et allégés que ces enfants là ne trouvent plus un intérêt suffisant pour les programmes proposés en dégustation.

    Force est de constater que lorsque le temps du collège est passé on s’élève davantage dans l’abstraction et la diversité ce qui donne une nourriture mieux adaptée  aux besoins des « précoces », donc des résultats scolaires qui repartent à la hausse, après une période plus ou moins houleuse.

     

    Certains collèges et lycées mixent avec bonheur les Normaux Typiques et les Normaux Aypiques. Ainsi en est-il de l’établissement Saint Gabriel à Saint Laurent sur Sèvre en Vendée que je  recommande et qui accueille près de 2 000 élèves. Par le hasard de la naissance j’ai vu le jour à 12 kms de là et  connais bien cet établissement fondé en 1838, doté de beaucoup d’espaces verts, et surtout  soucieux du maintien d’une tradition scolaire de qualité. Excellence vérifiée année après année par les bons résultats aux examens, concours et admissions aux grandes écoles.

    Saint-Gabriel a une tradition d'internat : 900 lycéens et collégiens, garçons et filles y sont actuellement internes, dont plus de 100 venus de Paris et Ile de France. Un bus de l’établissement assure le transport vers la gare TGV d’Angers le vendredi soir et est présent pour les accueillir au dernier train quittant Montparnasse pour Angers le dimanche soir. .

    Que la base catholique de Saint-Gabriel reste présente n’est pas une gêne puisque la dimension du respect s’impose à tous, tant du côté des élèves que du côté des enseignants.

    Pour les amateurs d’Histoire, cet établissement privé et mixte a été fondé en 1838 par les Frères de Saint Gabriel, en cette commune de Saint Laurent sur Sèvre où s'éteignit leur fondateur, Saint-Louis-Marie Grignon de Montfort.

    www.saint-gabriel.com mène à : Institut SAINT GABRIEL – collège – lycée

    Ensemble Scolaire Saint Gabriel - Saint Michel 32 rue du Calvaire - BP 59 85292 SAINT LAURENT SUR SEVRE Cedex
    Tél. 02 51 64 62 62 - Fax 02 51 92 33 66

     

    Toutes les informations données ici sont libres, ce blog étant totalement indépendant.

     

    Pour les nouveaux visiteurs je liste ci-après les articles de ce blog http://prenonslaparole.hautetfort.com qui parlent des NAT ou de la « précocité ».

    - NAT="précoces"  chez les Maternelles 12.2.08

    - Besoin de NAT ou "haut potentiel" 22.2.08

    - Repérer un NAT = Normaux ATypiques 8.3.08

    - Placements: enfants,chiens,chats 26.4.08

    - Es-Tu NAT ? 1.5.08, NAT à Tel Aviv, Montpellier,Londres 4.5.08

    - Arnaque aux NAT 26.3.08, Bis: Arnaque aux NAT grâce à Annecom 10.5.08

    - NAT violenté au collège ! 10.5.08

    - NAT Chamboule tout ? 4.6.08

    - NAT: Mes déboires avec les psy…15.6.08, Témoignage NAT:Dominique 23.6.08, Do et ses "psys"  

      2.7.08, Suite de Do et ses psys 2.9.08,

    (photo archives personnelles : 2 NAT, frère et soeur, en vacances à Bordeaux)  

     

    Moins de 18 ans ou plus, poser toutes les questions que vous souhaitez.

    Très bonne journée à tous.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr