Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

astronautes

  • Extraterrestres et astronautes.

     

    On nous a fait le coup du nuage de Tchernobyl respectueux des frontières.

    Pourquoi ?

     

    Du côté de l’existence d’autres vivants sur d’autres planètes, il semblerait que l’information soit aussi quelque peu freinée.

     

    Pourquoi ?

    Que craindraient les dirigeants des pays ? Les chefs des grandes puissances ?

     

    Si les témoignages de pilotes confirmés d’avion, à propos d’OVNIS, Objets Volants Non Identifiés, ont été tournés en ridicule, il n’a guère été possible d’annihiler totalement les témoignages d’astronautes tels que Buzz Aldrin et Edgar Mitchell.

     

    Ces deux là, ont révélé que nous ne sommes pas seuls. Cela après leur vol avec la navette spatiale Columbia, une longue mission de 17 jours.

     

    Cinq astronautes participaient à cette mission STS-80. Outre Aldrin et Mitchell, le Dr Story Musgrave était présent. Lui et les autres ont remarqué, comme venu de nulle part, une sorte de vaisseau circulaire situé sous la navette Columbia d’où il l’observait, vaisseau à la partie supérieure mobile et bien plus grand que les engins spatiaux.

     

    Explication ? Aucune.

     

    Il est raisonnable de concevoir que nous, les terriens, ne sommes pas les seuls occupants de l’univers.

     

    D’éminents le disent. Ainsi André Brahic, astrophysicien, évoqué le 10.02.2011 suite à la parution de son livre De feu et de glace. Planètes ardentes, en décembre 2010 chez Odile Jacob. Pour monsieur Brahic, ce siècle devrait être celui du contact avec d’autre planètes habitées.

     

    Quand le témoignage d’astronautes vient renforcer ce pressenti, pourquoi continuer ce déni ? cette opération de camouflage ?

     

    En quoi être psychologiquement prêts à un dialogue inter-univers serait-il dérangeant ? Ou, pour le dire autrement, pourquoi avoir peur ?

     

    On s’informe, les jeunes !

     

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr