Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nourriture

  • Vivre enneigé

    Grâce à C dans l’Air du lundi 11 janvier 2010 – visible quelques jours – intitulé « Au secours la neige revient » on dispose de nombreuses réponses aux questions que l’on se pose quand la neige, normale en hiver, s’installe durablement en France.

    Autour de Thierry Guerrier, ils sont 4 à apporter des réponses.

    Serge Jouzel, en matière de climat, de Gulf Stream, etc…

    Jean Viard en tant que sociologue, directeur de recherches au CNRS, à propos de la solidarité qui se ait jour dans ces moments de difficultés. Il note que la vie se déroule sur un fond de répétition sur lequel se greffent ici et là des événements exceptionnels, parfois douloureux ou difficiles, parfois joyeux.

    Gérard Feldzer, directeur du Musée de l’Air et de l’Espace, donne les pourquoi des problèmes liés aux dysfonctionnements des trains. Et du côté des routes fait observer qu’au Canada on roule sur le blanc, la neige, alors qu’en France on roule sur le noir, le bitume. Il faut donc pour retrouver ce bitume déneiger, d’abord, avant de saler. Si j’ai bien saisi. Du sel venant de l’étranger !

    Jean-Michel Cohen, nutritionniste, donne des consignes de base en matière alimentaire. L(importance des soupes pour se réchauffer et consommer des légumes d’hiver : le poireau, les choux qui ont un effet protecteur au niveau immunitaire et un effet anticancéreux. J’ajoute que citrouille, potiron et autres cucurbitacés assurent également des potages savoureux. A propos des fruits, Jean-Michel Cohen parle des kiwis et des agrumes. J’ajoute qu’il y a des poires dites d’hiver, muries en fin d’automne, que les pommes se gardaient jadis dans les fruitiers. Les boissons chaudes réchauffent. Un lait avec chocolat le matin peut être apprécié. Les noix déversent leurs bons omégas. L’huile de tournesol sa vitamine E. Le beurre sa vitamine A. Le pain apporte ses vitamines B.  Le chocolat du fer. Le miel est aussi d’actualité. Etc…

    Des exercices sont aussi recommandés.

    Quant aux virus et autres ils sont pour l’heure en sommeil. Mais gare au premier redoux qui va les rendre à nouveau aggressifs.

    Et aussi le lait ne tient plus chez les producteurs et est absent des usines.

    Ces inconvénients, plus ou moins sévères, sont passagers. Il est judicieux, les jeunes, de rester réactif pour savoir faire face à ce qui est la vie, autrement dit l’imprévu et rester joyeux, malgré tout..

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr

  • Julie et Julia

    Tous les jours on se nourrit.

    Nombre d'entre nous comptent au sein de leurs familles des experts en choses culinaires. Des prochres qui nous concoctent de quoi faire rêver et s'agiter nos papilles gustatives.

    Ces chefs, méconnnus du grand public, mais appréciés de ceux qu'ils nourrissent sont présents de par toute la France. Ils sont les conservateurs vivant d'un patrimoine non figé et nécessaire à la vie corporelle. Et même spirituelle, la pensée s'appuyant sur le physique. 

    En sachant nous nourrir ils exaltent également notre sphère émotive et affective.

    En hommage à tous ces cuisiniers je pense que vous trouverez plaisir à voir le film, Julie et Julia, sortit depuis peu et qui relie l'histoire de 2 femmes en cuisine. L'une en 1948, l'époque de vos grands-parents. L'autre en 2001, votre époque. 

    Cela aurait pu être aussi l'histoire de 2 garçons. 

    La nourriture et la cuisine n'ont pas de sexe. Et puis un film qui rend hommage à cette virtuosité française, ça fait plaisir.  

    contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr