Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jean-pierre luminet

  • Jean-Pierre Luminet : La perruque de Newton

     

    LUMINET.jpgUn livre à lire, publié en mars 2010 chez Jean-Claude Lattès, pour approcher mieux et apprécier celui à qui nous devons les lois sur la gravitation universelle.

    Il ne sera plus seulement un prénom et un nom accolés à cette loi. Car Jean-Pierre Luminet, sous ce titre prometteur, permet d’accéder à ce qui se cache sous cette perruque au long des 450 pages d’un récit obtenu pour 20 euros.

    A côté de la gravitation, Isaac Newton, 1642-1727, a su voir mieux la lumière et sa composition en employant un prisme de verre qui montra que la lumière blanche était faite de multiples couleurs. En bref, l’arc en ciel c’est lui. Et toujours lui pour le calcul différentiel intégral.

    Mais la calvitie sous la perruque est liée à d’autres recherches à propos desquelles Jean-Pierre Luminet nous prend par la main. Notamment l’alchimie et ses expériences, néfastes pour le devenir capillaire de ce chercheur génial.

    Isaac Newton est aussi un passionné d’ésotérisùe, de recherches bibliques. Pour autant il ne croit pas à la Trinité. Ce qui ne l’empêche pas d’être professeur de mathématiques au Trinity College à Cambridge.

    Avec ce fond religieux, Isaac Newton qui n’a foi qu’en un monde organisé par Dieu – le créateur pour lui de la gravitation universelle - est farouchement en opposition avec Descartes pour qui le monde ne fonctionne que par la mécanique. Jusqu’aux « animaux machines », on le sait.

    La perruque de Newton appartient à la série Les bâtisseurs du ciel conçue par Jean-Pierre Luminet. Elle en est le quatrième volume.

    Voici les titres des autres volumes de cette série :

    * Le secret de Copernic, tome 1

    * La discorde céleste : Kepler et le trésor de Tycho Brahé, tome 2

    * L’œil de Galilée, tome 3.

    Le cerveau exceptionnel reçu par Newton en partage lui fera mettre de côté – fut-ce un sacrifice ? - toute vie personnelle affective. Au cours d’une longue existence de 85 ans, il ne connaîtra aucune femme.

    Moins de 18 ans, je vous conseille ce livre ainsi que les autres de cette série.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (illustration : couverture de La perruque de Newton)