Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

président

  • Pour Nicolas SARKOZY

    Assez ! Assez d'entendre critiquer Nicolas SARKOZY, Président de la République.

    En tant qu'homme respectable, en tant que citoyen, en tant que Président de la République élu sur un programme Nicolas SARKOZY fait tout ce qu'il peut pour réveiller le France. Ce pays, mon pays, devenu au fil des années une sorte de "Belle au Bois Dormant". Etat charmant dont on peut se satisfaire pour un conte. Mais incompatible avec une planète transformée en grand village pour tous aux multiples facettes.

    Avec la mondialisation, un certain travail reprend du galon à grande vitesse: celui qui allie esprit pionnier, volonté d'entreprendre, dynamisme et opiniâtreté.

    De tout temps, l'initiative individuelle s'est déployée. D'un Marco Polo qui prend la route, à une Alexandra David-Néel au Tibet, sans oublier le couple Boucicaut, un Ferdinand de Lesseps et tant d'autres non retenus par l'Histoire.  Et c'est cette initiative personnell, cette fois à tous les niveaux, que Nicolas SARKOZY essaie de réinssuffler dans le corps de la France pour la réanimer, la réveiller. Lui et tous ceux qui aident, connus ou pas, à soutenir ce cap.

    La situation est assez sérieuse pour ne pas gâcher temps et énergie en pratiquant un lynchage qui n'apporte rien et détourne de l'essentiel. Dans ce monde où l'argent se palpe physiquement de moins en moins, chaque Français regarde le contenu de son portefeuille et s'émeut pour une raison ou une autre. On crie - ça se comprend - à la baisse du pouvoir d'achat. Mais il faut regarder plus loin. Car la France est doublée par l'ardeur au travail d'autres pays. La France a trop dormi. Ainsi pas une seule université française n'est classée correctement, etc...

    Pendant ce temps - il y aura toujours des curieux, des nomades, des barroudeurs... - trop de talents individuels passent les frontières ou se résignent sur place découragés...

    J'observe consternée une situation alarmante, encore redressable, ce à quoi notre Président s'emploie courageusement. Déployant des initiatives, il est critiqué; mais s'il restait figé, il serait fustigé. Allant au plus rapide, il est taxé de trop d'individualité; mais s'il allait pas à pas il serait villipandé. Chaque geste, chaque parole, chaque réplique, chaque réaction d'un Président qui ose y aller et qui ose s'exposer est guetté pour déployer des critiques négatives. Lesquelles n'améliorent en rien à présent et plus tard le pouvoir d'achat des moins bien lotis.

    Fini les pays isolés, hors circuits... Fini !  Il est urgent d'ouvrir les yeux sur la France et le monde où elle se trouve. Sur le monde qui est en elle. Sur les situation de la planète.

    Peut-on essayer de comprendre l'état d'esprit de notre Président ? Peut-on essayer d'être plus constructifs ? 

    Les jeunes, vous le savez bien qu'il n'y a pas de droit sans devoir !  Vous le savez bien que rien ne vient tout seul ! Que rien ne se fait sans travail ! Aucun de vous n'a vu à ce jour un sportif ou un musicien qu'il estime être présent et mettre en vie ses rêves, ses ambitions, ses désirs sans avoir au préalable beaucoup travaillé ! 

    Pour une collectivité, pour un pays, c'est tout pareil.

    Et chaque citoyen qui apporte du plus au sein d'un pays en fait bénéficier quelque part le pays tout entier. Réveillez-vous si c'est nécessaire, les jeunes. Secouer les plus âgés près de vous s'ils ont besoin de l'être. On vous parle de capital en sous ou en biens divers. Penser un peu au capital humain, intellectuel, artisanal, artistique, familial, amical, physique que  chacun d'entre vous porte avec lui et en lui, capitakl qui lui permet de se prendre en charge et de s'en sortir ? en bref de disposer de cette fameuse autonomie ?

    Parler de tout ça entre vous! et on peut en parler aussi sur ce blog.

    contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr