Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

humanité

  • Reliés en Un !

    Le dimanche 27 janvier 2013 était lu, lors de la messe dans les paroisses catholiques, un passage de la 1ère lettre de saint Paul aux Corinthiens, les versets 12 à 30 du chapitre 12. Ce texte interpelle car il chante l’unité du corps physique qui est Un malgré la diversité de ses membres tous pourtant utiles.

    J’ai transposé ce texte à l’univers et à ses différents règnes : minéral, végétal, animal, humain ; j’y ai joint l’essentiel, au-delà des règnes, le spirituel indestructible ; j’ai ajouté encore des éléments tels que l’eau, le feu, l’air, la terre, la musique, la peinture, la danse, le chant, l’art des repas, toutes les créativités possibles porteuses de beauté, etc…

    Par le moyen du véhicule terrestre qu’est le corps, à respecter, à encourager, à complimenter pour ce qu’il est, pour son concours à cette existence sur notre belle planète bleue nourricière, on peut se reporter au début de La Bible, La Genèse, avec en son commencement, chapitre 1, versets 1 à 3, ceci : « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. La terre était informe et vide, les ténèbres étaient au-dessus de l'abîme et le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux. Dieu dit : « Que la lumière soit. » Et la lumière fut. »

    Et relire aussi le début de l’évangile de Jean, chapitre 1, versets 1 à 5, avec : « Au commencement était le Verbe, la Parole de Dieu, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. Par lui, tout s'est fait, et rien de ce qui s'est fait ne s'est fait sans lui. En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ; la lumière brille dans les ténèbres »

    Souffle, parole, lumière. Dieu, esprit créateur, est cela. Créés par lui, nous avons le spirituel, la parole créatrice et la lumière pour éclairer notre route.

    Cette lumière nous montre, comme à Paul aux Corinthiens, que le monde est Un – notre système solaire et tous les autres innombrables qui existent ainsi que tout ce qui les peuple – et que chacun de nous participe à ce Un. Comme chaque atome, chaque cellule du corps, chaque membre, participe au bon fonctionnement du corps entier.

    En conséquence, une pensée positive va diffuser sur le monde entier et l’espace stellaire, une pensée positive et créatrice va rayonner l’harmonie. Alors qu’une pensée négative, au contraire, s’étendra en semant le chaos.

    Et comme on attire ce qui nous est semblable, émettre du positif va attirer vers nous du positif. A l’inverse, le négatif pensé, agi ou exprimé, va faire venir à nous du négatif.

    Voici le texte de Paul :

    « Prenons une comparaison : notre corps forme un tout, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps.

    Il en est ainsi pour le Christ. Tous, Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés dans l'unique Esprit pour former un seul corps. Tous nous avons été désaltérés par l'unique Esprit. Le corps humain se compose de plusieurs membres, et non pas d'un seul.

    Le pied aura beau dire : « Je ne suis pas la main, donc je ne fais pas partie du corps », il fait toujours partie du corps. L'oreille aura beau dire : « Je ne suis pas l'oeil, donc je ne fais pas partie du corps », elle fait toujours partie du corps. Si, dans le corps, il n'y avait que les yeux, comment pourrait-on entendre ? S'il n'y avait que les oreilles, comment pourrait-on sentir les odeurs ?

    Mais, dans le corps, Dieu a disposé les différents membres comme il l'a voulu. S'il n'y en avait qu'un seul, comment cela ferait-il un corps ? Il y a donc à la fois plusieurs membres, et un seul corps. L'œil ne peut pas dire à la main : « Je n'ai pas besoin de toi » ; la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n'ai pas besoin de vous ». Bien plus, les parties du corps qui paraissent les plus délicates sont indispensables. Et celles qui passent pour moins respectables, c'est elles que nous traitons avec plus de respect ; celles qui sont moins décentes, nous les traitons plus décemment ; pour celles qui sont décentes, ce n'est pas nécessaire. Dieu a organisé le corps de telle façon qu'on porte plus de respect à ce qui en est le plus dépourvu : il a voulu qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres.

    Si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l'honneur, tous partagent sa joie.

    Or, vous êtes le corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes les membres de ce corps.

    Parmi ceux que Dieu a placés ainsi dans l'Église, il y a premièrement des apôtres, deuxièmement des prophètes, troisièmement ceux qui sont chargés d'enseigner, puis ceux qui font des miracles, ceux qui ont le don de guérir, ceux qui ont la charge d'assister leurs frères ou de les guider, ceux qui disent des paroles mystérieuses.

    Tout le monde évidemment n'est pas apôtre, tout le monde n'est pas prophète, ni chargé d'enseigner ; tout le monde n'a pas à faire des miracles, à guérir, à dire des paroles mystérieuses, ou à les interpréter. »

    En pratique, multiplier le positif, le créatif, la parole apaisante, la joie est une conduite à tenir gratuite et bénéfique à deux niveaux : pour soi-même et pour le monde. Cette réalité, facile à déployer, en pensée, en action, en parole ou en silence selon les circonstances, est bonne au plan individuel et au plan collectif ; il serait génial qu’elle tisse la fibre de chaque instant.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr

     

     

  • Soutien humanitaire à Maître Karim Achoui

    Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus

    importants avec les jours où les trouver. Merci. Le 28 décembre 2008 : 166 visites avec 533 pages consultées

    Ce tantôt à 14h00 Place du Châtelet réunion autour de la famille de Maître Karim ACHOUIarashpalais22sept08 002.jpg. Son papa exprime sa peine. Son frère expose la situation. La presse est là et filme.

    J’ai l’occasion d’exprimer ma sympathie à sa maman et surtout, surtout je lui recommande de redire à son fils de boire de l’eau suffisamment. Le papa de Maître Karim ACHOUI nous apprend que c’est grâce à l’humanité du Directeur de la maison d’arrêt de Nanterre que leur fils a pu revoir ses parents avant la date fixé en janvier 2009. Certes le papa avait décidé de ne pas bouger tant qu’il n’aurait pas revu son fils en vie de ses yeux …Alors un Merci profond au Directeur qui a offert aux parents de visiter leur fils de retour d’un passage à l’hôpital qui les avait inquiété. Il reste partout des gens bien !

     

    kAchoui28.12.08 005.jpgLes médias s’étant éclipsés, divers intervenants prennent la parole au mégaphone : à nouveau le papa, un cousin, une cousine, l’ami en grève de la faim par solidarité, d’autres connaissances, et aussi de  simples citoyens. Cette réunion accueille beaucoup de mixité à tous points de vue : origine,  âge, statut social ….Il fait froid mais le soleil est présent. Et sous ce soleil je découvre l’amie Latifa, Présidente-Fondatrice de l’association L’Ange Bleu. Pour en savoir plus allez voir sur ce blog au 8.12.08 le billet : « Pédophilie ? L'approche différente de Latifa BENNARI. » Car son association - unique en son genre - est orientée vers l’aide aux victimes et aussi vers la prévention qui commence par l’écoute et le soutien des pédophiles abstinents et continue par l’aide aux abuseurs et agresseurs sexuels incarcérés.  Email : contact@ange-bleu.com . kAchoui28.12.08 035.jpgTél : 06 71 61 60 51. C’est Latifa qui vient de déclarer au mégaphone la confiance totale en la justice que lui avait déclaré Maître ACHOUI quant à sa non condamnation puisqu’il n’avait rien fait de mal. L’avocat a donc reçu le ciel sur la tête quant il s’est trouvé soudain embarqué vers une maison d’arrêt !

     

    Lecture est donnée d’une réponse du Ministère de la Justice qui indique qu’il faut attendre que se déroulent les voies de recours kAchoui28.12.08 012.jpgnormales. Donc l’examen de la remise en liberté vers la fin janvier 2009, le 23 me semble-t-il. Une pétition circule sur le champ Place du Châtelet pour recueillir des signatures en faveur de la libération de Maître ACHOUI. Il est pris date pour une autre réunion samedi prochain 3 janvier 2009 à 15h00 devant la maison d’arrêt de Nanterre pour que Maître Karim ACHOUI puisse sortir de prison. Et chaque soir on peut se retrouver à partir de 19h00 devant la Maison d’Arrêt de Nanterre au 133 avenue de la Commune de Paris, 92000 NANTERRE. Soutien  aussi en écrivant à : Maison d’arrêt de Nanterre, Karim ACHOUI, 133 avenue de la commune de Paris, BP 1414 92014, Nanterre cedex. Pour Maître Achoui il faut davantage de monde, un sursaut plus important de l’opinion publique. Le Comité de soutien créé par Rachid NEKKAZ est : www.karimachoui.fr 

     

    Sur un document remis ce jour je lis que sur 800 prisonniers de la maison d’arrêt de Nanterre plus d’une kAchoui28.12.08 010.jpgcentaine auraient été condamnés sans preuve et emprisonnés avant leur procès en Appel. Ce qui donne que la CNPSP (Coordination Nationale des Prisonniers Sans Preuve) créée par Jean-Bruno ROUMEGOUX - un inconnu pour moi – se joint à la manifestation prévue le 3 janvier à 15h00 pour « exiger la libération immédiate de tous les détenus sans preuve de Nanterre ». kAchoui28.12.08 002.jpgPar ailleurs une proposition de Loi sera déposée en janvier 2009 à l’Assemblée Nationale pour que « les députés puissent empêcher l’emprisonnement par un magistrat d’un suspect faisant appel de sa condamnation, qui ne soit pas dangereux à l’ordre public et pour lequel aucune preuve objective n’a été trouvée prouvant sa culpabilité dans un délit. ». Le CNPSP lance aussi un APPEL AUX FAMILLES DE PRISONNIERS SANS PREUVES : « Si un membre de votre famille est emprisonné sans preuves à la Maison d’arrêt de Nanterre en attente de son jugement en Appel, alors n‘hésitez pas à nous le faire savoir : = en venant à la manifestation de ce samedi 3 janvier 2009 à 15 h devant la Prison de Nanterre

    = en envoyant un message au numéro de téléphone suivant : 06 69 67 13 21

    = en envoyant un message sur l’adresse email suivante : detenussanspreuves@gmail.com

    = ou en allant sur internet : www.karimachoui.fr. MERCI.»

     

    J’ai tout relayé suite à ce que j’ai pu observer cet après-midi. Ce blog reste toujours branché sur les moins de 18 ans et il est bon pour eux – avec l’accord des parents - d’avoir l’information sur ce qui se passe. La liberté est fragile, nos libertés sont fragiles et il faut y veiller. Ceci est valable pour tous les âges ; et les billets mis sur ce blog à propos des jeunes non délinquants et non maltraités chez eux injustement « placés » sont assez clairs quant à leur privation grave de liberté.

    Contact :francoiseboisseau@wanadoo.fr(photos archives personnelles: en haut à droite Maître Karim Achoui au Palais de Justice de Paris le 22 septembre 2008, interviewé après l'audience qui  laisse libre la publication de son livre "L'avocat à abattre"; puis de haut en bas: à gauche le papa de Me Achoui, en dessous Latifa, en dessous à droite le frère de Me Achoui, en bas une partie de la foule présente)

  • Quentin MOSIMANN: Lettre

    Au musicien Quentin,

    Bravo, d'abord, pour ton accès à la marche ultime de la récente Star Ac.

    Qui débouche sur l'étape actuelle. Laquelle succède elle-même à tout ce que tu as vécu, senti, conquis, aimé depuis le début de ton existence.

    Tu viens d'avoir 20 ans, comme d'autres que je connais de plus longue date et qui sont comme toi engagés - ils sont nés comme ça, tu es né comme ça - dans l'exigeante et formidable et merveilleuse voie de l'Art.

    J'ai confiance en toi, comme en eux. Car vous avez tous - ceux et celles que je connais - les qualités nécessaires d'adaptabilité, de sensibilité, de réceptivité, de perceptivité, d'émotivité, de coeur, d'acharnement, de travail pour apporter à vos talents propres l'humus nécessaire, le terreau de qualité convenable. Et aucun d'entre vous - autre qualité - n'a la "grosse tête".

    Tu  (je dis "tu" en référence au "you" anglais si pratique, is n't ?) as dit ton souci constant de ne pas décevoir le public,  j'allais écrire tous ceux et celles qui déjà te suivent au-delà des frontières de la ville de Hyères par la magie de la télévision.

    C'est fort bien de respecter un public qui va devenir ton public , un public qui peut aller s'élargissant. Pour demeurer respectueux de ton public de maintenant et de plus tard, comme tu l'as été de ton public d'avant cette Star Ac garde bien présent en toi l'importance majeure de rester toi, de ne jamais, toi, te décevoir.

    Comme tout le monde, comme tout artiste et plus encore tous les "marriés(e)" naturellement à la musique, tu as eu des coups de "blues". Pas grave.

    Pas grave car tu es entouré.

    p artiste, s  

    ****************                               *******************                                          ******************

    Quentin                                                                                    

    J'en étais arrivé ici dans la lettre à toi destinée quand l'ordinateur s'est mis en pause  durable ! ....
    C'est alors qu'une infirmière a placé le 1er commentaire ci-dessous qui est en soi une lettre très chaleureuse, stimulante et encourageante pour Et c'est seulement en ce jour premier de printemps 2008 que je reprends au point où je l'avais laissé ce courrier vers toi dont on peut trouver sur le site www.quentinmosimann.fr l'adresse de ton fan club. Je reprends donc cette missive en 2 temps.

    "J'ai admiré ce que tu peu accomplir - tout  en chantant - en matière de mouvements, de sauts et bonds physiques. Ce que tu as pu progresser ! Bravo ! Continue sur cette voie bien lancée de Show Man. Sûr que Christophe Pinna t'a aidé à conquérir la base solide dont tu disposes maintenant. Au passage, poursuis au quotidien cet exercice physique général de fond: il donne l'endurance.
     J'ai aimé ce que tu composes, ces phrases musicales où ta sensibilité coule telle une source vive et bondissante d'eau limpide. Cela rien qu'à l'oreille du vrai musicien que tu es. Cette musique qui a été pour toi, je pense, un premier langage.
     Je t'ai apprécié au piano comme à la guitare.
     J'ai savouré le DJ que tu es, le garçon sympa et pudique.

    Bien avant 2007 et la Star Ac tu as tissé de vraies amitiés solides, fidèles qui sauront demeurer quoiqu'il puisse se passer. Tu sais que la vie n'est pas qu'un long fleuve tranquille. D'ailleurs tu l'as vécu au château avec les réflexions ineptes sur ton comportement; et ça continue avec les propos tenus par exemple par A.M. de la Nouvelle Star, paroles rapportées dans le n°2732 de Télé Magazine - programme du 15 au 21 mars et dont -  avec raison - tu ne fais pas grand cas.

    Tu as reçu dans ta corbeille de vie la simplicité avec les autres, la compassion avec les faibles - j'ai été très touchée par ton attention de grand frère pour la jeune Maeva malade à qui tu as dédié ton succès; tu as reçu un coeur attentionné pour tous, les enfants en particulier , et beaucoup de tendresse et d'émotion reconnaissante pour tous ces "fans" qui t'apprécient.

    Dans cette continuité de ta vie tout s'organise correctement. Car ton succès à la Star Ac n'est pas un début mais une étape dans la proposition de toi avec tous tes dons  à un public de tous âges - le commentaire venu du Sud te l'exprime bien - et l'affection en retour que ce même public  te rend en réponse.  Car ton succès à la Star Ac est une marche de plus dans ta carrière de musicien. Avec la fierté légitime de ta lignée - une maman qui t'es si chère, une grand-mère très appréciée qui chacune à leur niveau générationnel connaissent bien leur Quentin et apprécient ses qualités humaines et artistiques. Avec la joie de tous ces autres qui te sont apparentés, des professeurs qui t'ont suivi depuis ta petite enfance, des amis proches et plus lointains, les connus de toi et la foule des inconnus qui t'affectionnent et t'admirent.

    Tu as un sens inné de l'écoute de l'autre, du respect de chacun, ce qui créé chez toi une facilité à  la communication, une proximité avec chacun. Ce que tu exprimes quand tu dis souhaiter répondre à chacun individuellement. Cela, assure le ! C'est important quoique l'on fasse. Car il est important pour chaque être humain, quelque soit l'âge, de se sentir respecté. Et répondre, c'est respecter, échanger, communiquer. Aujourd'hui on a tous les outils pour répondre et répondre vite. Si toi, tu ne peux pas le faire - ce que chacune de tes admiratrices ou admirateurs comprendra - fais-le faire.

    Dans une carrière d'artiste, sans doute plus que dans toute autre, les hauts sont encore plus élevés qu'ailleurs et les bas peuvent être momentanément des gouffres encore plus profonds que dans toute auitre activité.  Tu sais, Quentin, on cite parfois ce qui serait un proverbe chinois qui dit: "On ne peut pas toujours rester dressé sur la pointe des pieds" et une autre phrase dans la même gamme évoque cette fois la corde de l'arc qui ne peut pas rester perpétuellement tendue - sous peine de voir son élasticité tonique la quitter; et en pratique la corde de l'arc cesse d'être tendue dès que la flèche qu'il lance vers le but a filé dans l'espace. Pour surmonter ces bas inévitables, ta famille et tes vrai(e)s ami(e)s seront tes alliés constants et les plus précieux pour t'aider à rester le Quentin qui sème l'énergie,la joie, l'amour et la tendresse.

    Sois heureux par ce que tu vis, par cette Musique qui t'a choisi et à laquelle tu as répondu "oui".

    Reste toi-même comme tu as su le faire au château. C'est la seule façon de vivre heureux et serein quoique tu enteprennes - et je pense que tu n'as pas encore découvert toutes tes possibilités cachées ! C'est encore la seule façon quoique tu fasses d'apporter aux autres ce pour quoi tu as débarqué un jour  sur la planète Terre.
    Les autres jeunes créateurs de 20 ans évoqués au début de cette missive sont, tout comme toi, souvent incompris jalousés, traités d'orgueilleux alors qu'il n'y a pas plus humbles qu'eux ! eux qui doutent beaucoup d'eux-mêmes et se remettant constamment en question. Heureuseument que le public et les "fans" sont là ! De plus toi, Quentin, as pu établir avec les proches qui te sont chers - de ta famille ou pas - des liens agréables et faciles; sais-tu que tu disposes là d'une grâce particulière qui t'aide infiniment ainsi que ton entourage ? Ce cadeau supplémentaire des fées n'est pas donné à tous les créateurs ! heureux Quentin !

    Autre chose que je veux te dire. Quand j'ai observé l'ensemble des candidats au départ, tu étais dans ceux qui m'ont semblé possible comme gagnant en raison de tout ce que ta présence dégageait de vital positif.
    Autre chose encore: ta proximité avec les jeunes enfants. Un certain Janusz Korzack, pédiatre polonais très respectueux des jeunes, a descillé les yeux de beaucoup en soulignant que chez chacun il restait un continent d'enfance; tout humain est un jour ou l'autre confronté à une expérience pour laquelle  - manquant totalement de référence  - il se trouve aussi démuni qu'un enfant confronté à l'angoisse de l'inconnu; et c'est à juste titre qu'il ou elle peut s'entendre dire  qu'il se comporte comme un enfant. Attitude au final pleinement logique et pas du tout infantile !

    Ayant eu l'occasion depuis ton succès de te revoir à la télé - une fois en compagnie de ton binôme de finale Star Ac,  une autre fois avec Valérie Bègue, à un autre moment encore lors d'une soirée consacrée à Claude François - j'ai été très heureuse de découvrir le Quentin de tous les jours, le Quentin détendu, intelligent, souriant, débarrassé de la chape de plomb des propos négatifs d'autrui. Propos qui blessent d'autant plus qu'ils sont erronés et donnent une mauvaise idée de l'être généreux que tu es. Il est faux d'affirmer qu'il n'y a que la vérité qui blesse. Ce qui blesse encore plus ce sont des critiques aux antipodes de ce que l'on est et qui négativent l'âme intime. La sagesse est de les oublier et de laisser tes proches et ses potes à te laver de ce poison là.

    Place à la musique !

    Place à "Il y a je t'aime et je t'aime ..." que l'on retrouve avec d'autres titre sur: www.myspace.com/quentinmosimann

    J'ai toute confiance en toi, Quentin.
    Nous croyons en toi, Quentin musicien -auteur, compositeur interprète,  Quentin showman, Quentin humain, Quentin fraternel.
    On reste avec toi. On t'accompagne. On t'aime Quentin !

    Tous mes voeux de succès public et de bonheur personnel t'accompagnent. Et comme l'anglais le dit si bien: "Kind regards !"

    Françoise Boisseau

    contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr