Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alain mimoum

  • Alain Mimoun Lisieux

    Il y a un mois, Alain Mimoun nous quittait. Ce sportif m'a toujours enchanté, en particulier par sa victoire de champion olympique en 1956. Il repose à Bugest en Corrèze, lieu d'entraînement pour les sportifs initié par lui.

    Né musulman, Alain Mimoum a choisi de devenir catholique suite à une guérison. Souffrant, il se retrouve conduit à Lisieux un mois avant les jeux olympiques de Melbourne où il remporte le marathon le 1er décembre 1956. Alain Mimoun  croyait aux signes. A Melbourne, outre l'aide de Thérèse de Lisieux, il eut le dossard 13 - un chiffre fétiche- et sa fille Olympe était née la veille de la course.  

    Pour Alain Mimoun sa guérison et son succès étaient liés à Thérèse de Lisieux. Aussi, il la priait à Champigny où il résidait devant un oratoire dressé dans son jardin. Chaque année il se rendait à Lisieux le 1er octobre pour la fêter.                                                                                                                                                          contact francoiseboisseau@wanadoo.fr