Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rupert sheldrake

  • Rupert Sheldrake : aptitudes animales

     

    animal,rupert sheldrakeUne piste, en loisir pour certains ou en travail pour d’autres. Il s’agit là de la connaissance et de l’observation animale à partir des études et recherches de Rupert Sheldrake.

     

    Voici le résumé du livre paru chez J’ai Lu Les pouvoirs inexpliqués des animaux
    Pressentiment et télépathie chez les animaux sauvages et domestiques
     ; paru pour la première fois à New York en 1999. On le trouve chez J’ai Lu pour 7 euros 60.  :

     

    « Dans le monde entier, des milliers de propriétaires d'animaux témoignent : des chiens retrouvent le chemin de leur maison alors qu'ils en étaient séparés de centaines de kilomètres. D'autres hurlent au moment précis où leur maître meurt. Des chats consolent des malades. Des chevaux sentent l'imminence d'une catastrophe. Des perroquets, des pigeons, des moutons et même des poussins démontrent des facultés hors du commun : télépathie, voyance, télékinésie, don de guérison. Comment expliquer ces phénomènes ? Au terme d'une étude de cinq années, Rupert Sheldrake, biologiste célèbre, prouve l'existence d'un lien invisible unissant les humains, les animaux et l'environnement. Il nous livre des histoires étonnantes, souvent émouvantes, et explique comment mesurer les capacités psychiques de son animal. »

     

    L’auteur est connu au niveau mondial. Ce docteur en biologie est à lire car il a ouvert de nouvelles pistes, en développant d’autres.

     

    Un exemple au hasard au chapitre 14, celui des animaux qui alertent leur maître de l’arrivée d’une crise d’épilepsie, lui permettant ainsi de ne pas se blesser sans le vouloir. Ces animaux sont des chiens ; mais aussi des chats ou des lapins (p. 304-306)

     

    Au long des ces pages, avec empathie animale, télépathie, prémonitions, il y a de quoi se régaler.

    Personnellement. Et aussi en partageant avec ses amis, ses voisins, d’autres personnes de sa famille ces 400 pages qui comportent en annexe une partie Comment prendre part à la recherche, pages 365 à 371.

    Ainsi que ce que sont les champs morphiques, pages 386 à 407.

     

    Des notes et une importante bibliographie complètent cet ouvrage précis, fourmillant d’exemples concrets et pratiques.

     

    Je n’en dis pas plus. Il faut découvrir puis, peut-être, regarder autrement ces animaux qui vivent à nos côtés. Plus proches de nous que ce qui en était pensé avec des aptitudes biologiques bien réelles . Aptitudes plutôt que "pouvoirs".

     

    Contact :francoiseboisseau@wanadoo.fr