Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jean-marc ayrault

  • Romain Mouton : vrai politique

    Mouton19.3.10.jpg

    Le 12 avril 2008 je titrais sur mon blog un billet : « R. MOUTON : vrai politique », évoquant un article de Vincent MONNIER, paru dans le Nouvel Observateur du 10-16 avril 2008, ps. 56-57, où il était question de Romain.
    Cette fois, c'est bon. Romain Mouton est dans sa première bataille politique comme candidat. 

    En 2010 comme en 2008 qu’attend-on d’un politique ? Qu’attend-on de celui ou de celle qui a l’esprit et le cœur à se dévouer aux choses de la cité ? de sa ville ? de son quartier ? 

    Qu’il soit d’abord une personne - homme ou femme - à l’écoute de ses concitoyens, quels qu’ils soient, faibles ou puissants, petits ou grands. 

    Qu’il agisse – les demandes sont le plus souvent justifiées – pour défendre les intérêts des habitants de son lieu de vie, des intérêts qui rejoignent le plus souvent l’intérêt collectif au nom duquel les lois existent.

    Le candidat à une élection se doit d’être une personne à l’écoute, une personne avec du cœur, doué aussi de bon sens. Ceci semble incontournable. 

    En parallèle ou après seulement vient le choix d’une appartenance à un groupe politique. Le système actuel ne permet quasiment plus les non inscrits, ceux ou celles qui - disons - ne se sentaient pas « coller » à un programme.

    Romain Mouton, candidat aux élections régionales d’Ile de France dans le XX ème arrondissement où il habite, a fait le choix de l’UMP.

    Curieusement, j’ai ouvert les yeux à mi chemin entre les lieux d’émergence, géographiquement très proches, de deux notables en des groupes opposés. D’un côté Dominique Paillé né aux Aubiers pour l’UMP, de l’autre Jean-Marc Ayrault né à Maulévrier pour le PS. Chacun a apporté sa pierre à l’édifice France.

    Romain nous vient du Sud, n’est pas un produit de l’ENA ni d’une dynastie politique. Il illustre un parcours, en quelque sorte accessible à n’importe qui, à condition de s’en donner les moyens et – comme en tout : sciences, art, techniques, littérature, poésie… - de beaucoup travailler. 

    Depuis que je le vois à l’œuvre – et maintenant dans le XX ème arrt de Paris – Romain déploie des qualités spontanées de bon communiquant. Il n’a pas la grosse tête. Son honnêteté et sa sincérité sont perçus par les habitants rencontrés, par exemple sur les marchés. Il est maintenant reconnu.

    Le système démocratique qui gère la France fonctionne par des élections. Il convient donc d’aller voter plutôt que de geindre, même s’il est difficle voire impossible d’être d’accord à 100 % avec un programme. Après, à chacun de se démener s’il estime bon de modifier les lois, règlements et autres. 

    Le mardi 9 mars 2010 Romain Mouton arpentait l’important marché de Bellevile en compagnie d’Yves Jégo, dont il est l’attaché parlementaire. Député et maire de Montereau-Fault-Yonne, Yves Jégo est un excellent mentor, maire estimé en sa commune. 

    Toujours d’actualité deux phrases de Romain citées dans le Nouvel Obs d’avril 2008 : 
    "La politique, j'ai ça dans les tripes. J'avais 11 ans quand Chirac a été élu pour la première fois. Je m'en souviens encore: j'étais le seul de ma famille devant la télé au soir du second tour." 
    "Les diplômes ne font pas les carrières. Il y a beaucoup de têtes bien pleines mais pas toujours bien faites." Va pour les diplômes. Quant aux idées ? Le gaullisme ? Le chiraquisme ? "S'enfermer dans une tradition, c'est la meilleure façon de ne pas avancer".

    Romain avance avec l’équipe qui s’est constituée autour de lui depuis plusieurs années. Bien décidé à améliorer l’existence des habitants du XX ème, son quartier.

    Dans le Parisien de ce vendredi matin, l'accueil par le candidat Romain Mouton de 4 personnalités ce soir à 18 heures au Café La Nouvelle Etoile 271 rue des Pyrénées (métro Gambetta) est annoncé. Seront ainsi présentes Michèle Alliot-Marie Garde de Sceaux Ministre de la Justice Présidente du Chêne, Valérie Pécresse Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, Chantal Jouanno Secrétaire d'Etat à l'Ecologie et Rama Yade pour les Sports. 

    Chers électeurs, munis du redoutable droit de vote, déplacez-vous dimanche pour faire entendre votre voix ! 

    Moins de 18 ans, rappelez à leur devoir les grands !

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (photo archives personnelles : Yves Jégo et Romain Mouton à l’issue du tractage du 9 mars au marché de Belleville)