Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la clé des champs

  • Film La clé des champs

    La-Cle-des-champs_fichefilm_imagesfilm.jpgLes réalisateurs de Microcosmos, 1996, ont produit là un nouveau film digne d’intérêt accessible à partir du 21 décembre. La réalisation est de Marie Perennou et Claude Nuridsan.

    Le synopsis est simple : « Une mare abandonnée. Deux enfants solitaires tombent sous le charme de ce lieu sauvage qui les rapproche peu à peu l'un de l'autre et les aide à apprivoiser la vie. A travers leur regard, leur imagination, la mare devient un royaume secret, à la fois merveilleux et inquiétant. Une expérience initiatique, brève et intense."

     

    Comme d’habitude avec ces réalisateurs les images sont superbes. Première raison de foncer voir ce film. La beauté reste une denrée peu disponible dans notre quotidien.

     

    Ce film permet de découvrir la belle nature ordinaire qui nous entoure et que de nombreux jeunes ou moins jeunes ne connaissent pas forcément en détail. Pourtant, la faune et la flore présentées sont à portée de mains, de regards, d’odeurs, d’oreilles, de touchers. Seconde raison d’aller dévorer ce film.

     

    Cette réalité d’un environnement « écologique » est humble et merveilleuse, concrète et sans apprêt. Elle nous rappelle nos racines avec la terre, l’air du ciel, l’eau de la pluie, et j’ajouterai le feu des éclairs des orages. Ces quatre éléments qui concourent à notre vie. Ne pas oublier nos racines de chair, notre corps bien physique est une troisième raison d’aller s’immerger dans ce film.

     

    Vous en trouverez certainement d’autres. Toutes plus pertinentes les unes que les autres ;

     

    A partir de ce qui est vu, il est aisé de penser à une prochaine ballade dans un petit chemin, ou dans un champ en friche, à une prochaine promenade en forêt, à une escalade en montagne, à une promenade en bord de mer. Partout la vie grouille, étonnanten syrprenante, comme dans ce film.

     

    A chacun de déployer ses cinq sens corporels pour faire des découverts multiples, à la portée de tous et cela gratuitement. Des trouvailles en général imprégnées de pure beauté.

     

    Ces observations apporteront un nouveau souffle, quel que soit l'âge du découvreur. Quel que soit le niveau de l'explorateur d'un nouveau type d'un monde situé à proximité et pourtant méconnu.

     

    La vie ? Elle s’entend à nous surprendre, à nous étonner.

    Il suffit de prendre la peine de la regarder avec un esprit neuf, celui du tout petit qui part en exploration de l’univers, toujours prêt à s'émerveiller de ce qu'il rencontre de neuf.

     

    Profitez bien de La clé des champs ! Vous saurez ensuite profiter de toutes ces nouveautés à découvrir autour de vous dès que l’on quitte le trottoir des villes.

     

    francoiseboisseau@wanadoo.fr