Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

procréation

  • Pensée neuve : Claude Lévi-Strauss, survie de l’espèce

    Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus

    importants avec les jours où les trouver. Merci. Le 28 novembre 2008 : 126 visites avec 228 pages consultées

    Ce billet évoque la nouveauté jaillie il y a un demi-siècle de Claude Lévi-Strauss ainsi que le souhait d’une attitude qui pourrait être respectueuse envers les enfants actuellement condamnés d’avance au refus de la connaissance de leurs vrais origines biologiques.

    Tout le monde en parle : Claude Lévi-Strauss a 100 ans. C’est moins son état de centenaire qui fait qu’il est célébré ce jour que son regard allié à une pensée vidée de ses a priori et de ses habitudes culturelles quant au temps, à l’argent, et à la primauté de l’occident…il y a plus de 50 ans. Vidée de son éducation de blanc, de scientifique, d’occidental qualifié supérieur et seul super connaisseur. Cette éradication radicale permet  à cet anthropologue, observateur « naïf » des personnes vivant en pleine jungle amazonienne au Brésil, de réaliser une évidence fondamentale : ces humains là ont réussi à vivre en symbiose avec la nature et vivent toujours en équilibre harmonieux avec leur environnement. Ce qui débouche sur la publication de Tristes tropiques. L’émergence de ce nouveau Claude Lévi-Strauss d’après avant 1955 aboutira à son entrée dans La Pléiade de son vivant.

    Certains définissent Claude Lévi-Strauss comme le 1er écolo et comme le 1er alter mondialiste qui dénonce la « monoculture de masse de la civilisation occidentale » du côté de ses grandes villes.  Bonne suite Monsieur Lévi-Strauss !

     

    A côté de la survie des humains en pleine jungle – depuis les observations de Lévi-Strauss des tribus  insoupçonnées ont été rencontrées – la manière curieuse dont on entoure parfois la survie de l’espèce en milieu urbain et civilisée peut laisser totalement étonnée.

    Deux axes pris au passage.  Celui du manque croissant de performances des spermatozoïdes des petits d’hommes quant ils sont arrivés à l’âge d’assurer la survie de l’espèce par une reproduction indispensable. Celui de l’appel aux embryons congelés.

    Ce n’est pas l’appel aux dons de sperme ni l’emploi d’embryons congelés surnuméraires qui dérangent. Mais la manière dont on accompagne leur utilisation, sans aucun égard pour les enfants qui vont naître de ces pratiques. Enfants privés d’une filiation biologique à laquelle ils ont droit, pour le seul confort d’adultes, en principe responsables, qui préfèrent se cacher derrière un anonymat qui n’apporte rien de positif aux enfants nés ainsi.

    Après tout le négatif généré par les accouchements sous X, qui eux-mêmes faisaient suite aux dossiers verrouillés de l’ASE (Aide Sociale à l’Enfance) ou de la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) interdisant ou refusant aux enfants « placés » de retrouver leurs vrais parents malgré le désir qu’ils en avaient et la présence des coordonnées familiales couchées bien au chaud dans les dossiers !

    Il est bien petit d’opposer les deux, familles génétiques et familles composées. Ces dernières sont capables d’élever leur amour d’enfants désirés très fort à un niveau clair pour les enfants concernés ; et quitte à donner sperme ou embryon, on voit mal ce qui conduit les donneurs à se cacher dans un anonymat qui peut présenter de réels inconvénients.

    Pierre VERDIER, l’un des rares avocats à se préoccuper du sort des enfants « placés », s’est élevé à plusieurs reprises contre cette coupure des enfants nés sous X de leurs lignées innées biologiques, physiques et spirituelles, qui restent inscrites en eux, quoique l’on en prétende au nom de l’acquis.

     Pour les enfants nés sous X la recherche de leurs origines est un parcours du combattant . 
    (CADCO) Coordination Des Actions Pour Le Droit A La Connaissance Des Origines
    27 rue du Couëdic
    75014 PARIS
    Président : Pierre VERDIER
    Tel : 01 43 22 05 48
    VerdierPi@aol.com
    http://www.cadco.asso.fr

     

    (ADONX) Association pour le Droit aux Origines des enfants Nés sous X
    600 résidence Parc des Eaux Vives
    91120 PALAISEAU
    Présidente : Marie de BEUKELAER
    Tél: 01.60.14.79.18
    http://adonx.free.fr

    On parle beaucoup des enfants, on dit les aimer. Pourquoi ne pas se mettre à leur place à eux ?

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (clichés Google Claude Lévi-Strauss)