Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

colloque

  • Enfants placés 11 octobre 2008 Bobigny

    En préalable, vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouvez . Merci.  8 septembre: 56 visites, 184 pages

    Pour venir en aide aux « enfants placés » à l’Aide Sociale à l’Enfance qui n’ont pas la vie rose ou bleue que l’on peut imaginer, un colloque se déroulera le samedi 11 octobre 2008 à Bobigny (93) à la Bourse du Travail.

     

    C’est une association qui a pour nom Le Fil d’Ariane avec à sa tête sa fondatrice Catherine Gadot – il y a plusieurs association nommées Fil d’Ariane d’où cette précision – qui organise cette 6 ème rencontre nationale dont les participants peuvent être des parents dont les enfants sont placés2006 foyer st vincent de paul.jpg à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), des intervenants auprès des moins de 18 ans, toute personne interpellée par cette question ou simplement tout citoyen curieux d’en savoir davantage sur la vie des enfants placés dans des foyers ou dans des familles d’accueil. Il n’y a pas d’inconvénient pour la venue à ce colloque – avec accord des parents bien sûr -  des moins de 18 ans qui souhaitent découvrir  le triste et pénible sort réservé à des  camarades d’infortune n’ayant jamais commis le moindre acte de délinquance et qui sont arrachés à des parents qui ne les maltraitent pas. Ce qui est arrivé à ces autres peut leur arriver aussi à eux. Il vaut mieux en être averti. Car au contraire de ce qui est dit, les moins de 18 ans ne sont généralement pas entendus.

     

    L’association de Catherine Gadot, est la seule à se soucier des « enfants placés » - du côté des enfants de parents divorcés ou séparés s’ils n’étaient pas mariés ou du côté des grands parents interdits de leurs petits enfants, il y a abondance. L’association de Catherine est d’ailleurs référencée sur le site de Nathalie KAAS qui a innové en créant avec Karine Duchohois Enfant de victime, 8 bis, rue de l’Arrivée, 75015 Paris, association au service des enfants des victimes d’erreurs judiciaires. Cas de Nathalie dont le père, André, a été emprisonné à tort, cas de Karine entraîné dans la spirale de l’affaire d’Outreau.  

     

    Le Fil d’Ariane est spécialisé dans la lutte contre les placements abusifs d’enfants et se trouve au Tél 01 48 69 87 29  et à : http://le-fil-dariane-france-asso.fr/; son siège social est au 31 avenue du 14 juillet, 93600 Aulnay sous Bois, e.mail : lefildariane93@wanadoo.fr. Et il suffit d’y adresser un chèque de 5 euros pour participer à cette journée buffet compris en précisant nom, adresse, téléphone.

     

    En bref si Catherine a fondé le Fil d’Ariane le 20 avril 1998, c’est à la suite de son cas personnel. Et depuis 10 ans elle se bat avec l’équipe constituée autour d’elle pour que la parole des parents existe face à la toute puissance du verbe de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE). Avant, les parents étaient seuls et désarmés. Avec le Fil d’Ariane les parents ne sont plus égarés et impuissants. Des retours d’enfants dans leur famille peuvent même avoir lieu avant l’âge fatidique des 18 ans où ils sont alors jetés dehors, venant alimenter spontanément pour 30%  à 50% des sortants le contingent des Sans Domicile Fixe, résultat conséquent de l’utilisation mal conduite de notre argent de contribuables. A défaut de retour en famille, malgré le placement de leurs enfants, les parents d’enfants placés arrivent à se faire entendre des travailleurs sociaux pour que l’on respecte leurs droits.

    Je préfère dire, toujours positionnée du côté des moins de 18 ans,  que le Fil d’Ariane évite aux enfants de « perdre » leurs parents, de devenir orphelins d’une famille vivante. Me situant toujours dans le cas d’enfants placés bien que non maltraités chez eux et donc placés abusivement. Ce qui pourrait être assimilé à une  variété nouvelle non identifiée à ce jour d’erreurs judiciaires.

     

    Si la France détient un record dans le placement abusif d’enfants, c’est parce que en France on écoute peu les moins de 18 ans en général. On semble s’en soucier beaucoup – magazines, émissions télé, etc…mais on ne les entend pas. Ou seulement quand cela arrange les adultes qui s’en disent responsables – ce qui n’est pas faux légalement parlant – saufs que ces majeurs là pensent avant tout aux droits qu’ils peuvent exercer sur les plus jeunes au lieu d’envisager les devoirs qu’ils ont envers eux à commencer par le respect. Pauvre France ! Pauvres enfants !   

     

    Dans ce contexte Le Fil d’Ariane contribue avec ce colloque et la présence de représentants d’institutions à faire que l’ASE  entende la voix des parents, à défaut de celles des enfants, afin qu’un dialogue puisse s’instaurer pour le seul bien des enfants abusivement placés.

     

    Voici donc le programme du colloque, l’accès se faisant outre la route par le métro : ligne 5 station Bobigny Pablo Picasso ou par le Tram Station Libération.

     

    La matinée consiste en ateliers :

    8H30 : accueil par Catherine GADOT

    9h30 : travail en ateliers sur divers thèmes

    12H00 : synthèse des ateliers

     

    12H30 : buffet

     

    L’après-midi donne la parole à divers spécialistes :

    14H15 : Compte rendu des Ateliers avec Françoise SIMON Directrice Enfance et Famille de Seine St Denis (sous réserve)

    15H15 : Débat avec les participants au colloque et les représentants de diverses institutions animé  par Pierre VERDIER (fondateur de la Vie au Grand Air du Val d’Oise, ancien directeur de DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales), avocat et parrain de l’association et Thierry MALEVILLE, avocat.

    Représentants des institutions :

    Pierre NAVES, Inspecteur Général à l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) en charge des enfants placés

    Jean Pierre ROSENCZVEIG, Juge et président du Tribunal pour enfants de Bobigny, responsable de DEI France (Défense des Enfants International)

    M. BOULANGER, Juge aux Affaires familiales

    Dr Paul BENSOUSSAN expert psychiatre (sous réserve)

    Thierry TARRAUBE Commandant formateur Gendarmerie

    Jean-Christophe SAVE Association Village d’enfants (sous réserve)

    Bernard BOBILLOT Chef de service éducatif à la Protection Judiciaire de la Jeunesse

    M. EMENIER  Directeur Enfance et Famille.

    17H00 : Clôture par un représentant du Conseil Général de Seine St Denis (sous réserve)

     

    Si  personnellement vous n’êtes pas intéressé, n’hésitez pas à relayer autour de vous.

    Merci au nom des « enfants placés » abusivement et qui en crèvent !

    (archives personnelles : photo porte et grilles du foyer St Vincent de Paul à Paris, avenue Denfert Rochereau)

     

    autres dates des billets de ce blog consacrés aux enfants placés: 7.6.07, 26.9.07, 18.10.07, 29.10.07,  14.11.07,  31.12.07, 18.1.08, 26.1.08, 29.2.08, Président Sarkozy:Bilan,Justice 25.4.08, placements: enfants,chiens,chats 26.4.08, Sadisme Institutionnel: 4 ans ! 24.5.08, SAP ? médiation ? 26.5.07, Nicolas SARKOZY à Rungis 27.5.08, Pétition: sortir enfants placés ! 8.6.08, Pétition:pas placer ! Nouveau-né placé ! 9.6.08, Enfants bagnards! Prévert 7.7.08, 

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr