Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ptah-hotep

  • Christian Jacq Ptah-hotep et autres

    Le 18 avril 2014 sous le titre « Christian Jacq Ptah-hotep Egypte », je présentais sur ce blog des paroles de ce grand sage, vizir de pharaon. Ce jour, je propose la partie 6. La science du sage (p 61 à 79), avec d'autres auteurs, engagés et avancés du côté de leur évolution spirituelle, méritant d'être mentionnés auprès de la référence qu'est toujours Ptah-hotep.

    A propos du Cœur, je choisis ceci : « Le cœur de l'homme est un don de Dieu. Garde-toi de le négliger. » Aménémopé

    Et aussi : « Quand cœur et langue sont sans défaut, on dirige sa vie. » Ankh-sheshonq

    De Ptah-hotep : « Suis ton cœur le temps de ton existence, Ne commets pas d'excès par rapport à ce qui a été prescrit. N'abrège pas le temps de suivre le cœur. Gaspiller le moment d'action du cœur est l'abomination de la puissance vitale (ka). Ne détourne pas ton action quotidienne de manière excessive pour l'entretien de ta maison. Adviennent les choses, suis le cœur, Les choses ne profiteront pas au négligent. » (p 64/65) Il est précisé que « le ka est la puissance créatrice qui habite tout être mais ne lui appartient pas. A chacun d'« aller vers le ka » ».

    « Suis ton cœur aussi longtemps que tu te trouves sur terre et accomplis un jour parfait. » Stèle British Museum 37984

    « Ne dissocie pas ton cœur de ta langue. (Ainsi), toutes tes entreprises réussiront. » Aménémopé

    « Tiens ferme ton cœur, Affermis ton cœur, Ne conduis pas le navire avec ta langue. Si la langue de l'homme peut devenir le gouvernail du bateau, C'est le maître de la totalité qui doit être son pilote. »

    Aménémopé

    « C'est mon cœur qui m'a incité à accomplir mon devoir selon sa conduite. Il est pour moi, un excellent témoin. Je ne transgresse pas ses directives, Je crains de manquer à ses commandements. Si j'ai connu une grande prospérité, C'est grâce à ses orientations concernant ma façon d'agir. Conformément à son enseignement, j'ai été impeccable. Une parole divine est un cœur dans chaque corps. » Urkunden IV, 974. 1-9

    « Prête l'oreille à mes paroles, Deviens compétent en tout travail. Fais de ton cœur un barrage contre lequel se brisera le flot. » Amon-Nakht

    La connaissance. « Tout être qui est connaissant ne mourra pas de la seconde mort. Ses ennemis n'exerceront aucune influence sur lui, et nulle magie ne le retiendra sur terre. » Textes des Sarcophages, chapitre 83

    « Celui qui connaît trouve grâce. L'ignorant se damne. » Règle du temple d'Edfou

    La magie. « Que tes pensées soient les grandes incantations magiques qui sortent de ta bouche. »

    Livre pour sortir au jour, chapitre 80

    Voir. « Tes yeux sont la barque du soir et la barque du matin. Ton œil droit est la barque du soir, Ton œil gauche est la barque du matin. » Textes des Sarcophages, chapitre 531

    Le silence. « Si tu laboures, Si la croissance s'effectue correctement dans le champ, (Parce que) Dieu la donne en abondance dans ta main, N'en aie pas plein la bouche auprès de ton voisinage, Car l'on éprouve un grand respect pour le silencieux. » Ptah-hotep

    « La barque du stupide s'immobilise dans la boue. La barque du silencieux vogue avec le vent. » Aménémopé

    « Il est douloureux de rester silencieux devant ce qu'on entend. Mais il est vain de répondre à l'ignorant. Répliquer à ses propos crée la discorde. Son cœur n'acceptera pas la vérité. » Kha-keper-rê-seneb

    L'écoute et l'entendement. « Si l'acte d'écouter sans cesse pénètre celui qui écoute, Celui qui écoute devient celui qui entend. Quand l'écoute est bonne, la parole est bonne. Celui qui écoute est le maître de ce qui est profitable. Écouter est profitable à celui qui écoute. Écouter est meilleur que tout, (Ainsi) naît l'amour parfait. Celui que Dieu aime, c'est celui qui entend. Celui qui n'entend pas est haï de Dieu. C'est le cœur qui fait naître son maître, Comme celui qui entend ou celui qui n'entend pas. Pour un homme, son cœur est vie, prospérité et santé. C'est celui qui écoute qui entend ce qui est dit, C'est celui qui aime entendre qui accomplit ce qui est dit. » Ptah-hotep

    « Ouvre tes oreilles, Écoute ces paroles, Donne ton cœur pour les comprendre. Il est utile de les placer dans ton cœur, Malheur à qui les néglige ! Qu'elles reposent dans ton for intérieur, Qu'elles soient verrouillées dans ton cœur. Si tu mènes ton existence avec ces paroles dans ton cœur, tu réussiras. » Aménémopé

    La parole. « Ce n'est pas moi qui peux parler, Ce n'est pas moi qui peux formuler, C'est Dieu qui peut parler et c'est assurément lui qui peut formuler. » Papyrus magique illustré de Brooklyn

    « L'initié est celui qui transmet la parole d'un dieu à un dieu. » Textes des Sarcophages VII, 326a

    « La langue de pharaon est le pilote préposé à la barque de Maât. Il noue une parole juste ». Textes des Pyramides 1776b

    « Le Verbe est avec moi. J'ai traversé le ciel grâce à lui. » Textes des Sarcophages VII, 17d

    « Une parole parfaite est plus cachée que la pierre verte. On la trouve (pourtant) auprès des servantes (qui travaillent) sur la meule. » (p 76) Ptah-hotep

    « Pour avoir de la force, sois un artisan en paroles. La puissance d'un être, c'est sa langue, et les mots sont plus efficaces que n'importe quelle manière de combattre. » Merikarê

    « Parle seulement quand tu sais que tu apporteras une solution. Il doit être un (excellent) artisan, celui qui parle dans le conseil. Parles est plus difficile que tout autre travail. » Ptah-hotep

    « Dieu déteste celui qui falsifie les paroles. » Aménémopé

    « Garde-toi de la faute qu'est la fausseté des paroles : elle t'empêcherait de combattre le mal en toi-même. » Ani

    « Ne trahissez pas le moment juste en hâtant la parole. » Règle du temple d'Edfou

    La prière. « N'élève pas la voix dans le temple de Dieu, car il déteste les cris. Prie d'un cœur aimant, dont les paroles restent cachées. Il pourvoira à tes besoins, Il entendra ce que tu dis, Ton offrande lui sera agréable. » Ani

    « Ne demande pas conseil à Dieu pour négliger ce qu'il dit. » Ankh-sheshonq

    La langue. « La langue des hommes est leur balance. C'est la balance qui permet de préciser le poids d'une chose. » Conte de l'oasien

    « Un homme peut être détruit à cause de sa langue. »Ami

    «  La méchante langue de l'homme stupide est l'épée qui tranchera sa vie. » Papyrus Insinger

    Transmettre et témoigner. « Que l'un consolide pour l'autre, Qu'il œuvre pour son prédécesseur Avec l'espoir qu'un successeur œuvre pour ce qu'il aura accompli. » Merikarê

    L'enseignement. « Ne donne pas un enseignement à celui qui ne veut pas t'écouter. »Ankh-sheshonq

    « Parlez à vos enfants, Car la parole est un enseignement depuis le temps de Dieu. » L'enseignement loyaliste

    « Le bâton tordu est jeté à terre, où le frappent lumière et ombre. Mais le menuisier peut l'emporter, le redresser et en faire une canne pour un grand. » Ani

    Sans doute, parmi ces pensées concrètes empreintes d'humanité, de bon sens et de sagesse en est-il une ou deux qui vous parleront.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr

  • Christian Jacq Ptah-hotep Egypte

    On ne présente plus Christian Jacq, né à Pari en 1947, égyptologue et auteur de nombreux livres. J'ignorais le contenu de son livre La sagesse vivante de l'Egypte ancienne paru chez Robert Laffont en 1998. Cet ouvrage, qui vient de venir à moi spontanément, en prêt amical « par hasard » est ainsi résumé à la quatrième page de couverture de l'édition Pocket de 2000: « Des paroles de paix et d'harmonie pour le monde d'aujourd'hui. Voici rassemblés les plus beaux textes de la sagesse égyptienne. Paroles de pharaons illustres ou de scribes anonymes, inscriptions profanes ou religieuses, elles nous invitent à plonger dans le mystère de l'Egypte ancienne pour y trouver nos propres sources. Car découvrir ces phrases n'est pas un voyage anecdotique ou même historique : c'est notre propre itinéraire spirituel que nous suivons ici au fil des lignes, pour trouver une forme de paix et d'harmonie face à l'agitation et à la confusion de notre époque. »

    Je fait le choix , par attachement personnel à ce sage, de ne citer ici que des paroles de Ptah-hotep présentes dans ce livre. Ptah-hotep fut un des vizirs « chargés par Pharaon de faire vivre Maât sur terre et de la placer au cœur des rapports sociaux » (p 11). Chargé aussi d' »Enseignements » les paroles de Ptah-hotep ont été préservées dans un seul papyrus. Avait-il 110 ans en rédigeant ces conseils destinés à un potentiel successeur et, plus généralement, aux fonctionnaires, juges et scribes ? Pourquoi pas ?

    L'Egypte des pharaons cherchait d'abord l'accomplissement spirituel par la pratique de la sagesse, une sagesse incarnée dans la déesse Maât. « Maât est la rectitude, la droiture, la vérité, la justesse et la justice, la règle immuable de l'univers, la cohérence, la solidarité. » (p 9)

    L'ouvrage est rédigé en 14 parties. Chaque parole citée sera rattachée au thème auquel elle se rapporte.

    En 2. Le chemin de la rectitude. Vivre selon Maât : « Toute conduite doit être conforme au fil à plomb ».

    Et aussi « Tiens-t'en fermement à la Règle, Ne l'outrepasse pas. » (p 26)

    En 3. Le dieu des sages. Dieu et l'homme : « Les manœuvres du genre humain ne s'accomplissent pas. C'est ce que Dieu ordonne qui s'accomplit. » (p 39)

    En 6. La science du sage. Le cœur : « Suis ton cœur le temps de ton existence, Ne commets pas d'excès par rapport à ce qui a été prescrit. N'abrège pas le temps de suivre le coeur. Gaspiller le moment d'action du cœur est l'abomination de la puissance vitale (ka). Ne détourne pas ton action quotidienne de manière excessive pour l'entretien de ta maison. Adviennent les choses, suis le cœur, Les choses ne profiteront pas au négligent. » (p 64/65) Il est précisé que « le ka est la puissance créatrice qui habite tout être mais ne lui appartient pas. A chacun d'« aller vers le ka » ».

    Sous la rubrique Le silence : « Si tu laboures, Si la croissance s'effectue correctement dans le champ, (Parce que) Dieu la donne en abondance dans ta main, N'en aie pas plein la bouche auprès de ton voisinage, Car l'on éprouve un grand respect pour le silencieux. » (p 72)

    Sous la rubrique L'écoute et l'entendement : « Si l'acte d'écouter sans cesse pénètre celui qui écoute, Celui qui écoute devient celui qui entend. Quand l'écoute est bonne, la parole est bonne. Celui qui écoute est le maître de ce qui est profitable. Ecouter est profitable à celui qui écoute. Ecouter est meilleur que tout, (Ainsi) naît l'amour parfait. Celui que Dieu aime, c'est celui qui entend. Celui qui n'entend pas est haï de Dieu. C'est le coeur qui fait naître son maître, Comme celui qui entend ou celui qui n'entend pas. Pour un homme, son cœur est vie, prospérité et santé. C'est celui qui écoute qui entend ce qui est dit, C'est celui qui aime entendre qui accomplit ce qui est dit. » (p 74)

    Sous la rubrique La parole : « Une parole parfaite est plus cachée que la pierre verte. On la trouve (pourtant) auprès des servantes (qui travaillent) sur la meule. » (p 76)

    En 8. Sagesse et pouvoir. L'art de gouverner : «  Si tu es un guide, chargé de donner des directives à un grand nombre, Cherche, pour toi, chaque occasion d'être efficient, De sorte que ta manière de gouverner soit sans faute. » et  « Si tu es un guide, Que ta manière de gouverner voyage librement au moyen de ce que tu as ordonné. Tu dois accomplir des actions élevées. (p 96)

    En 9. Sagesse et rapports humains. La femme : « Une femme au coeur joyeux apporte l'équilibre ». (p 104)

    Les enfants : « Comme c'est bon, un fils qui obéit à son père ! Comme c'est heureux, pour celui à qui il est dit : « Un fils, il est bienveillant quand il sait écouter » . (p 108)

    En 10. Les qualités du sage. L'humilité : « Que ton cœur ne soit pas vaniteux à cause de ce que tu connais. Prends conseil auprès de l'ignorant comme auprès du savant, Car on n'atteint pas les limites de l'art, Et il n'existe pas d'artisan qui ait acquis la perfection ». (p 115)

    La richesse : « Ne place pas la confiance de ton cœur dans l'accumulation de tes biens matériels, Car ce qui t'a été octroyé est un don de Dieu ». (p 122) Et « Pense à vivre en paix (avec ce que tu possèdes), Et ce que donnent les dieux viendra de soi-même ». (p 123)

    En 11. Défauts à éviter. L'ignorance : « Quant à l'ignorant qui n'écoute pas, Il n'accomplira rien... Il est un mort vivant chaque jour ». (p 132)

    La médisance : « Ne parle contre personne, grand ou petit : c'est l'abomination de la puissance vitale (ka) ». (p 135) Et « Ne répète pas une rumeur médisante, Ne l'écoute pas. C'est la manière de s'exprimer de celui qui a le ventre brûlant. Que la rumeur médisante soit jetée à terre. N'en parle absolument pas. » (p 135)

    Le matérialisme : « Le coeur de celui qui écoute son ventre disparaît. Il suscitera, à son égard, le dédain au lieu de l'amour. Celui au grand cœur est un don de Dieu, Celui qui obéit à son ventre obéit à l'ennemi ». (p 136)

    n 12. Destinée et voyages du sage : « Celui que les dieux guident ne peut pas s'égarer. Celui qu'ils privent de barque n'aura pas la possibilité de traverser (le fleuve de la vie) ». (p 139) Et : «  Pour l'être rayonnant qui avance, Le chemin est construit ». (p 139)

    J'espère que certaines de ces paroles, de sagesse et de bon sens, auront fait écho en vous !

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr .