Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hervé le lous

  • Aliments gélules

    Les compléments alimentaires sont dans le quotidien de beaucoup. Personnellement je n’en consomme pas. Manger varié avec une base de produits frais est ma seule priorité.

    Pour ceux qui seraient intéressés par ce sujet C dans l’Air a convié mardi 10 novembre un responsable de compléments alimentaires, deux médecins et la voix de 60 millions de consommateurs. Le ton est courtois tout au long de ce débat intitulé « La jungle trompeuse des pilules miracles », chacun apportant au débat quelque chose.

    Les médecins nutritionnistes, Arnaud Cocaul et Frédéric Saldmann, renvoient sans cesse à la nécessité de dosages – de vitamines ou d’hormones - avant d’ingérer des compléments alimentaires. Ils ont pu voir des conséquences de prises excessives.

    Le président du syndicat de la diététique et des compléments alimentaires (SDCA), Hervé Le Lous, développe l’intérêt de prendre une de ces gélules par jour, évoquant l’étude SUVIMAX. .

    Pour Marie-Jeanne Husset, directrice de la rédaction du mensuel 60 millions de consommateurs, la plupart de ces compléments sont inutiles. Elle cite une enquête faite il y a 2 ans à propos des omégas 3, montrant que sur 60 gélules dosées, 3 l’étaient correctement.

    Il est question des AJR, Apports Journaliers Recommandés, sur lesquels j’ai vu, au quotidien, leur initiateur, le Professeur Henri Dupin, travailler pour les proposer. C’est sous sa direction que Serge Hercberg a commencé à Paris une carrière de chercheur au Conservatoire National des Arts et Métiers, CNAM. Le Professeur Hercberg a beaucoup fait pour l’étude SUVIMAX, SUplémentation en VItamnes et Minéraux Anti-oXydants, dont parle dans l’émission Henri Le Lous. Cette étude a suivi 13.000 volontaires pendant 8 ans, divisés en deux groupes qui ont pris – sans savoir ce qui leur était donné - ou cocktail d’antioxydants à base de vitamines E et C, de bêta-carotène, de zinc et de sélénium, ou un placebo. Résultats : seulement pour les hommes - pas les femmes – une diminution des risques de cancer de 31 % avec une capsule par jour de ce cocktail d’anti oxydants.

    En dehors des propos tenus autour d’Yves Calvi je vous laisse aller voir le détail des résultats SUVIMAX sur le Net.

    Un reportage nous montre une dame de 84 ans dont j’ai trouvé excessive la quantité ingérée de suppléments alimentaires. Pas possible ! Elle doit aimer ça et en réclamer un max ! Et puis elle a certainement les moyens financiers de se payer cela. Ceci étant le médecin qui la suit est un spécialiste de l’antivieillissement. Mais toutes les personnes qu’il suit ne sont pas, j’imagine, à un régime aussi coûteux et contraignant en manière de suppléments.

    La spiruline est une sympathique algue très riche en protéine qui pousse dans des lacs, au Tchad, et ailleurs.

    Vous entendrez parler aussi du thé vert, du béta carotène, de l’acide linoléique, de vitamine B 9, de phytostérols, de lycopène,etc…

    Essayez, les jeunes, de vous faire une opinion aussi éclairée que possible. Pas de supplément si pas nécessaire.

    contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr