Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cheveux

  • Cheveux : couleur.

     

    Normal d’être fasciné par les multiples couleurs et reflets des cheveux. 

    L’explication de cette palette de teintes et de nuances déployées à l’infini est simple.

    Elle est due à deux pigments. Juste deux.

     

    Comment se déroulent les choses ?

     

    Les mélanocytes sont les cellules qui fabriquent le pigment coloré qu’est la mélanine. On trouve des mélanocytes à la base du cheveu où elles s’activent à produire du pigment sous la forme de petits grains.

     

    Ces grains colorés sont transmis aux kératinocytes, cellules du cheveu en train de se former. La couleur transmise à ce cheveu à ce moment là va durer le temps de sa vie, en moyenne quelques années.

     

    Les mélanocytes du cheveu fabriquent deux types différents de pigments : l’eumélanine et la phaetomélanine.

     

    La couleur de l’eumélanine se décline du noir intense au brun tirant sur le rouge. La responsable de la fabrication de l’eumélanine est la tyrosine, acide aminé essentiel.

     

    La couleur de la phaetomélanine va du rouge au jaune. La cystéine, autre acide aminé caractérisé par sa richesse en souffre, intervient dans la fabrication de la phaetomélanine.

     

    Les combinaisons de ces deux bases pigmentaires sont infinies en variété et quantité.

     

    On comprend qu’à partir de ces deux éléments, selon les nuances et les proportions du mélange, on se retrouve en présence de cheveux allant du blond clair au noir le plus intense. Les gènes interviennent dans le maintien et la transmission privilégiée d’une même nuance au sein d’une famille sur plusieurs générations.

     

    J’ai en tête des chevelures d’un très beau roux brun clair qui ornaient les têtes d’un grand-père, puis d’un papa, puis des cinq filles de la maison. Un roux inhabituel qui animait les chevelures longues et chatoyantes - car en bonne santé - de ces demoiselles.

     

    En rappel, les kératinocytes sont égalemnt les cellules superficielles de la peau. Les kératinocytes font la synthèse de la kératine, une protéine qui permet à la peau ainsi qu’aux cheveux, poils et ongles d’être imperméables.

     

    Les cheveux ne sont pas des objets inertes. Tout au contraire. Ils sont faits de cellules bien vivantes, à respecter, à traiter comme il convient.

     

    Moins de 18 ans, prenez soin de vos cheveux. Nettoyer les régulièremnt pour qu’ils soient agréables à coiffer et beaux à regarder, quelle que soit leur nuance.

     

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr