Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

circulation

  • JL Romero: circulation des Séropositifs

    En préalable, vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouvez . Merci. 15 septembre: 49 visites, 

    Vous connaisez peut-être mon ami JeanLuc Romero, qui se donne à fond pour  le respect et la liberté  d'autrui. Grâce à sa vigilance et sa ténacité des progrès importants ont été faits dont ont pu bénéficier non seulement des personnes concernées par le Sida, mais encore des personnes touchées par le cancer ou des handicaps divers. 

    Si vous ne le connaissez pas encore, c'est une opportunité pour découvrir ce politique, jamais insensible aux difficultés d'autrui.J'en suis témoin.  

    Communiqué de presse

     
    Aujourd'hui à 18:43
    Communiqué de presse du 12 septembre 2008



    La Conférence internationale sur le sida de 2010 interdite aux séropositifs ?
    Jean-Luc Romero, président d’Elus Locaux Contre le Sida, appelle à la vigilance



    Alors qu’ELCS mène, depuis plusieurs années, un combat contre les restrictions à la liberté de circulation des personnes touchées par le VIH/sida, Jean-Luc Romero se déclare inquiet quant à l’organisation de la prochaine conférence internationale sur le sida, prévue à Vienne, en 2010.

    Par principe, les grands congrès internationaux sont organisés dans les pays qui ne restreignent pas la liberté de circulation des séropositifs, quitte à faire pression sur les gouvernements pour que les législations évoluent, comme cela a été le cas au Canada en 2006.

    Jean-Luc Romero souhaite donc attirer l’attention sur une loi autrichienne qui, de par son ambigüité, peut poser de réels problèmes. Ainsi, depuis janvier 2003, un certificat médical est exigé lors de la demande d'un permis de séjour excédant 6 mois. Le certificat médical doit fournir des informations sur les affections suivantes : tuberculose, lèpre, choléra, polio, typhus, dysenterie, diphtérie … Certains témoignages laissent à penser que le VIH doit également être renseigné.

    Ainsi, le président d’ELCS juge que, si cette information se vérifie, cette loi paraît susceptible de laisser place à l’arbitraire dans l’obtention des visas longs séjours pour les ressortissants hors Union Européenne et créer ainsi une entrave à la liberté de circulation des séropositifs du fait de leur état de santé.

    Jean-Luc Romero appelle donc les organisateurs de la Conférence internationale sur le sida à obtenir une clarification des autorités autrichiennes sur ce point. Il est en effet impensable que la plus grande conférence sur le sida ait lieu dans un pays qui discriminerait les personnes séropositives.
    On se tient informés les moins de 18 ans !

  • Jean-Luc ROMERO et Sida

    En préalable, vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouvez, non classés pour l'instant en alphabétique         

    Communiqué de presse du 10 juillet 2008

    10 juillet à 20:04
    Communiqué de presse du 10 juillet 2008

    Jean-Luc Romero, président d’ELCS, se félicite que le G8 ait pris position
    sur la liberté de circulation des personnes séropositives et demande que les déclarations soient enfin suivies de mesures concrètes



    Jean-Luc Romero, président d’Elus Locaux Contre le Sida, se félicite que le G8 ait pris, dans sa déclaration finale, position sur le problème des restrictions à la liberté de circulation des personnes touchées par le VIH/sida dans le monde.

    La déclaration finale mentionne que « le G8 soutient les travaux en cours destinés à examiner les restrictions imposées à la liberté de circulation des personnes séropositives et à faciliter leurs déplacements et nous nous sommes engagés à suivre cette question » (The G8 supports ongoing work to review travel restrictions for HIV positive people with a view to facilitating travel and we are committed to follow this issue).

    Rappelons que cette déclaration est loin d’être anodine et a sûrement été l’objet de négociations serrées : en effet, parmi les membres du G8, certains appliquent encore des mesures discriminatoires aux personnes séropositives. Ainsi, les Etats-Unis et la Russie interdisent toujours aux personnes touchées par le VIH/sida toute entrée sur leur territoire même pour un court séjour. Le Canada, quant à lui, applique toujours des restrictions sur les séjours de plus de trois mois pour les personnes séropositives.

    Globalement, ce sont près de la moitié des Etats membres de l’ONU qui mettent en œuvre de telles restrictions. Dans 13 pays, les séropositifs sont soumis à une stricte interdiction d’entrée sur le territoire national, même pour un court séjour touristique.

    Il est heureux que le G8 ait pris position mais ELCS demande maintenant que les déclarations d’intention soient enfin suivies de mesures concrètes…

    ELCS présentera un poster lors de la Conférence internationale de Mexico et un dossier d’information traduit en trois langues sur cette question.


    Dossier d’information disponible sur le site : www.elcs.fr
    Jean-Luc est un ami, les jeunes. Un vrai. Il répond toujours et vite: pas fréquent ! En plus, il fait toujours tout ce qu'il peut chaque fois qu'il peut venir en aide. Rien qu'en répondant, il aide ! 
    Formidable, non? 
    Alors découvrez cet homme au grand coeur !
    Et voyez si vous pouvez soutenir son combat pour la libre circulation des séropositifs.
    Moi ? Je roule avec Jean-Luc pour cela; c'est vérifiable sur Facebook.
    Voyez quant à vous. 
    contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr