Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

contraception

  • Ségolène Royal et la contraception

     

    RoyalSé13.11.09 002.jpgSégolène Royal, conseillère du Président de la République François Mitterrand, persiste dans sa démarche décrite ici le 13.11.2009 dans « Ségolène Royal relance la contraception ».

    C’est une bonne chose que la persévérance de cette élue de la région Poitou-Charentes

    Dont les paquetages étaient interdits d’être livrés nommément aux infirmières scolaires ! En raison de la position du Ministre de l’Education, le rectorat ayant suivi dans cette voie.

    Ridicule !

    Le planing familial ne court pas les routes.

    Quand il est présent, il a des heures de fonctionnement. Il n’a rien d’un distributeur automatique.

    L’infirmière scolaire a le mérite de la proximité, de la simplicité.

    C’est pourquoi je continue à soutenir la démarche de Ségolène Royal à ce propos.

    Filles et garçons, une affaire à suivre.

    contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (illustration : Ségolène Royal défendant sa proposition)

     

  • Ségolène Royal relance la contraception

    Personnellement j’approuve Ségolène.

    Mieux vaut une contraception que des Interruption Volontaire de Grossesse, IVG.RoyalSé13.11.09 002.jpg

    Loin de moi de pousser à la consommation sexuelle.

    A chacun de s’y mettre quand il le juge bon. Avant 18 ans. Après. Peu importe.

    Pour celles qui sont lancées dans ce circuit il est évident, en 2009 et en France, qu’il est préférable de prévenir une grossesse non souhaitée. Plutôt que de devoir courir, dans l’urgence, après une IVG qui n’apporte rien.

    C’est en ce sens que j’approuve le principe du carnet de contraception de Ségolène Royal, même si le ministre de l’Education Nationale le conteste.

    Une telle proposition a le mérite de rappeler le plus simple : éviter des grossesses non souhaitées, notamment des grossesses non désirées trop précoces.

    Etant née dans le Poitou Charente où je retourne régulièrement, l’initiative de Ségolène Royal qui fut auprès du Président de la République François Mitterrand en charge des Affaires Sociales - dont la famille - me semble bonne.

    Le carnet – gratuit - de contraception va proposer 4 bons :

    *un pour une consultation médicale gratuite

    * un pour accéder à l’achat de contraceptifs

    * un pour faire des analyses médicales

    * un dernier pour faire une visite de contrôle.

    Jadis, au temps de l’avant pilule contraceptive, le préservatif faisait office de contraceptif.

    Aujourd’hui il peut toujours remplir ce rôle en préservant aussi des Infections Sexuellement Transmissibles, IST, jadis appelés Maladie Sexuellement Transmissible, MST. Les IST ou les MST se transmettent lors de relations sexuelles avec une personne contaminée. Plus généralement, des micros traumatismes de la peau, de part et d’autre, peuvent faire passer de l’un à l’autre un contaminant indésirable. Allez voir des sites appropriés pour plus de détails ou rencontrer en direct des personnes correctement informées.

    On peut aller voir des personnes du CRIPS, présent dans 7 régions, qui est bon pour l’information sur le VIH/Sida, les hépatites ; également les drogues et les conduites à risque.

    Ou encore poser la question qui préoccupe à info@lecrips.net. La réponse a lieu, personnalisée. Je l’ai observé au Crips de Paris.

    Au départ un Crips était un Centre Régional d’information et de Prévention du Sida. Sa mission est allée ensuite au-delà du Sida.

    Filles et garçons, on reste relax. Mais n’oubliez pas la contraception. Même si la pilule du lendemain ou du surlendemain peut intervenir.

    contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (illustration : Ségolène Royal défendant sa proposition)