Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

foi

  • anniversaire profession de foi

    En préalable, vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouvez, non classés pour l'instant en alphabétique.  

     Aujourd'hui, 7 juin 2008, voici 11 ans que j'ai fait ma dorothée en aube floue.jpgprofessionde foi, en l'église Saint François d'Assise de Lucé ( 28 )Chartres Eure et Loir vendredi 6 juin 2008 015.jpg. Cette journée, avait été préparée pendant un long moment ( quatre années de cathéchisme, fabrication à la main des menus pour le repas par mon parrain, location d'une aube, réservation restaurant, grand ménage de printemps...). Le jeudi 5 juin 1997, je devais assister à la répétion de la cérémonie. Mais, le temps était au beau fixe, je jouais dehors et, j'ai tout simplement oublié. Grosse bourde, mes parents m'ont passé un savon, il fallait que je trouve un moyen de réparer mon erreur. J'ai donc téléphoné au prêtre qui m'a expliquer en quelques mots ce que je devais savoir et m'a dit de « faire comme les autres . »dorothée en aube,femme âgée.jpg
    dorothée seule en aube.jpg Le jour J était enfin arrivé, et je me souvenais d'avoir quelques années avant, à l'occasion de la profession de foi d'un ami de mes parents demandé à ma mère quand est-ce que je ferai ma profession de foi? Elle m'avait naturellement répondu que ce n'était pas demain la veille, et mon tour était finalement arrivé. Je suis allée chez le coiffeur à 7h30 du matin. La messe était à 16h30, mais mes parents ont donné rendez-vous aux invités à 15h30 à la maison, précaution utile, car tout le monde a été à l'heure. Je portais la croix que ma mère avait portée pour sa profession de foi.
     A cette époque, je ne pensais qu'à un seul avenir possible : entrer dans les ordres. Aujourd'hui, je sais que ce n'était pas ma vocation. Mais cette journée reste inoubliable pour moi.dorothée en aube,femme jeune,mr.jpg La messe a duré un peu longtemps, mais comme j'était aux premières loges pour la suivre, je n'ai pas vu le temps passer, je l'ai même trouvée trop courte.
     Toute ma famille était réunie. dorothée fleurs et aube.jpgAprès la messe, nous sommes retournés chez mes parents, à pied car nous habitons à deux pas de l'église, et nous avons pris un verre sur le balcon. dorothée en aube,vincent,femme âgée.jpgJ'ai eu mes cadeaux : une chaîne hifi, une bague, une gourmette en or, un réveil, un peu d'argent... dorothée en aube,vincent,femme jeune,mr.jpgMes grand-mères, avaient promis de se retrouver cinq ans plus tard pour la profession de foi de mon frère, ce qui n'a pas été possible. C'est pourquoi je réalise le bonheur que j'ai eu d'avoir mes deux grand-mères ce jour là.
     Nous sommes allés dîner au restaurant que mes parents avaient réservé. L'ambiance gâteau dorothée en aube.jpgétait très sympa, j'ai discuté avec mes cousins et ma cousine, ce qui était rare, puisqu'outre mon frère, je suis la plus jeune. Et la soirée s'est terminée avec un poirier Belle Hélène.
     Je souhaite à tout le monde de vivre un évènement pareil, en n'oubliant pas l'importance des grand-mères.

    Texte de Dorothée, 23 ans, http://dorothea.skyrock.com ;

     contact pour ce blog : francoiseboisseau@wanadoo.fr