Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

soutien

  • Soutien humanitaire à Maître Karim Achoui

    Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus

    importants avec les jours où les trouver. Merci. Le 28 décembre 2008 : 166 visites avec 533 pages consultées

    Ce tantôt à 14h00 Place du Châtelet réunion autour de la famille de Maître Karim ACHOUIarashpalais22sept08 002.jpg. Son papa exprime sa peine. Son frère expose la situation. La presse est là et filme.

    J’ai l’occasion d’exprimer ma sympathie à sa maman et surtout, surtout je lui recommande de redire à son fils de boire de l’eau suffisamment. Le papa de Maître Karim ACHOUI nous apprend que c’est grâce à l’humanité du Directeur de la maison d’arrêt de Nanterre que leur fils a pu revoir ses parents avant la date fixé en janvier 2009. Certes le papa avait décidé de ne pas bouger tant qu’il n’aurait pas revu son fils en vie de ses yeux …Alors un Merci profond au Directeur qui a offert aux parents de visiter leur fils de retour d’un passage à l’hôpital qui les avait inquiété. Il reste partout des gens bien !

     

    kAchoui28.12.08 005.jpgLes médias s’étant éclipsés, divers intervenants prennent la parole au mégaphone : à nouveau le papa, un cousin, une cousine, l’ami en grève de la faim par solidarité, d’autres connaissances, et aussi de  simples citoyens. Cette réunion accueille beaucoup de mixité à tous points de vue : origine,  âge, statut social ….Il fait froid mais le soleil est présent. Et sous ce soleil je découvre l’amie Latifa, Présidente-Fondatrice de l’association L’Ange Bleu. Pour en savoir plus allez voir sur ce blog au 8.12.08 le billet : « Pédophilie ? L'approche différente de Latifa BENNARI. » Car son association - unique en son genre - est orientée vers l’aide aux victimes et aussi vers la prévention qui commence par l’écoute et le soutien des pédophiles abstinents et continue par l’aide aux abuseurs et agresseurs sexuels incarcérés.  Email : contact@ange-bleu.com . kAchoui28.12.08 035.jpgTél : 06 71 61 60 51. C’est Latifa qui vient de déclarer au mégaphone la confiance totale en la justice que lui avait déclaré Maître ACHOUI quant à sa non condamnation puisqu’il n’avait rien fait de mal. L’avocat a donc reçu le ciel sur la tête quant il s’est trouvé soudain embarqué vers une maison d’arrêt !

     

    Lecture est donnée d’une réponse du Ministère de la Justice qui indique qu’il faut attendre que se déroulent les voies de recours kAchoui28.12.08 012.jpgnormales. Donc l’examen de la remise en liberté vers la fin janvier 2009, le 23 me semble-t-il. Une pétition circule sur le champ Place du Châtelet pour recueillir des signatures en faveur de la libération de Maître ACHOUI. Il est pris date pour une autre réunion samedi prochain 3 janvier 2009 à 15h00 devant la maison d’arrêt de Nanterre pour que Maître Karim ACHOUI puisse sortir de prison. Et chaque soir on peut se retrouver à partir de 19h00 devant la Maison d’Arrêt de Nanterre au 133 avenue de la Commune de Paris, 92000 NANTERRE. Soutien  aussi en écrivant à : Maison d’arrêt de Nanterre, Karim ACHOUI, 133 avenue de la commune de Paris, BP 1414 92014, Nanterre cedex. Pour Maître Achoui il faut davantage de monde, un sursaut plus important de l’opinion publique. Le Comité de soutien créé par Rachid NEKKAZ est : www.karimachoui.fr 

     

    Sur un document remis ce jour je lis que sur 800 prisonniers de la maison d’arrêt de Nanterre plus d’une kAchoui28.12.08 010.jpgcentaine auraient été condamnés sans preuve et emprisonnés avant leur procès en Appel. Ce qui donne que la CNPSP (Coordination Nationale des Prisonniers Sans Preuve) créée par Jean-Bruno ROUMEGOUX - un inconnu pour moi – se joint à la manifestation prévue le 3 janvier à 15h00 pour « exiger la libération immédiate de tous les détenus sans preuve de Nanterre ». kAchoui28.12.08 002.jpgPar ailleurs une proposition de Loi sera déposée en janvier 2009 à l’Assemblée Nationale pour que « les députés puissent empêcher l’emprisonnement par un magistrat d’un suspect faisant appel de sa condamnation, qui ne soit pas dangereux à l’ordre public et pour lequel aucune preuve objective n’a été trouvée prouvant sa culpabilité dans un délit. ». Le CNPSP lance aussi un APPEL AUX FAMILLES DE PRISONNIERS SANS PREUVES : « Si un membre de votre famille est emprisonné sans preuves à la Maison d’arrêt de Nanterre en attente de son jugement en Appel, alors n‘hésitez pas à nous le faire savoir : = en venant à la manifestation de ce samedi 3 janvier 2009 à 15 h devant la Prison de Nanterre

    = en envoyant un message au numéro de téléphone suivant : 06 69 67 13 21

    = en envoyant un message sur l’adresse email suivante : detenussanspreuves@gmail.com

    = ou en allant sur internet : www.karimachoui.fr. MERCI.»

     

    J’ai tout relayé suite à ce que j’ai pu observer cet après-midi. Ce blog reste toujours branché sur les moins de 18 ans et il est bon pour eux – avec l’accord des parents - d’avoir l’information sur ce qui se passe. La liberté est fragile, nos libertés sont fragiles et il faut y veiller. Ceci est valable pour tous les âges ; et les billets mis sur ce blog à propos des jeunes non délinquants et non maltraités chez eux injustement « placés » sont assez clairs quant à leur privation grave de liberté.

    Contact :francoiseboisseau@wanadoo.fr(photos archives personnelles: en haut à droite Maître Karim Achoui au Palais de Justice de Paris le 22 septembre 2008, interviewé après l'audience qui  laisse libre la publication de son livre "L'avocat à abattre"; puis de haut en bas: à gauche le papa de Me Achoui, en dessous Latifa, en dessous à droite le frère de Me Achoui, en bas une partie de la foule présente)

  • Maître Karim Achoui: 28.12.14H00 place du Châtelet

    Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus  importants avec les jours où les trouver. Merci.  Le 26 décembre 2008 : 136 visites avec 312 pages consultées

    Un premier pas en humanité car, suite à la manifestation du jeudi 25 décembre à 12h à Paris, « les parents de arashpalais22sept08 002.jpgMaître Karim ACHOUI ont puisé l’énergie et le courage suffisants pour exiger ce matin (ndlr : le vendredi 26 décembre)  de rencontrer leur fils à la Maison d’arrêt de Nanterre qui a entamé depuis le 15 décembre une grève de la faim pour crier son  innocence. Rappelons que leur droit de visite ne devait se faire qu’à partir du 6 janvier 2009!!!. Grâce à la persévérance de ses parents, ces derniers ont pu enfin voir leur fils, très affaibli et amaigri. Voici une preuve que la persévérance finit toujours par payer dans une démocratie de droit. Mais ce n’est qu’un début…Maintenant, l’objectif est de faire libérer Maître Karim ACHOUI de cette maison d’arrêt avant son jugement en appel. PLUS QUE JAMAIS, Mobilisons-nous donc le dimanche 28 décembre à 14h à la place du Châtelet pour que  Justice triomphe. » Je ne fais que citer là le blog de Maître Karim Achoui www.karimachoui.fr  .

    Pour que Maître Karim Achoui ne manque pas de présents, je signalerai sur ce blog tout changement éventuel de lieu ou d’heure jusqu’à 13 heures dimanche. Car pour la manifestation du 25 décembre, des aléas avaient entraîné modifications de lieu et d’heure. Comme cette année les fêtes des 3 principales religions monothéistes ont lieu en même temps – question de calendrier – c’est le moment pour tous de vaquer à la liberté d’expression permise en démocratie en France. Cette liberté d’expression pour laquelle Maître Karim Achoui se battait à propos de son livre "L'avocat à abattre", publié aux Editons du Cherche Midi, au Palais de Justice de Paris le 22 septembre 2008. Il était alors comme tout un chacun un homme libre, lucide, élégant, échangeant en toute simplicité avec les présents, soutenu avec compétence par 3 avocats de choc Maître  Szpiner, Maître Pudlowski et Maître Malka. Il avait obtenu gain de cause et son livre marche bien. Le 22 septembre, au Palais , un client de Maître Karim Achoui m’a parlé du talent et de l’humanité de cet avocat acharné au travail qui lui avait permis d’obtenir gain de cause dans un procès n’ayant rien à voir avec le grand banditisme. Reconnaissant après des années, cet homme, un de la France profonde, avait tenu à venir soutenir son défenseur. Maître Szpiner ces jours-ci est toujours présent pour cet épisode plus dramatique de la mise en détention de Maître Karim Achoui. Et il est bon que sa démarche juridique légale soit renforcée par ceux qui estiment désastreux le maintien en prison de Maître Achoui. Il est urgent qu’il soit libéré, sa vie étant en grand danger par la grève de la faim qu’il a entamé pour être entendu. Cette action est le geste d’un homme désireux de clamer son innocence, fut-ce au prix de sa vie.

    Pour ceux qui n’auraient pas eu le retour d’information de la manifestation du 25 décembre ; en voici la relation : « Une cinquantaine de personnes se sont réunies jeudi place du Châtelet à Paris, pour demander la libération de Me Karim Achoui, condamné dans le procès Ferrara, et en grève de la faim et de la soif depuis 10 jours. Nous demandons simplement la libération de Karim en attendant son procès en appel, comme n'importe quel citoyen", a précisé à l'AFP Mourad Achoui, frère de l'avocat. "C'est un procès politique, un procès de la jalousie", a assuré le père de l'avocat, Mohand Achoui. Au milieu des manifestants, une banderole proclamait "Achoui-Dreyfus même injustice". "Nous pouvons nous interroger sur les motivations précises qui ont prévalu à cette sanction", a commenté Mouloud Aounit, président du Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (MRAP). Famille, amis et soutiens de Me Achoui parlent d'une condamnation de l'image. Selon son amie, "on lui reproche d'être sûr de lui et prestigieux". "La signification de cette grève de la faim est le sentiment d'une injustice absolue, il met sa vie en danger", a continué M. Aounit. La famille déplore que les prochains droits de visite soient fixés au 6 janvier: "si je pouvais aller le voir, je l'obligerais au moins à boire", a expliqué son père. Me Achoui avait été condamné le 15 décembre par la cour d'assises de Paris à sept ans de prison pour complicité dans l'évasion du braqueur Antonio Ferrara de la prison de Fresnes. »

    Pour répondre à l’appel du Comité de Soutien à Karim Achoui  alertez autour de vous ! Mobilisez  ! Relayez ! afin que dimanche 28 décembre de nombreux personnes soient présentes à 14 heures, Place du Châtelet (Métro : Châtelet). Par ce geste le Comité de Soutien à Maître Karim Achoui demande au Ministre de la Justice et Garde des Sceaux la libération de Me Achoui en attente de son jugement en appel, comme la Justice l’y autorise. Venez nombreux !

    Ceux qui sont loin peuvent soutenir Maître Karim Achoui en écrivant à : Maison d’arrêt de Nanterre, Karim ACHOUI
    133 avenue de la commune de Paris, BP 1414 92014, Nanterre cedex.

     

    francoiseboisseau@wanadoo.fr (photo archives personnelles: personnelles Maître Karim Achoui au Palais de Justice de Paris le 22 septembre 2008, interviewé après l'audience qui  laisse libre la publication de son livre "L'avocat à abattre" par les Editons du Cherche Midi)

  • Maître Karim ACHOUI en grève

    Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouver. Merci.  Le 22 décembre 2008 : 150 visites avec 281 pages consultées

    Grève de la faim depuis 8 jours pour Maître Karim Achoui arashpalais22sept08 001.jpg. Qui bénéficie de l’apport moral et concret d’un comité de soutien visible en sitting tous les soirs face à la maison d’arrêt de Nanterre où il est incarcéré. Qui a aussi depuis le vendredi 19 décembre un ami, Rachid Nekkaz, ex-postulant à la candidature à l’élection présidentielle, qui a entamé une grève de la faim devant la maison d’arrêt de Nanterre installé sous une tente « pour exiger la libération immédiate de Karim Achoui ». Rachid Nekkaz est le responsable du blog officiel de Maître Karim ACHOUI : www.karimachoui.fr. Des signatures ont été recueillies pour soutenir la libération de l'avocat, dont celles de l'académicien Jean-Marie Rouard, de la cinéaste-écrivain Catherine Breillat, de l'écrivain-chanteur Yves Simon, de l'avocat conseiller de Paris ancien numéro deux de SOS-Racisme, Patrick Klugman.

    Pas d’élément dans le dossier pour justifier sa condamnation répètent ses avocats. Qui ne sont pas des nuls ! Et je vois très mal un avocat tel que Maître Karim Achoui prendre le risque de se griller en ayant aidé un prisonnier à » faire la belle » !

    Qui fait donc aujourd’hui des grèves de la faim ? Des jusqu’au-boutistes. Des désespérés. Ou encore des personnes à l’honneur injustement bafoué. Jusqu’au-boutiste ? Le député des Pyrénées-Atlantiques, Jean Lassalle, en 2006, décidé à faire plier en faveur de son choix, même si tous les habitants du bassin d’emploi concerné ne le suivaient pas forcément. Désespérés ? Des pères ou des mères de famille privés de voir leurs enfants en raison de décision de justice sans motif valable ou encore des sans papiers décidés à se faire entendre ou à faire entendre la voix de ceux qui sont comme eux – en exemple les grèves de la faim à l’église Saint Bernard en 1996. Personnes atteintes dans leur honneur ? Le cas de Maître Karim Achoui, 41 ans, qui crie sur tous les toits par ce moyen l’injustice qui lui est faite. En grève de la faim depuis mardi, cette personnalité voit son geste relayé par les médias, mais sans excès en raison de la proximité des fêtes de Noël. Mourad Achoui, frère de Maître Karim Achoui, organise une mobilisation de soutien le jeudi 25 décembre 2008 à 15 heures (Métro Opéra ou Concorde) devant le Ministère de la Justice, Place Vendôme. Quelques mots de ce frère, le lundi 22 décembre 2008, indiquent ce qui suit : « Maître Karim ACHOUI qui a entamé une grève de la faim totale depuis 9 jours est en train de mourir sous nos yeux, sous vos yeux. Il a été hospitalisé d’urgence hier soir dans un hôpital de la région parisienne puis ramené tard dans la soirée à la Maison d’arrêt de Nanterre … ». Hier soir, donc dimanche 21 décembre. J’ignore ce qui va se passer. Quand cela tourne mal on hospitalise pour « requinquer » la personne majeure qui s’est mise en danger par sa grève de la faim. La loi oblige à l’assistance à toute personne en danger.

    francoiseboisseau@wanadoo.fr (photos : archives personnelles Maître Karim Achoui au Palais de Justice de Paris le 22 septembre 2008, interviewé après l'audience qui  laisse libre la publication de son livre "L'avocat à abattre" par les Editons du Cherche Midi)