Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dialogue

  • Nicolas Sarkozy et la France

    J’ai suivi avec attention, lundi 25 janvier 2010, le dialogue entre Nicolas Sarkozy, Président de la République, et des français choisis. Choisis car ils avaient déjà été repérés par la chaîne TF1.

    Pas des messieurs ou mesdames tout le monde tirés au sort donc. Mais déjà des relais, des témoins, avant ce 25 janvier, de ce qui ne va pas en France.

    Ce fut un tableau interactif et révélateur, du côté des citoyens, à propos de :

    * l’emploi des jeunes pour commencer, avec cette jeune formée en communication par un Bac + 5 et qui se voit préférer à l’emploi des Bac + 2

    * la délocalisation de la fabrication des voitures Renault à l’étranger par Pierre, employé et délégué syndical, ainsi que la délocalisation aussi des sous traitants de l’industrie automobile.

    * la filière du lait où Sophie, producteur laitier, indique au Président, aux présents autour d’elle, et à tous les téléspectateurs que chaque jour, tout producteur comme elle, se lève pour travailler toute la journée à s’endetter ! Personnellement, Sophie a dû emprunter pour simplement nourrir sa famille au quotidien

    * le chômage des quinquas

    * les difficultés d’un chef d’entreprise de 800 collaborateurs

    Et encore la situation devenue difficile des classes moyennes; celle des banlieues avec Rex Kazadi de Villiers le Bel et un échange fructueux à partir de l’identité nationale, questionnement reformulé par « Comment nous français on fait pour vivre ensemble ? »; la situation des infirmières maintenant passées en catégorie A; les auto entrepreneurs; les très petites retraites.

    Aucune personne handicapée n’est présente sur le plateau de TF1.

    Le Président Nicolas Sarkozy fait ce qu’il peut dans un contexte mondial où il ne fait pas ce qu’il veut.

    Aucun président n’est d’ailleurs en situation de faire ce qu’il veut ou ce qu’il souhaite, président des Etats Unis inclus.

    Face à l’Europe et aux Etats Unis d’Amérique, la Chine s’active et est au réveil.

    En conclusion les moins de 18 ans, après ce parcours d’alerte de lundi soir, avec d’immenses pays tels la Chine, l’Inde et d’autres au travail, il convient de retrousser ses manches et d’agiter ses idées dès maintenant, dans la joie et sans stress, pour ne pas être débordé par cette nouvelle situation mondiale irréversible.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr