Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

kebede

  • Berlin samedi : marathon, perche,saut, courses

    Il y a sur la page intitulée "index thèmes blog" les sujets récapitulés avec les jours où les trouver. Merci.

      

    lavillenie.jpg“Bravo les garçons !” complimente Rama Yade samedi soir à Berlin.mesnil.jpg

     

    Un jour éclatant.

    Le marathon hommes avec le succès pour l’or d’Abel Kirui suivi d’Emmanuel Mutai, soit 2 kényans en tête. Le bronze va à l’éthiopien Kebede vainqueur du marathon de Paris. A nouveau un kényan en 4. Sato achève en 6 pour le Japon, saluant et remerciant la foule.

    Tout au long du trajet les spectateurs étaient très nombreux.

    Autre succès, par pays cette fois, avec une coupe remise au gagnant en l’spèce le Kénya, suivi de l’éthiopie en 2 et du Japon en 3 dont 5 représentants marathoniens sont présents pour la cérémonie.

    Quel que soit l’âge on peut se mettre au marathon. A Paris et dans de nombreuses villes il peut se courir en permettant aux amateurs d’être au coude à coude, au moins psychologiquement, avec des sportifs de haut niveau. Comme d’habitude pour les plus grands test d’effort au préalable avec cardiologue, etc …

     

    Côté perche : du régal pur tout au long avec un imprévu persistant.

    La France s’en tire très bien avec 2 médailles. L’argent pour Romain Mesnil qui a passé 5m 85 et le bronze pour Renaud Lavillenie 5m80 22 ans. Rama Yade, secrétaire d’état au sports, est arrivée pile à 21 heures pour un excellent moment des perchistes français.

    L’or est allé à Stefen Hooker, autralien, cela malgré sa blessure. Action unique à ce jour : en raison de ce mal il a limité ses sauts : le premier à 5 m 85 a été raté ; le second à 5 mètres 90 a été réussi.

    3 médailles pour la France à cemoment là.

     

    En saut en longueur, Dwight Phillipps, USA, a eu sa médaille d’or remise par la petite fille de Jesse Owens, le gagneur des JO de 1936 à Berlin. Un symbole.

     

    Et encore l’or toujours à la Jamaïque avec Usain Bolt pour le relai 4 fois 100 mètres. En second Trinidad, en troisième la Grande Bretagne, en quatrième le Japon.

     

    Un splendide 5.000 mètres féminin avec l’or et l’argent pour le Kénya et le bronze pour l’Ethiopie.

     

    « Pour la beauté du geste, la vie fera le reste ». Clôture dimanche !

     

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (illutrations : Romain Mesnil à droite, Renaud Lavillennie à droite)