Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

inceste

  • Inceste, pédophilie, Latifa Bennari 4 mai 20h35

    nojoud28.1.09 043.jpgnojoud28.1.09 048.jpgJ’invite à voir le 4 mai Thema sur Arte, l’Association l’Ange Bleu créée par Latifa ayant participé au tournage. On découvre cette soirée "Crimes d'inceste" via http://www.ange-bleu.com/article.php?type=actualites&origine=actualites&id=104.

    Créée en 1998 l’Association l’Ange Bleu devrait faire réfléchir nombre de décideurs et autres « connaisseurs ». 
    J’ai beaucoup d’estime pour Latifa Bennari qui sait parler de la pédophilie subie enfant, au Maroc, victime des agressions d’un ami de la famille. Elle a su transcender ce vécu, armée de deux outils personnels : une bonne humeur positive constante et une ouverture d’esprit sans a priori. Cette dernière l’a conduite - après écoute d’autres victimes comme elle et en allant, nouveauté, à la rencontre de leurs agresseurs - à la création de cette association qui vient en aide à la fois aux victimes d’actes pédophiles et aux personnes « victimes » d’une tendance pédophile avant franchissement de la ligne rouge. 

    Car il est possible de prévenir en amont. Et Latifa Bennari, à contre-courant de la tendance répressive et du politiquement correct actuel, a innové à ce niveau par une observation sans passion de ce qu’est la pédophilie, découvrant et comprenant ses racines, et empêchant, par une écoute teintée d’empathie, des passages à l’acte.

    Latifa est l’auteur de « La Fin d'un Silence, Pédophilie : Une approche différente », AD2 Editions en 2002, réédité par Du Rocher « L'Ange Bleu Pédophilie : prévenir pour protéger ».

    J’ai parlé plusieurs fois de Latifa Bennari sur mon blog http://prenonslaparole.hautetfort.com. Notamment le 8 décembre 2008 sous le titre « Pédophilie ? L'approche différente de Latifa BENNARI » et le 30 janvier 2009 par « Nojoud : 10 ans, divorcée, voulant réussir sa vie ». Latifa Bennari a dialogué avec Nojoud Ali à Paris le 28 janvier lors d’une rencontre organisée par Sihem Habchi, présidente de Ni putes ni soumises.

    Informations : Association L’Ange Bleu A.N.P.I.C.P. (Association Nationale de Prévention et d'Information Concernant la Pédophilie) 33, avenue Philippe Auguste 75011 PARIS Tél (N° Indigo) : 0820 392 192, Fax 01 53 20 99 21.
    contact@ange-bleu.com 
    willm_nicolas@ange-bleu.co
    creton-veronique@ange-bleu.com
    aurelie-celine@ange-bleu.com

    Ecoutez Latifa, les jeunes, sans parti pris, et relayez s’il vous plaît. Merci !

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (photo archives personnelles : 28 janvier 2008 de gauche à droite Latifa Bennari, Sihem Habchi et Nojoud Ali cliché de droite, Nojoud Ali et Latifa cliché de gauche)

  • Enfants victimes d’abus sexuels familiaux

    Le 12 mars 2010 sous le titre Enfants victimes d’abus sexuels familiaux j’évoquais le café sur l’inceste du 11 mars 2010 réalisé grâce à Anne-Marie Engler avec la parole du Docteur Luc Massardier et des paticipants.

    Voici sur Daily motion l’excellent film de cette soirée :

    http://www.dailymotion.com/video/xcr4qb_cafe-societal-questions-d-inceste_news

    Puisez dans ces minutes des iédes neuves et de la force !

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr

  • Enfants victimes d’abus sexuels familiaux

    v&fo9.3.10Jego 045.jpgD’une ignorance totale à ce propos j’indique, pour toutes les personnes touchées –v&fo9.3.10Jego 043.jpg victimes et proches de leur entourage d’adulte – le livre de Luc Massardier invité hier soir, jeudi 11 mars 2010, du café sociétal organisé par Anne-Marie Engler à Paris au Gai Moulin.
    Ce confrère, psychiatre à l’hôpital Ste Anne à Paris, est l’auteur avec Patrick Ayoun et Ginette Raimbault de « Questions d’inceste » paru chez Odile Jacob en 2005 avec la responsabilité éditoriale de Caroline Chaine. 
    Je recommande cet ouvrage de 312 pages proposant « une réflexion en profondeur sur ce que doit être aujourd’hui la meilleure façon de réparer l’inceste », d’ « aider à cicatriser » (4 ème de couverture).

    Comme d'habitude, Graziella Channe-Khane a assuré de très belles photographies. Et on patiente un peu en attendant la vidéo que l’équipe de professionnels d’Anne-Marie mettra bientôt sur Dailymotion.

    Luc Massardier a rapporté intelligemment les connaissances qu’il a acquises auprès des personnes qu’il a eu en soin, parlant des deux côtés de l’événement : celui des victimes, celui des auteurs.

    v&fo9.3.10Jego 041.jpgLes présents, presque tous impliqués dans des histoires douloureuses d’inceste, ont participé en apportant leur contribution personnelle.

    Outre son travail hospitalier, Luc Massardier, est également consultant en milieu pénitentiaire. Il participe aussi à une structure originale - logique pour moi – à savoir La maison d’accueil Jean Bru à Agen, établissement créé en 1996, spécialisé dans la prise en charge de jeunes filles ayant vécu des actes incestueux ou subi des violences sexuelles.
    Ce foyer assure l’hébergement et l’éducation de 19 jeunes filles – qui le souhaitent – ayant toutes subi des souffrances liées à l’inceste. Une telle offre de regroupement permet d’éviter les mensonges sordides et à répétition générés par l’immersion dans un foyer « généraliste ». Les résultats sont encourageants.

    A l’issue d’un échange, toujours dans le calme, Luc Massardier a dédicacé son livre.
    L'inceste est une question d'actualité. Ce livre et la vidéo produite par l'amie Anne-Marie peuvent aider nombre de personnes, les jeunes.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (photo archives personnelles: Luc Massardier dédicace; Luc et Anne-Marie; Luc, Anne-Marie et Graziella)