Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

christian vanneste

  • Jean-Luc Romero, Christian Vanneste

    Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouver. Merci     Le 19 novembre 2008 : 137 visites avec 734 pages consultées

    Un communiqué récent de Jonathan Denis decorte2oct08 006.jpgd’Aujourd’hui Autrement suite à la décision de la Cour De cassation.

       « Aujourd'hui, Autrement se montre écoeuré après la décision de la Cour de cassation qui vient de "blanchir" le député UMP, Christian Vanneste, suite aux propos pour lesquels il avait été précédemment condamné déclarant "l'homosexualité inférieure à l'hétérosexualité".
        La Cour de cassation a estimé qu'il n'avait pas dépassé les limites de la liberté d'expression mais a, en réalité, tout simplement annulé la loi du 30 décembre 2004, réprimant les injures et discriminations homophobes au même titre que les injures et discriminations racistes ou sexistes.
        Pour Jonathan Denis, président d'Aujourd'hui, Autrement : "C'est tout simplement la victoire de la haine et de la discrimination accordée par la justice de notre pays. On pourra donc demain insulter tout le monde sans craindre un retour de bâton. Christian Vanneste continuera dans ce chemin du dénigrement puisque la justice lui donne raison. Il y a vraiment de quoi avoir honte de ce système".
        Christian Vanneste a en effet persisté dans ces déclarations en rappelant aujourd'hui que "l'homosexualité c'est moins bien parce que ça ne peut pas être universalisé, tout le monde ne peut pas être homosexuel, sinon la société serait mal partie" et que "cette décision de justice prouve qu’il y a une vérité".
        Jean-Luc Romero, président d'honneur d'Aujourd'hui, Autrement et conseiller régional d'Ile-de-France se déclare "sidéré" de cette décision : "Pour moi, c'est un coup porté sur la tête".
        20 Minutes (13/11/2008) : "Pour Jean-Luc Romero, c'est un coup porté sur la tête"
        Têtu (13/11/2008) : "L'UMP doit dire si les propos sont homophobes" »

     

    Pour information.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr( photo archives personnelles 2008: de droite à gauche Jonathan Denis, Bruno Julliard et Roxane Decorte)