Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

humour

  • Arash Derambarsh: Humour Noir de Mouss DIOUF

    Il y a sur la page intitulée "index thèmes blog" les sujets récapitulés avec les jours où les trouver. Merci

     

    arash der.jpgSous la direction éditoriale d’Arash Derambarsh un livre - léger en poids mais important en CA84DWU1CA3W2ONACASUIPB9CAY8PFX6CAGO6KGUCADBBESICA7WINUPCAUG3A9JCAL90OZHCAEEY3N1CAQN63FSCAH8K18FCA1R8MQUCAIQWB0RCDiouf.jpgréflexion - signé Mouss DIOUF est paru à la maison d’édition Le Cherche Midi.

     

    On connaît l’humour belge, l’humour juif, l’humour écossais…

    Pour les encore ignorants de l’humour noir voici, par brassées, des lignes pour rire et sourire que nous propose l’acteur qui se fait auteur avec cet écrit.  

    Sous le titre « Humour noir » cet ouvrage, facile à emporter quand on se déplace, préfacé intelligemment par Bruno GACCIO qui évoque les pensées profondes qui s’y trouvent, nous fait voyager au long de 120 pages à travers un espace de sagesse que Mouss DIOUF connaît plus que par cœur. Plus d'informations sur lui par www.moussdiouf.com

    Ce comédien, humoriste, né à Dakar, Sénégal, était bien placé pour concocter ce premier livre d’humour noir !

    Transmis au dépôt légal en janvier 2009 il peut être – moyennant un prix unique de 12 euros -  un cadeau facile pouvant égayer tous les âges.

     

    Je ne résiste pas à ce qui est reste, sans doute, une réalité mise en 4 ème page de couverture :

    « Tous les Blancs ont une montre,  

        Mais ils n’ont jamais le temps ! »

     

    Au début on trouve en page 10 la lettre favorite qui circule abondamment sur MSN entre mes jeunes correspondants et moi :

    « Cher frère blanc,

       Quand je suis né, j’étais noir,CAS1MABACAJ1HW0FCAM6RPGTCAER9196CAO93ATSCA0T8SY1CAAFZZ9BCA2YDJNVCAIA2R9JCAXLDU5QCASY8362CA21XE11CAHEYLL0CA12WKRLCABBdiouf2YGLCA9ORZAZCA0AVIVRCAQ1XKJH.jpg

       Quand j’ai grandi, j’étais noir,

       (….)

       Quand tu es né, tu étais rose,

       Quand tu as grandi, tu étais blanc,

       Quand tu vas au soleil, tu es rouge

       (…)

       Et, malgré cela, tu oses m’appeler

       «  homme de couleur » !

     

    Je crois que si j’étais responsable d’une école, je proposerais aux enseignants de Grande Section de Maternelle ou de Cours Préparatoire d’entraîner les jeunes mémoires à l’école avec ce texte évocateur des couleurs. Au passage on en vérifierait la connaissance, celle des couleurs mentionnées dans le texte et d’autres. Puis on pourrait en venir à examiner le pourquoi des différences de pigmentation de peau, etc…Cela donnerait peut-être des heures intéressante pour tous.

    Qu’en dites-vous les plus jeunes ?

    Contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr (photos : en haut à gauche Arash Derambarsh; à droite Mouss Diouf en haut et  la couverture du livre Humour noir en bas)