Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

défilé

  • Grippe A(H1N1) et 14 juillet

    Il y a sur la page intitulée "index thèmes blog" les sujets récapitulés avec les jours où les trouver. Merci.

     

    Les enfants vont bien, merci !

    avions 14 7 08 ouest planchat 002.jpgJamais les colonies et centres de vacances n’ont conu un tel suivi. avions 14 7 08 ouest planchat 003.jpg

     

    A la rentrée scolaire, on peut imaginer que l’on n’hésitera pas à fermer les établissements pour une semaine à dix jours si la grippe montre un peu d’ampleur.

     

    On peut espérer ne rien oublier d’autre d’important, côté santé, à force de ne voir que par cette grippe.

    Faire de la prévention, je suis pour.

    Que cela tourne à l’obssession, c’est une autre affaire.

     

    En tout cas, cet épisode de colonie de la Bred habitue la polulation à voir le masque porté.

     

    Quant aux voyageurs du TGV ayant frayé avec la colonie, un peu de raison.

    Les virus, de la grippe ou d’autres pathologies, ne sont pas enfermés dans des bocaux hermétiques.

    Ils circulent. Sans s’annoncer. Sans se montrer. Chaque jour un peu plus.

     

    Et c’est normal.

    Je rappelle au passage qu’un billet de banque permet la survie du virus de la grippe durant 24 heures. C’est le CDC d’Atlanta qui a informé de cela. Et un billet ça circule ! sans la moindre traçabilité entre personnes.

     

    Je suis un peu surprise, à côté de cette médiatisation intense de cas d’enfants de la Bred, de voir s’accoler les troupes appelées à défiler demain, 14 juillet.

    Je ne pense pas que ces jeunes militaitres, a priori en bonne santé, soient tous en train de se gaver d’antiviraux à titre préventif.

    De même pour le public entassé sur le trajet, friand à juste titre d’un spectacle impeccable et réussi.

     

    Toujours demain, la garden party de l’Elysée va voir déferler des centaines de personnes avec une certaine proximité.

     

    Alors veiller, surveiller, traiter quand cette grippe dernière-née se présente, j’en suis bien d’accord.

    En envahir le quotidien ?

    A chacun d’apprécier.

     

    Je m’interroge sur les 100 millions de doses de vaccins réservées. La moitié eût largement suffit, semble-t-il.

     

    Qui en sera frappé ?

    A priori les soignants, sans doute obligés de se vacciner.

    Et puis qui ????

     

    Qui va payer ?

    Nous ?

     

    A suivre, de loin.

    On a compris la conduite à tenir.

    On appelle son médecin ou le médecin local si on est en vacances loin de chez soi et que l’on pense « être grippé ».

     

    Surtout, les moins de 18 ans et les autres, on n’oublie pas de profiter de l’été, en vacances dans son lieu de vie des 11 autres mois ou accueillis en famille ou ailleurs.

     

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (photos archives personnelles : de chez moi côté ouest, des avions à l’horizon lors du défilé du 14 juillet 2008)