Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

châtelet

  • Maître Karim Achoui: 28.12.14H00 place du Châtelet

    Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus  importants avec les jours où les trouver. Merci.  Le 26 décembre 2008 : 136 visites avec 312 pages consultées

    Un premier pas en humanité car, suite à la manifestation du jeudi 25 décembre à 12h à Paris, « les parents de arashpalais22sept08 002.jpgMaître Karim ACHOUI ont puisé l’énergie et le courage suffisants pour exiger ce matin (ndlr : le vendredi 26 décembre)  de rencontrer leur fils à la Maison d’arrêt de Nanterre qui a entamé depuis le 15 décembre une grève de la faim pour crier son  innocence. Rappelons que leur droit de visite ne devait se faire qu’à partir du 6 janvier 2009!!!. Grâce à la persévérance de ses parents, ces derniers ont pu enfin voir leur fils, très affaibli et amaigri. Voici une preuve que la persévérance finit toujours par payer dans une démocratie de droit. Mais ce n’est qu’un début…Maintenant, l’objectif est de faire libérer Maître Karim ACHOUI de cette maison d’arrêt avant son jugement en appel. PLUS QUE JAMAIS, Mobilisons-nous donc le dimanche 28 décembre à 14h à la place du Châtelet pour que  Justice triomphe. » Je ne fais que citer là le blog de Maître Karim Achoui www.karimachoui.fr  .

    Pour que Maître Karim Achoui ne manque pas de présents, je signalerai sur ce blog tout changement éventuel de lieu ou d’heure jusqu’à 13 heures dimanche. Car pour la manifestation du 25 décembre, des aléas avaient entraîné modifications de lieu et d’heure. Comme cette année les fêtes des 3 principales religions monothéistes ont lieu en même temps – question de calendrier – c’est le moment pour tous de vaquer à la liberté d’expression permise en démocratie en France. Cette liberté d’expression pour laquelle Maître Karim Achoui se battait à propos de son livre "L'avocat à abattre", publié aux Editons du Cherche Midi, au Palais de Justice de Paris le 22 septembre 2008. Il était alors comme tout un chacun un homme libre, lucide, élégant, échangeant en toute simplicité avec les présents, soutenu avec compétence par 3 avocats de choc Maître  Szpiner, Maître Pudlowski et Maître Malka. Il avait obtenu gain de cause et son livre marche bien. Le 22 septembre, au Palais , un client de Maître Karim Achoui m’a parlé du talent et de l’humanité de cet avocat acharné au travail qui lui avait permis d’obtenir gain de cause dans un procès n’ayant rien à voir avec le grand banditisme. Reconnaissant après des années, cet homme, un de la France profonde, avait tenu à venir soutenir son défenseur. Maître Szpiner ces jours-ci est toujours présent pour cet épisode plus dramatique de la mise en détention de Maître Karim Achoui. Et il est bon que sa démarche juridique légale soit renforcée par ceux qui estiment désastreux le maintien en prison de Maître Achoui. Il est urgent qu’il soit libéré, sa vie étant en grand danger par la grève de la faim qu’il a entamé pour être entendu. Cette action est le geste d’un homme désireux de clamer son innocence, fut-ce au prix de sa vie.

    Pour ceux qui n’auraient pas eu le retour d’information de la manifestation du 25 décembre ; en voici la relation : « Une cinquantaine de personnes se sont réunies jeudi place du Châtelet à Paris, pour demander la libération de Me Karim Achoui, condamné dans le procès Ferrara, et en grève de la faim et de la soif depuis 10 jours. Nous demandons simplement la libération de Karim en attendant son procès en appel, comme n'importe quel citoyen", a précisé à l'AFP Mourad Achoui, frère de l'avocat. "C'est un procès politique, un procès de la jalousie", a assuré le père de l'avocat, Mohand Achoui. Au milieu des manifestants, une banderole proclamait "Achoui-Dreyfus même injustice". "Nous pouvons nous interroger sur les motivations précises qui ont prévalu à cette sanction", a commenté Mouloud Aounit, président du Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (MRAP). Famille, amis et soutiens de Me Achoui parlent d'une condamnation de l'image. Selon son amie, "on lui reproche d'être sûr de lui et prestigieux". "La signification de cette grève de la faim est le sentiment d'une injustice absolue, il met sa vie en danger", a continué M. Aounit. La famille déplore que les prochains droits de visite soient fixés au 6 janvier: "si je pouvais aller le voir, je l'obligerais au moins à boire", a expliqué son père. Me Achoui avait été condamné le 15 décembre par la cour d'assises de Paris à sept ans de prison pour complicité dans l'évasion du braqueur Antonio Ferrara de la prison de Fresnes. »

    Pour répondre à l’appel du Comité de Soutien à Karim Achoui  alertez autour de vous ! Mobilisez  ! Relayez ! afin que dimanche 28 décembre de nombreux personnes soient présentes à 14 heures, Place du Châtelet (Métro : Châtelet). Par ce geste le Comité de Soutien à Maître Karim Achoui demande au Ministre de la Justice et Garde des Sceaux la libération de Me Achoui en attente de son jugement en appel, comme la Justice l’y autorise. Venez nombreux !

    Ceux qui sont loin peuvent soutenir Maître Karim Achoui en écrivant à : Maison d’arrêt de Nanterre, Karim ACHOUI
    133 avenue de la commune de Paris, BP 1414 92014, Nanterre cedex.

     

    francoiseboisseau@wanadoo.fr (photo archives personnelles: personnelles Maître Karim Achoui au Palais de Justice de Paris le 22 septembre 2008, interviewé après l'audience qui  laisse libre la publication de son livre "L'avocat à abattre" par les Editons du Cherche Midi)