Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cnipt

  • Pomme de Terre, énergie, sport

    La pomme de terre est un aliment de choix. Aussi,  je reprends ici une information, correcte, du Comité National Interprofessionnel de la Pomme de Terre, CNIPT, parue dans le numéro 14 de Nutrition Infos de ce dernier trimestre 2010.

     

    « La pomme de terre, une réelle source d’énergie pour la pratique sportive.

    La pomme de terre est un partenaire efficace de l’activité sportive, en tant que source de nombreux macro et micronutriments. Son atout maître réside dans son contenu en hydrates de carbone complexes susceptibles de contribuer efficacement à l’élaboration du glycogène, principale source d’énergie utilisée durant les premières minutes de l’effort physique.

    Les caractéristiques nutritionnelles de la pomme de terre lui confèrent égalemnt un aspect préventif vis-à-vis d’éventuelles carences minérales liées à la pratique du sport en compétition et en loisirs, comme des carences en potassium, magnésium et fer.

     

    La pomme de terre source d’énergie.

    Consommatrice d’énergie, la contraction musculaire au cours d’un effort d’endurance fait appel au glycogène musculaire, acteur indispensable de la synthèse d’adénosine triphosphate (ATP). C’est pourquoi les professionneles de l’alimentation du sportif préconisent la consommation d’un repas hyperglucidique à base de pâtes alimentaires la veille d’une compétition à raison de 65 % à 70 % de glucides. Ils conseillent par contre, lors du dernier repas avant l’effort, la consommation de pommes de terre. Les trois objectifs de cette prise alimentaire : favoriser la glycogénèse, mener le sportif à l’état de satiété et limiter les risques d’hypoglycémie durant l’effort. C’est sur ce dernier point qu’un repas à base de pommes de terre s’avère plus pertinent que le traditionnel plat de pâtes, du fait d’une meilleure disponibilité du glucose pendant la première heure de l’effort. A l’issue de la compétition, le sportif est également appelé à absorber des aliments à forte teneur en glucides pour régénérer ses réserves.

    Prévenir les carences minérales du sportif.

    Une activité physique intense peut entraîner des carences minérales chez certains sportifs. Ce type de complications peut générer des contre-performances. C’est le cas du fer, car les activités sportives de longue durée comme les marathons accroissent ses pertes digestives. La pomme de terre, dont la teneur en fer est équivalente à 0,8 mg pour 100 g de produit frais *, en est une source non négligeable. Sans compter que sa teneur notoire en vitamine C améliore nettement la biodisponibilité du fer, et contribue ainsi à protéger le sportif, et plus particulièrement la sportive, d’une éventuelle anémie.

    Par ailleurs, la pomme de terre, de par ses apports en potassium (564 mg pour 100 g de produit frais *), limite les risques de crampes musculaires durant l’effort, ainsi que la sensation de fatigue en cas de carence. Son action sur la régulation du rythme cardiaque et du stock glycogénique musculaire joue également un rôle conséquent sur la performance du sportif. Enfin, l’apport en magnésium de la pomme de terre (27 g pour 100 g *) permet quant à lui d’accroître la performance des sportifs, en améliorant le rendement cardio-vasculaire. Dans le cadre de la récupération, cet apport de magnésium permet également de compenser les pertes sudorales et urinaires de magnésium.

    * Apports nutritionnels moyens de la pomme de terre pour 100 g cuite à l’eau avec la peau.

     

    Pomme de terre et récupération.

    La pomme de terre représente également un allié pour la phase de récupération. En effet, sa forte teneur en glucides et son indes glycémique élevé quand elle est consommée sous forme de purée, permettent de restaurer rapidement le taux de glycogène musculaire. De plus, son apport en potassium permet d’alcaliniser les urines, fortement concentrées en déchets azotés acides après l’effort. »

     

    Le CNIPT www.cnipt-pommesdeterre.com est situé au 43/45 rue de Naples – 75008 Paris.

    Pour les moins de 18 ans et au-delà, la pomme de terre est un aliment idéal, à consommer, spécialement autour des journées où le sport est présent - à l’école ou hors école.

     

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr