Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

secouriste

  • Secouriste dès 10 ans

    index-fnpc.gifMême avant. En Angleterre une toute petite fille de moins de 5 ans a sauvé son papa en lui donnant le sucre1.gif qui faisait défaut à ce diabétique.

    Rien de miraculeux. Elle avait observé. Puis su copier quand son papa s’était effondré à ses pieds.

    A partir de 10 ans, en France, il est possible d’apprendre les gestes qui sauvent.

    Pas mal comme activité extrascolaire.

    Un peu partout en France, la protection civile ou la Croix Rouge proposent cela, le premier niveau étant le PSC1, Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1) qui remplace l’Attestation de Formation aux Premiers Secours, AFPS, (délivré jusqu’au 31.12.2007).

    A partir de 10 ans pour disposer de la force physique qui peut être nécessaire.

    D’accord, avant 10 ans, selon leur développement physique, certains pourraient être capables de pratiquer les gestes d’une réanimation. Il faut bien fixer un âge civil pour simplifier.

    Chute dans l’escalier, brûlure, étouffement, crise d’épilepsie, apprentissage du défibrillateur, etc….Il est important de savoir faire face, en apprenant directement.

    Le secourisme ne se pratique pas en virtuel.

    Se former au PSC1 c’est trouver 10 heures disponibles. Ce n’est la fin du monde.

    Pour ceux et celles qui seraient intéressés, aller se former nécessite – au vu de ce que je vois - une participation aux frais de 60 à 70 euros.

    A moins de devenir Jeunes Sapeurs Pompiers, JSP, toujours à partir de 10 ans.

    Pensez-y !

    Si vous n’êtes pas candidat JSP, si vous avez besoin du nécessaire pour une formation aux premiers secours, sollicitez votre entourage – les fêtes de fin d’année arrivent – pour acquérir le nécessaire. Ou rendez de petits services : une récompense peut suivre !

    Enfin - ce serait encore plus agréable - essayez d’y aller avec des amis, à deux ou plus.

    Une vie humaine n’a pas de prix. Quand c’est un proche, un parent, un ami, on est encore plus joyeux de savoir intervenir. Et de réussir. J’en suis témoin.

    Apprendre à secourir - a fortiori quand on se trouve loin de tout en campagne, en montagne, peu importe où - est indispensable. On ne sait jamais à quoi l’on peut être confronté.

    Etre préparé à donner les premiers secours, à ne pas rester paralysé, à ne pas faire de bêtises, à oser y aller est aussi important que de savoir lire, écrire et compter.

    Ce premier stade de PSC 1 devrait pouvoir être acquis systématiquement en CM1 au sein de l’école primaire.

    contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (logos Protection civile et Croix Rouge)