Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

passeur de frontières

  • Aron Jean-Marie LUSTIGER , un passeur de frontières:

                                                                                              

                                                   e70e0fc0ecfc2b487f3fc0edd92eef27.jpg 

    De la Torah à la Tob, de "Shema Israël ! " à la cathédrale de Paris, Aron Lustiger né en 1926 devient archevêque de Paris en 1981, puis cardinal en 1983. Il est élu à l'Académie française, le 15 juin 1995. Demeuré juif et devenu chrétien, Aron Jean-Marie Cardinal Lustiger décède le 5 août 2007. Dans un ouvrage édité en 1990, il évoque ce qui suit dans la conclusion du Chapitre intitulé "Que sert à l'homme de gagner l'univers …?":

    "N'oublions pas, et c'est ma conclusion, les raisons qui ont engendré tout le progrès: la volonté d'aider l'homme et de le délivrer de servitudes diverses pour aboutir à une délivrance authentique. Il ne faudrait pas qu'entre temps, les moyens deviennent tellement fascinants qu'ils se substituent aux fins, ou que les objets produits se substituent à l'homme lui-même qui en a besoin et doit s'en servir. Il est faux de réduire l'homme à être un travailleur; il est avilissant de le réduire à être un consommateur. L'homme n'est pas que travailleur; l'homme n'est pas que consommateur. (…)" (p.323 de Dieu Merci, Les Droits de l'Homme", 1984-1989, Criterion).

    Jeunes, croyants ou non, la confusion des moyens et des fins est-elle toujours d'actualité pour vous ?