Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mode

  • Le Diable s'habille en Prada

    31367673.jpgLe Diable s'habille en Prada, Lauren WEISBERGER.

    Un roman sympa. Collection « Fleuve Noir ». Je ne connaît rien à la mode, et cela ne m'intéresse pas. Mais, un samedi soir, j'ai vu l'adaptation du roman en film. J'ai aimé le film, et j'ai eu envie de lire le livre. Dès que j'ai vu qu'il s'agissait d'un gros pavé, je me suis dit que finalement, jamais je ne pourrai le lire, et lorsque je m'y suis plongée, je n'ai pas pu m'en défaire... Comme quoi il ne faut pas juger un livre à son épaisseur.

    Lauren WEISBERGER, sortant de la fac de Cornell à New York fut embauchée en tant qu'assistante personnelle d'Anna WINTOUR, la personne la plus puissante du monde de la mode, éditrice de Vogue. Le Diable s'habille en Prada est son premier roman.

    A vingt-trois ans, Andrea SACHS, une jeune diplômée de littérature, qui rêve d'écrire dans le New Yorker, débarque à New York en quête d'un premier job. Un miracle s'offre à elle : elle trouve un emploi d'assistante junior de Miranda PRISTLY, la rédactrice en chef d'un grand magazine de mode : Runway. Et, alors que «des milliers de filles se damneraient pour être à sa place», notre héroïne va découvrir ce qu'est l'enfer. Elle va connaître les humiliations, le harcèlement téléphonique, les nuits blanches à tenter de donner le meilleur d'elle-même pour sa patronn0e, l'épuisement à la tache, l'étouffement d'être le larbin permanent de Miranda... Sans la moindre gratitude. Sa vie privée va aussi en pâtir : elle n'a plus le temps de sortir avec ses amis, de voir son petit ami, d'aller dans sa famille... Chaque fois que son téléphone sonne son coeur fait un bon de terreur à l'idée que ce soit Miranda.  Au cour d'un voyage à Paris, où elle accompagne sa patronne, elle apprend que sa meilleure amie Lily a eu un accident et est dans le coma. Andrea est désolée d'être de l'autre côté de l'Atlantique, alors qu'elle devrait être auprès de Lily. Mais elle « n'a pas le choix », si elle part, elle est virée... Lorsque Miranda apprend la nouvelle, elle se contente d'un « Je vois. » Elle aurait pu se montrer plus compatissante, alors que son assistante restait là avec elle. Mais, alors qu'Andrea est totalement exaspérée, elle décide de rentrer sur le champ et dit à Miranda d'aller « se faire foutre ».
    Lily s'en sortira; Andrea n'est plus esclave, a retrouvé sa dignité et peut enfin faire la connaissance du bébé de sa soeur, mais n'a plus de petit ami.

    Le Diable s'habille en Prada existe aussi en DVD. Bonne lecture et bon film !  

    Texte de Dorothée, 23 ans, http://dorothea.skyrock.com.

     Contact pour ce blog: francoiseboisseau@wanadoo.fr