Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jean-luc delarue

  • Jean-Luc Delarue, respect.

    J’ai toujours eu beaucoup d’estime pour ce journaliste, producteur, présentateur aux nombreux dons qu’il avait su développer. Jean-Luc Delarue avait, en particulier, le talent du partage.

    Il savait rester en retrait, juste ce qu’il faut, pour laisser parler l’autre, un autre mis en confiance par sa justesse de ton.

    Je le revois, comme si c’était hier, lors d’émissions de « Toute un histoire » où je le trouvais excellent.

    Il n’accaparait pas l’antenne, permettant à l’invité, aux invités successifs d’occuper l’écran le plus possible. Discret, il déroulait le fil rouge de l’émission, aussi humble bien que présent que s’il eut été transparent ou invisible.

    Jean-Luc Delarue était pourtant là, mais en même temps discret jusqu’à l’humilité.

    Il savait merveilleusement accoucher les cœurs de toutes ces personnes anonymes et tellement humaines incarnées dans le quotidien de la France. Il accomplissait cela avec douceur et délicatesse. Avec lui, aucun invité ne pouvait avoir peur.

    Je tenais à souligner ce que j’appréciais particulièrement en lui.

    Je souhaite beaucoup de courage à tous ses proches.

    Je reste émue par certains moments de « Toute une histoire ». Jean-Luc Delarue a su aider tous ceux qui, parfois, pouvaient venir à cette émission, son émission, comme à une ultime chance qu’ils saisissaient.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr