Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

les berceaux

  • Amanda chante Fauré-Sully Prud'homme

    Amanda – qui interprète ici Les Berceaux – est comme on dit du midi de la France. Du côté de Toulouse.

    Elle s’est lancée dans le chant en parallèle aux années du Bac. A démarré ensuite de très sérieuses études de droit. Qu’elle continue actuellement par correspondance, afin d’être plus disponible pour le chant, sa passion.

    Une voix profonde. Du coffre. Du souffle.

    Elle a régalé, à domicile, de plusieurs interprétations un public amical. Cela à Paris, il y a quelques jours.

    Avec son accord, chers lecteurs de ce blog, vous pouvez profiter aussi de cette voix magnifique qui chante, sans préparation et a capella, Les Berceaux.

    Voici le lien pour la voir et apprécier sa voix : http://www.youtube.com/watch?v=DTYoX2nsb2U

    ou par http://www.youtube.com/watch?v=DTYoX2nsb2U .

    Cette chanson française réussie est le fruit de deux talents : Sully Prudhomme pour la poésie – par ailleurs premier prix Nobel de littérature, et Gabriel Fauré – maître « es mélodies françaises » dont le monde entier apprécie le Requiem.

    Ce choix d’Amanda est excellent.

    Des interprètes célèbres n’ont pas hésité à prêter leur voix et leurs mains pour donner au monde cette mélodie exemplaire : le baryton Pierre Bernac avec Francis Poulenc au piano, la soprane Barbara Hendricks accompagnée de Michel Dalberto au clavier.

    Pour rappel voici le début du poème : Le long du quai, les grands vaisseaux Que la houle incline en silence…

    Bonne découverte d’Amanda pour ceux qui l’entendent pour la première fois car elle s’est déjà produite sur scène ,à plusieurs reprises.

    Bonne écoute pour les autres.

    Pour tous les jeunes passionnés de quelque chose, un exemple par une poursuite d'études classiques - une voie réputée assez sûre, alliée au maintien d'une passion musicale - un chemin plus dur à maintenir.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr