Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

laurent voulzy

  • Star Ac Vendredi 26 septembre 2008

    Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouver . Merci.    27 septembre: 107 visites, 274 pages;

    « Qu’ils sont jeunes ! »

    « C’est un équipe qui se serre les coudes »

    Voilà mes réflexions d’hier soir au début, leur jeunesse étant une fraîcheur ressourçante.

     

    « Pourquoi les faire voter entre deux d’entre eux ? » adhérant totalement à la décision d’Yvane de ne pas vouloir choisir.

    « Leur donner à chacun une chanson entière » comme il a été dit au cours de la séance d’hier. Pas possible d’infliger, en sus de la prestation prévue, des airs a capella, dans l‘improvisation la plus absolue.

    Hier, Solène, Anna et Mickles y ont eu droit.

    Yvane quant à lui, un professeur refusant de noter une aussi courte démonstration, s’est lancé en solo sans rien demander et a vu sa notation monter de 12,4 à 15. Comme il passait en seconde position et bénéficiait de l’effet de surprise, aucun autre ensuite ne pouvait faire selon son exemple.

     

    De suite, beaucoup de courage pour Laure qui n’a pas été repêchée, retournant à une vie un peu comme avant mais cependant changée pas l’expérience d’une semaine à la Star Ac. En avant Laure ! La vie continue et tu t’es fait sans doute des copains ou copines au cours de ces 8 jours.

     

    La soirée elle-même m’a enchantée du côté de la chanson française que je vais évoquer spécialement.

     

    Quentin, qui a terminé noté en tête, aime cette chanson là.  Ce Montpelliérain de 17 ans avait déjà montré vendredi dernier son goût de la langue française en interprétant, bien selon moi,   « Le poinçonneur des Lilas » de Serge Gainsbourg.

    Hier soir ce en intense proximité avec Julien Clerc ce fut « Partir », ces deux là étant tout à la fois sobres et bouleversants.

     

    Autre excellent, toujours en français, Gautier, qui se débrouille seul depuis l’âge de 16 ans et en a 20 aujourd’hui, vit à Clermont Ferrand en harmonie avec des potes qui s’entraident. Hier, Gautier a su nous interpréter avec nuances et émotion : « Le jour s’est levé ». Bien noté lui aussi.

    Il a un plus, Gautier, il essaie d’aider, comme avec ses amis de Clermont je pense. Il a soutenu l’une des nominées, Alice, pour qui il a écrit une chanson au cours de la semaine. Ce qui a réconforté l’intéressée et l’a soutenue alors qu’hier soir elle interprétait la chanson en anglais pour être notée, Gautier lui tenant la main. Et lui insufflant de l’énergie.

    Alice, a été repêchée par les votes du public.

     

    Gaétan m’a fait peur. Il doit oser, ce qu’il a fait hier soir. Se lançant dans une interprétation brillante et à « donf » (fond), tee shirt ôté d’emblée, en pantalon rouge et slip noir, d’un Paris où il a été lui-même. Il a tout donné, pour parler comme Nikos Aliagas. Et il a été repêché par le groupe.  Continue Gaétan !

     

    Solène m’a bluffée ainsi que les professeurs, avec une chanson de Jill Scott en a capella où elle a su chanter et bouger comme il faut avec son enthousiasme intérieur qui ruisselait positivement sur scène.  Solène a eu une extinction de voix cette semaine mais a cependant participé à tout. Elle se trouve en position 4.    

     

    Yvane s’en sort très bien aussi. Ce veilleur de nuit aux Amis de l’Atelier s’est retrouvé choisi comme représentant-défenseur des élèves, rôle qu’il assume à plein cœur. Et c’est très logiquement qu’il a décidé de ne pas choisir entre Gaétan et Laure.

     

    Marylin avec Endie est déjantée, ce qu’il faut. Elle aurait pu faire plus à fond comme l’indique Philippe Lelièvre. Rien de grave elle se classe 7 ème.   

     

    Joanna et Harold ont chanté ensemble, démarrant la soirée.

    Anissa et Julia également.

     

    Edouard a pris son pied en chantant  « Un rayon d’soleil ». Il était heureux et cela se voyait cette « joyeuseté ».

     

    Anna et Mickles ont, comme Solène, dû se montrer davantage via la formule a capella et ont tiré ensemble leur épingle du jeu. Car le  « Moi j’ai un truc à filles » chanté par les garçons et le « Mon mec "  des filles étaient l’un et l’autre trop découpés pour pouvoir juger les trois interprètes à noter.

     

    Julien Clerc nous régale avec « Des souliers noirs, une jupe en laine » qu’il interprète en s’accompagnant au piano. Julien Clerc comme un grand frère pour Quentin. 

     

    Et aussi Laurent Voulzy. Qui, s’accompagnant à la guitare, chante avec tout le groupe « On a tous dans l’cœur une petite fille oubliée, une jup’ plissée queue d’cheval à la sortie du lycée … » On connaît tous la suite. Le côté lycéen perpétuel  - c’est un compliment ! - de Laurent Voulzy.

    En presque final, avant Julien Clerc au piano, Laurent Voulzy commence avec à la guitare à nous dérouler son « Ainsi va la vie » de son album de mémoire Recollection, une seule longue chanson nous dit-il.  

     

    Voilà pour cette soirée où l'.air de l'année n'a pas été oublié: "Chante, chante encore ...".

    Les jeunes, de la Star Ac ou hors Star Ac, « Etonnez-nous ! » comme le dit Nikos Aliagas.

    En étonnant vous allez intéresser votre entourage.

    Quoique vous vouliez faire de votre vie : « Etonnez ! » 

    Yves Rossy n’a rien d’autre que cela hier, en traversant la Manche sur son aile motorisée. 

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (photo: la directrice de la Star Ac Armande Altaï)