Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anglais

  • Anglais en primaire

    Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouver. Merci 

    L’anglais en classes primaires ? Je n’ai rien contre. De façon ludique ? Soit. Même si l’accent n’est pas toujours au rendez-vous..

    Il est prévu d’abaisser au Cours Préparatoire, le CP, l’âge de cette initiative. Initiation pour certains.barniermi20.10.08 005.jpg

     

    Question qui revient en boucle : pourquoi la France reste-t-elle à la traîne pour cette langue par rapport à d’autres pays ?   

     Réponse possible : sans doute parce que les jeunes ne disposent pas d’un environnement qui pratique spontanément l’anglais autour d’eux pour des raisons commerciales ou relationnelles, à commencer par les parents comme cela est dans d’autres pays dont l’anglais n’est pas la langue maternelle. Un mieux peut se produire après le Baccalauréat avec les circuits Erasmus et ceux qui choisissent, individuellement, d’aller butiner au Royaume Uni ou dans un autre pays anglophone.  

    Autres points mitoyens de la langue : civilisation et littérature. Si l’on ajoutait à la langue anglaise, éventuellement en option en primaire, la civilisation et la littérature anglaise, cela augmenterait peut-être l’attractivité de l’anglais ?  

     

    Avec la crise financière mondiale et les élections américaines, il est facile de se mettre à l’écoute de l’anglais ou de son parent l’américain et - la traduction en français le permet – de se former l’oreille à des mots usuels. Un plus facile à acquérir avant d’aller plus loin. Personnellement, j’ai été entraînée pour un baccalauréat où l’anglais écrit était dispensé à hautes doses, à coups de thèmes et de versions. En conséquence je peux lire n’importe quoi, écrire sans trop de souci mais j’ai toujours à me former et l’oreille et la diction. Un peu pénible !

     

    L’anglais est une des 3 langues de travail au niveau de l’Europe à côté de l’allemand et du français. C’est pourquoi j’espère que mes petits-enfants de 15 et 10 ans  seront en phase par rapport à cette langue passe-partout, tout en disposant d’un français correct et riche. 

    Hier soir, notre ministre Michel Barnier rappelait à l’occasion d’une intervention sur l’Europe qu’il était important pour les jeunes d’être trilingue !  Précisant fort justement que si chaque européen pratique 3 langues, il y aura davantage de convergence pour édifier l’Europe. J'ai eu grand plaisir avant qu'il ne reparte à le remercier personnellement pour son intervention 

     

    Les moins de 18 ans, entraînez-vous ! Ecoutez l’actualité en anglais ou en américain.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (photo archives personnelles: Michel Barnier hier soir 20 octobre parle de l'anglais et des langues  avec une salle comble de jeunes)