Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

s.côte

  • Indigo,cristal etc… : pas Nat !

    En préalable, vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouvez, non classés pour l'instant en alphabétique.   

    Attention ! Ils ne sont pas des NAT(Normaux Atypiques ou « précoces ») ces enfants plus ou moins sortis ex nihilo de la tête d’un inventeur new style et qui sont étiquetés, selon la vague ambiante, enfants  indigo, cristal, étoile, de lumière etc….

    Des thérapeutes étiquetés Kryeon ou EFM balancing et d’autres indiquent que ces enfants si particuliers doivent être élevés à part ; et les parents qui croient avoir un enfant ressemblant à ce type d’enfants sont priés de les éduquer comme il faut.

    Pour attirer les parents les concepteurs des enfants indigo décrivent ces jeunes soit comme des surdoués ou NAT, soit comme des êtres supérieurs camouflés derrière un autisme, une dyslexie, une hyperactivité….

    Ces êtres si doués, si particuliers, dans la mouvance du New Age sont appelés à révolutionner la terre en y instaurant un monde de paix. Ils doivent faire l’objet d’une prise en charge spécifique. Leurs parents sont priés de leur obéir, d’être aux petits soins de leur enfant.

    Il y a 2 ans en 2006, Sophie Côte alors Présidente de l’AFEP (Association Française des Enfants Précoces) a fait le constat d’une confusion volontairement établie d’abord puis soigneusement  entretenue entre enfants « précoces » ou NAT et enfants indigo. Il est raconté que les enfants dits indigo,  comme les « précoces » sont intuitifs, apprennent rapidement, parlent plus vite.

    Je suis allée voir sur site ce que pouvaient se dire des jeunes qui se croyaient tels. J’y ai trouvé essentiellement des jeunes qui se sentent proches.

    On verra bien la suite, mais ce qui est toujours inquiétant c’est quand on cherche à isoler des jeunes de leurs pairs et des parts de leur famille qui pourraient ne pas être consentantes.

    Ce qui n’est jamais le sort ni la vie des « précoces » repérés par les psychologues de l’AFEP.

    Tout la différence est là ! Alors les jeunes de moins de 18 ans et les autres : Vigilance ! Vigilance ! Et aussi discernement !

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr