Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

malestroit

  • Yvonne-Aimée de Malestroit

    Yvonne Beauvais, Yvonne-Aimée comme religieuse à Malestroit, est née le 16 juillet 1901 jour de Notre Dame du Mont Carmel à 18h45 à Cossé dans la  Mayenne. Elle décède le 3 février 1951 à Malestroit jour de la saint Blaise.

    Lire la suite

  • Yvonne-Aimée de Jésus et 7 ans de blog

    Il y a sept ans, ce blog naissait vers 18 h 00. Hier, 6 juin 2014, lors du D Day - commémoration du 70 ème anniversaire du débarquement en 1944 - je pensais très fort à Yvonne-Aimée de Jésus, religieuse à Malestroit, qui a aidé beaucoup là où elle était au retour de la paix.

    Pour résumer, cette parisienne, née à Cossé-en-Champagne le 16 juillet 1901, décédée à Malestroit le 3 février 1951, entrée chez les Augustines hospitalières de Malestroit le 18 mars 1927, reçut des songes « prémonitoires » écrits en 1929. Ainsi, elle se voyait un jour de fête avec « sur la poitrine épinglées 4 ou 5 médailles dont la Légion d'honneur ».

    Effectivement Yvonne-Aimée, par des actions courageuses l'impliquant, elle et son monastère, participa très concrètement à la libération de la France. Tant et si bien que le 24 juin 1945 elle recevait la croix de guerre avec palme. Le 22 juillet 1945 de Gaulle en personne lui remettait la Légion d'honneur. Le 24 mars 1947, ce fut la Medal of freedom (USA), le 26 juillet 1947 la croix de la Résistance et le 7 août 1949 la King's Medal for courage in the cause of freedom (England). Ces informations se trouvent en page 383 du livre de Paul Labutte « Yvonne-Aimée de Jésus « ma mère selon l'Esprit » » chez François-Xavier de Guibert, 1998..

    A l'heure où de nombreux vétérans de juin 1944, la reine d'Angleterre Elisabeth II, 0bama, Poutine, le Président Hollande et tant d'autres foulaient les plages normandes, il était juste, je pense, de rappeler l'action importante d'Yvonne-Aimée de Jésus de Malestroit.

    Pour la France, pour la paix dans le monde, Yvonne-Aimée a fait ce qu'elle pouvait, là où elle était, à l'époque où elle vivait.

    Et nous ? Que faisons-nous ?

    Il y a 7 ans, en ouvrant ce blog, je signalais une émission d'Envoyé spécial, au soir de ce 7 juin, concernant les enfants placés. Sept ans plus tard, rien ne semble avoir changé en mieux. Il faut donc continuer à défendre ces enfant là pour les libérer.

    J'ai écrit un billet alertant contre les puces RFID implantées sur nombre de nos animaux familiers. Il semblerait qu'un essai soit en cours dans un pays européen sur des enfants en maternelle. Je suis contre ces puces qui, implantées, ouvrent la porte à une mise en esclavage intégral.

    Autre grave souci : les déchets de matière plastique qui se répandent sur l'eau et dans les fosses abyssales avec des effets délétères. Mais pourquoi, quand on met au point une nouveauté, ne regarde-ton pas comment elle pourra être éliminée ?

    Autre dérive avec les vaccins, plus ou moins imposés selon les pays, et dont on cache les effets secondaires néfastes.

    On n'ignore plus les actions néfastes des pesticides, hormones, antibiotiques et autres additifs répandus dans l'eau que l'on boit, sur les végétaux que l'on mange et dans les animaux consommés.

    Où allons-nous ?

    Où nous le déciderons !

    Le changement vient d'abord de notre changement personnel. En choix de consommation, pas exemple.

    Ensuite, si chacun se lève et réagit, comme le fit Yvonne-Aimée de Jésus à Malestroit, il est possible de retrouver une planète bleue vivable, agréable, joyeuse et belle.

    Les Hitler et autres ne sont pas venus pas hasard. Lui et ses semblables ont été le résultat de pensées collectives en ce sens. Et l'agressivité actuelle dont on côtoie la montée n'est rien d'autre que trop de négativité répandue de par le monde, négativité dont chacun est personnellement responsable à son niveau individuel.

    Et chacun, petit et grand, participe à ces pensées collectives, positives ou négatives.

    Les pensées négatives, les colères, les jugements, le non pardon, les peurs, etc... tout cela entraîne l'humanité entière dans un mauvais sens.

    La paix, la joie, la sérénité, la tranquillité, le pardon, la confiance, le partage, la compassion, l'amour universel qui n'attend rien en retour, etc....font basculer le monde dans le bon sens, positif.

    A ce positif il convient d'adjoindre une indispensable nourriture spirituelle, car c'est le spirituel qui donne vie et âme à notre corps de chair.

    Je dis et redis dans ce blog que nous sommes des êtres autant spirituels que charnels.

    Que notre époque ne l'oublie surtout pas !

    Demain, 8 juin, sera fêtée la Pentecôte, la venue de ce qui est appelé l'Esprit Saint, à qui il est demandé : « Lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guéris ce qui est blessé. Assouplis ce qui et raide, réchauffe ce qui est froid, rends droit ce qui est faussé. »

    Demain aussi est la Journée Mondiale de l'Océan. Une journée qu'Yvonne-Aimée aurait appréciée, elle qui prit le bateau pour aller jusqu'en Afrique du Sud et au Canada. Avant le couvent, Yvonne-Aimée séjourna plusieurs mois à Anglet, faisant de longues ballades solitaire sur les vastes plages de la côte basque dont elle appréciait la grandeur et la beauté, matérielle et spirituelle.

    Depuis son plus jeune âge, Yvonne-Aimée mettait en pratique, au quotidien, le conseil suivant (page 302 livre cité) :« Ne jugez pas » . Et l'une des ses consignes personnelles, dans le même axe, était : « Ne m'occuper de mon prochain que pour son honneur ou son bonheur. »

    Et si nous faisions cela ? !

    La face de monde en serait rapidement changée ! Pour le bonheur de tous !

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr