Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saint

  • 7 paroles de Jésus en croix

    vendredi 21/3/2008:
    christ,croix,vendredi,saint,bible
    Les 7 paroles du Christ en croix
    *Aujourd'hui, jour du vendredi saint pour les chrétiens de par le monde, ce blog propose les dernières paroles du Christ, autrement dit  les 7 paroles du Christ en croix.
    En très gros, le Christ est un très grand prophète pour la religion juive, le Fils de Dieu pour la religion chrétienne, et un très important personnage pour la religion musulmane pour qui le prophète définitif est Mohamed.
    C'est pour des raisons de partage culturel au sens très large que cette mise en commun des 7 paroles du Christ est proposée à tous - croyants en un seul Dieu, pratiquants de philosophie - boudhiste ou autres, ou personnes sans croyance religieuse ou philosophique d'aucune sorte.   
     *A titre d'information de la même veine, c'est au cours de la semaine sainte que des reliques de la passion du Christ sont généralement présentées, à la cathédrale Notre Dame de Paris, à la dévotion des fidèles par des Chevaliers de l'Ordre de Malte et du Saint Sépulcre.
    *Après son arrestation au soir de ce qui deviendra le Jeudi Saint, Jésus va être jugé. Accusé injustement, conduit devant les uns et les autres, renié par peur par son disciple Pierre, bafoué, flagellé, couronné d'épines, Jésus est condamné à la mort la plus vile pour le lieu et l'époque: la crucifixion.
    En ce vendredi  21 mars 2008  les catholiques commémorent la journée du Vendredi Saint, ce vendredi de l'année où Jésus a rendu le dernier soupir.
     *Ce vendredi là  Jésus, portant la croix des condamnés, prend le chemin du lieu où l'on dresse habituellement les croix. Epuisé par les traitements endurés depuis son "bouclage", tombant au sol, il est aidé par Simon de Cyrène, un homme de passage qui revient des champs où il travaillait et qui est réquisitionné pour aider le condamné Jésus à porter sa croix. Sur le trajet une femme - que la tradition appelle Véronique - essuie le visage ensanglanté et souillé du condamné.
    *Au lieu dit Golgotha (=lieu du crâne) Jésus est mis en croix avec 2 autres condamnés, voleurs et criminels avérés. A l'un d'eux qui se repent de ses actes délictueux et ose demander à Jésus de disposer d'une place auprès de lui pour une éternité de joie, le Fils de Dieu répond en  lui accordant une place dans son royaume.
    Les soldats tirent au sort les vêtements de Jésus - notamment une belle tunique sans couture - car ils pouvaient disposer des vêtemenst d'un condamné comme c'était alors l'usage.
    *Sur la croix, Jésus va prononcer sept paroles autrefois au centre de la liturgie du vendredi saint, cela avant qu'elles soient remplacées au Moyen Age  par le chemin de la croix. A Paris on peut voir un chemin de croix qui se déroule à l'extérieur le vendredi saint avec le cardinal portant une croix et grimpant symboliquement vers la Butte Montmartre où est édifiée la Basilique du Sacré Coeur.
    De plus, ces dernières paroles du Christ avant sa mort ont été reprises dans diverses oeuvres musicales - ainsi par  Charles GOUNOD ou par César FRANCK - ou picturales.

    *La première parole est: "Mon Père, pardonne-leur: ils ne savent pas ce qu'ils font." Luc 23,34
    Jésus, Fils de Dieu, s'adresse tout naturellement à son Père pour intercéder en faveur du pardon  de tous ceux qui l'ont maltraité. C'est assez logique car les soldats romains concernés n'ont fait qu'obéir à des ordres donnés qu'ils n'avaient pas de raison de contester.
    *La seconde: "En vérité, je te le dis, dès aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis" Luc 23,43
    Cette parole est adressée en réponse à la demande du voleur condamné - évoqué plus haut - qui a sollicité une place dans le royaume de Jésus.
    *La troisième: "Femme, voici ton Fils" et "Voici ta mère" Jean 19, 26 et 27
    Ici c'est Jésus qui indique à sa mère, présente avec l'apôtre Jean aux pieds de la croix, que dorénavant c'est Jean qui va prendre soin d'elle, comme un fils. Il confirme ensuite à Jean qu'il aura à prendre soin dorénavant de sa mère - sa mère à lui homme dans la force de l'âge en train de mourir sur une croix comme un malfaiteur - comme si c'était sa propre mère. Ce qui sera.
    *La quatrième: "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?" Mathieu 27,46; Marc 15, 34
    Le corps broyé par des douleurs torturantes c'est un long cri hurlant sa souffrance qui jaillit de Jésus vers Dieu son Père. Jésus, en vrai homme, se sent totalement abandonné.
    *La cinquième: "J'ai soif !" Jean 19, 28
    Les crucifiés souffraient de soif. Pour cela il était prévu de leur proposer du vinaigre apporté au moyen d'une éponge mise au bout d'une tige. C'est ce qui a lieu pour Jésus.
    *La sixième: "Tout est achevé" Jean 19, 30
    C'est après avoir pris le vinaigre que Jésus prononce la phrase ci-dessus.
    *La septième: "Père, je remets mon esprit entre tes mains" Luc 23, 46
    Tout est fini. Tout est accompli. Jésus rend son dernier soupir.

    Ces 7 paroles sont extraites de La Sainte Bible, traduite en français sous la direction de l'école biblique de Jérusalem, parue aux Editions du Cerf en 1961.

    Les jeunes qui vivez ou passez par la France, ces paroles font partie des racines chrétiennes de ce pays et de l'Europe.
    Ce sont des mots de fin de vie, simples et faciles à comprendre.
    Réagissez si vous en avez envie.
    Après la mort la vie gagne ! De toute façon !

    contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr