Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marie-claire estevin

  • Marie-Claire Estevin artiste

    Interview du mercredi 23 novembre 2011 de Chiara Antonelli artiste peintre,AntonelliChiara23Novembre2011 001.jpg

    alias Marie Claire Estevin voyante, chiromancienne, clair-audiente

    Tél 06 48 60 02 27 ; 01 45 75 22 19 Paris ; 05 34 47 29 28 Toulouse.

     

    Bonjour Marie-Claire Estevin.

    Q. Vous êtes connue par les médias, la télévision et un livre « Si je mens je vais en enfer » préfacé par l’acteur Gérard Depardieu. Quel regard portez-vous sur votre carrière ?

    R .Ma carrière compte 30 années d’expérience pendant lesquelles je n’ai pas vu le temps passer. Un temps qui a filé à une vitesse vertigineuse.

    Je ne suis pas mécontente de mon parcours de vie et de lire dans le cœur des gens.

    Mon quotidien a été semé de surprises, de rencontres, de hasards et d’appuis célestes. Je ne regrette rien.

     

    Q. Vous avez participé pour la première fois, en octobre 2010, à une exposition à Créteil accueillant des artistes reconnus. Vous y avez présenté un bel ange protecteur d’un enfant et un mur des lamentations original. Cette manifestation culturelle vous a-t-elle apporté un ressenti fort ?

    R. Bien sûr. J’aime me retrouver avec d’autres artistes. J’aime partager ces moments d’échange, de bonheur, d’amitié, de talents.

     

    Q. En parcourant le temps, y a-t-il eu un événement qui a déclenché ce goût de créer des tableaux avec vos mains et votre cœur ?

    R. Pas d’événement particulier. Mais, à un moment, le besoin de créer des tableaux s’est déclenché comme si j’étais guidée par en haut.

     

    Q. Existe-t-il un lien entre les tableaux réalisés et vos dons de voyance ?

    R. Oui. Les deux viennent du ciel. J’avais besoin de créer. Quand je crée mes œuvres elles sont comme le symbole d’un chemin initiatique.

     

    Q. Outre le plaisir personnel de l’artiste qui crée avez-vous un autre objectif ? Exposer ? Vendre ?

    R. Oui, bien sûr. Je continue. Une prochaine exposition a lieu au Casino de Valras Plage le 9 décembre 2011. L’inauguration est à 19 h 30.

    Je suis quelqu’un qui a besoin de toujours faire quelque chose. J’aime m’exprimer aussi manuellement pour me laisser aller. Je me ressource en réalisant et en créant des tableaux. Au départ, je ne sais pas toujours ce qui va jaillir, sortir au final.

     

    Q. Signer vos tableaux Chiara Antonelli est-ce un retour aux sources ? à la famille de naissance ? Liez-vous Marie-Claire Estevin et Chiara Antonelli ?

    R. J’ai mis à l’honneur le nom de mon mari pour la voyance.

    Je mets à l’honneur le nom de mes ancêtres qui me guident pour les tableaux.

     

    Merci Marie-Claire Estevin, Chiara Antonelli pour la peinture.

     

    entretien avec francoiseboisseau@wanadoo.fr (Le Naturaliste de Chara Antonelli)