Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

recettes

  • David Khayat, Caroline Rostang : gourmandises anticancer.

    Ce livre connaît le succès. Son titre entier est Les Recettes gourmandes du Vrai Régime anticancer. Paru chez Odile Jacob en avril 2011, 20 euros 90.

     

    david khayat,caroline rostang,recettesLe Professeur David Khayat est chef du service à l’hôpital Pitié-Salpêtrière, en cancérologie. Ce livre est une mise en œuvre sympathique d'un autre titre Le Vrai Régime anticancer. Il a aussi publié Les chemins de l’espoir et Le guide pratique du cancer.

     

    Caroline Rostang appartient à une famille de restaurateurs. Après le livre Rostang Pères et Filles elle a eu plaisir à créer des recettes illustrant le régime anticancer proposé par David Khayat.

     

    Personnellement, j’ai apprécié ce livre abondamment illustré. De manière appétissante. Et très clair.

    « Alors bon appétit et très bonne santé ! » souhaite le médecin aux lecteurs dégustateurs des 102 recettes présentées.

    Des recettes à réaliser, même loin de tout cancer.

     

    A l’intérieur et successivement on découvre les bienfaits de la grenade, puis ceux du curcuma, du thé vert, de la tomate, de l’ail et de l’oignon, de la quercétine, des graines fibres et algues, des shots et des boissons.

     

    Bibliographie et index viennent compléter les recettes.

     

    Aux fourneaux, moins de 18 ans !

     

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr

     

     

     

  • Recettes sucrées

    lenotreSucre.jpgEntre les vacances passées et celles de février qui vont débuter dès le 6 pour la zone B, voici 32 recettesarash31.10.09.JPG qui ont été réalisées par de jeunes de 8 à 12 ans dans les Ateliers Lenôtre.

    A la portée de tous.

    Sous le titre « Les petites toques Lenôtre, recettes sucrées pour tous les gourmets », il s’agit de douceurs sucrées, présentées par raison. Et qui mettent l’eau à la bouche rien qu’à les lire. Alors quand les préparations vont suivre. Les délicieuses odeurs en cuisine….

    Ce livre est paru aux éditions Le Cherche Midi http://www.cherche-midi.com dès 2004 ; Il m’a été suggéré par l’ami l’ami Arash Derambarsh, directeur du département politique et personnalités publiques de cette maison, actuellement représentant La France au Salon International du Livre à Doha, Qatar, où il est aussi l’envoyé spécial de BSC News Magazin http://www.bscnews.fr.

    Un livre pour gourmet et gourmand.

    Après une préface de Gaston Lenôtre, j’ai noté des conseils généraux : la présence d’un adulte, la lecture à l’avance des recettes certaines préparations étant à commencer la veille, un tablier pour se protéger et deux points que je souligne : l’utilisation des fruits de saison du côté des ingrédients, le lavage des mains avant de se mettre en cuisine du côté de l’hygiène.

    J’ai choisi 4 recettes, une par saison.

    Pour l’hiver on y est, les crêpes, page 81. C’est rapide : 15 minutes pour la pâte et 20 minutes pour les crêpes.

    Il faut disposer de 200 grammes de farine, 1 verre de lait, ½ verre d’eau,1 pincée de sel, 2 cuillerées à soupe de sucre semoule, 5 oeufs entiers et 2 jaunes, 50 grammes de beurre pour la pâte.

    « Tamise la farine dans un saladier. Fais un puits, ajoute les œufs puis le lait et l’eau en mélangeant au fouet. Ajoute le sel et le sucre puis le beurre fondu. Bats le tout, ton mélange doit être bien lisse.

    Laisse reposer 1 heure dans un endroit frais.

    Au moment de t’en servir, remue la pâte car la farine a tendance à se déposer au fond.

    Dans la poêle chaude, mets une noisette de beurre puis verse une petite louche de pâte en inclinant la poêle dans tous les sens pour obtenir une crêpe fine et régulière.

    Retourne la crêpe avec la spatule ou fais-la sauter en l’air si tu maîtrises la technique.

    Empile les crêpes cuites entre deux assiettes pour les maintenir au chaud. »

    Autres recettes de saison : truffes au chocolat, crumble aux raisins et aux poires, gâteau aux pommes, bûche de Noël – on peut s’entraîner pour le prochain ! – et d’autres.

    Bondissons vers le printemps avec les œufs à la coque de …Pâques en page 10.

    Rapide : 35 minutes pour 8 personnes.

    Il faut 3 œufs, 70 grammes de sucre semoule, 4 cuillerées à soupe d’eau, 220 grammes de chocolat noir à 55 %, 370 grammes de crème liquide, les coquilles d’œufs vides.

    « Pour casser les oeufs avec le coupe-œuf, appuie sans forcer pour garder ton œuf bien formé. Récupère les jaunes et les blancs. Rince les coquilles vidées.

    Fais bouillir l’eau et le sucre puis verse sur les jaunes en fouettant le mélange (les jaunes ne doivent pas cuire).

    Remets à cuire à feu très doux pendant 5 minutes, le mélange doit épaissir et « napper » ta cuillère. Monte au batteur pendant quelques minutes pour faire refroidir le mélange.

    Prépare un bain-marie : dans une casserole d’eau déjà chaude, place une casserole plus petite avec le chocolat en morceaux. Fais-le fondre.

    Monte la crème froide avec le batteur pendant 2 à 3 minutes. Dès que la crème épaissit, cesse de battre.

    Dans un saladier, mélange une partie de la crème montée avec le chocolat fondu puis ajoute délicatement le mélange œufs-sucre et enfin le reste de la crème fouettée.

    Verse une partie d mélange dans les œufs vidés avec la petite cuillère ou mieux, avec un poche à douille. Verse le reste dans des petites coupelles. Réserve au réfrigérateur. »

    Avec ces oeufs délicieux recette au fromage, pain perdu aux fraises, clafoutis ax cerises, etc…

    Pour l’été, une salade de fruits a sa place en page 40, préparée en 25 minutes pour 4 personnes. Une débauche autorisée ! Avec 4 abricots mûrs, 1 barquette de framboises, 2 kiwis, 2 pêches, 1 bouquet de verveine fraîche, 250 grammes de sucre semoule, 1/2 litre d’eau.

    Attention il est mieux de commencer cette recette la veille.

    « Amène à ébullition ½ d’eau et 250 grammes de sucre puis retire du feu et ajoute la verveine. Couvre et laisse infuser.

    Quand le sirop est tiède plonge les abricots coupés en quatre.

    Pèle les pêches et les kiwis et découpe-les en morceaux ainsi que les abricots, ajoute le tout dans un saladier et verse le sirop que tu auras passé dans une passoire fine. Mets au réfrigérateur jusqu’au lendemain.

    Le lendemain

    Juste au moment de servir, parsème ta salade de fruits de framboises et décore avec les feuilles de verveine.»

    Bien entendu, vous pouvez utiliser d’autres fruits, ceux que vous avez sous la main ou ceux qui sont au jardin pour les heureux qui en disposent.

    En compagnie de cette salade aux fruits gorgés du soleil d’été, il y a des chouquettes, des confitures, etc…

    Pour l’automne j’ai retenu le pain d’épices page 52.

    La recette nécessite 20 minutes de préparation et 40-45 minutes de cuisson. Je suppose que le résultat sera souple, moelleux, digne d’un vrai pain d’épices.

    « Fais fondre le miel et le sucre dans une casserole à feu très doux.

    Dans un saladier, verse la farine et la levure, creuse une fontaine et casse les oeufs au milieu en ajoutant le lait froid et les épices.

    Verse le miel fondu et incorpore-le petit à petit au fouet. Mélange bien la masse.

    Dans le moule à cake beurré, verse le mélange et mets au four à 170 °pendant 40-45 minutes selon le four. Vérifie la cuisson au couteau.

    Démoule le pain d’épices dès sa sortie du four sur une grille».

    Il aura fallu pour réaliser ce goûter : 210 grammes de miel, 75 grammes de farine complète, ½ sachet de levure chimique, 1 œuf, ½ verre de lait, 25 grammes de sucre vergeoise blonde, 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre, 1/2 cuillère à café de noix de muscade râpée, 1/2 cuillère à café de poudre d’anis, 1 clou de girofle réduit en poudre.

    Régalez-vous ! La recette des gaufres est aussi présente et d’autres.

    Voilà des recettes à réaliser, à employer comme bases pour faire plaisir aux grands autour de vous !

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (en haut à gauche couverture du livre, à droite Arash Derambarsh photographie collection personnelle)