Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alain finkielkraut

  • Alain Finkielkraut: vive les romans !

    Libre à chacun de penser ce qu'il veut de ce philosophe polémiste.

    Si je le mentionne, c'est en raison du livre à la fois classique et détonnant qu'il propose.

    Paru aux éditions Stock Flammarion il a pour titre "Un coeur intelligent". En référence à la demande du Roi S&alomon - visité et admiré par la fabuleuse reine de Saba - qui a réclamé à Yahweh , son Dieu et le Dieu d'Israël, un coeur pou discerner entre bien et mal. Demande à laquelle Yahweh a acquiescé ainsi: " je te donne un coeur sage et intelligent comme personne ne l'a eu avant toi" (pour mieux situer voir Bible Ancien Testament premier livre des Rois, 3, 5-15)

    L'ouvrage d'Alain Finkielkraut est lié à 9 textes. Il l'estime plus spécialement destiné aux élèves de classes de première et terminale.

    Pour moi, un lecteur ou une lectrice se plonge dans un écrit, quel qu'il soit, dès qu'il ou elle est en capacité, autrement dit se sent capable de l'apprécier et de le critiquer. qQue l'intéressé ait 9 ans ou 18 ans. A 9 ans on a pu lire parfaitement Typhon de Joseph Conrad. Alors pourquoi pas Lord Jim ?

    Les 9 textes de ce "coeur intelligent " à déguster sans contrainte sont les suivants:

    * La plaisanterie de Kundera

    * Tout passe de Vassili Grossman

    * Histoire d'un allemand de Sébastian Haffner

    * Le premier homme d'Albert Camus

    * La tache de Philippe Roth

    * Lord Jim de Joseph Conrad

    * Les carnets du sous-sol de Dostoïevski

    * Washington square de Henri James

    * Le Festin de Babette de Karen Blixen

    Alain Finkielkraut a choisi, en fonction de ses goûts propres, et je recommende à ses jeunes lecteurs d'aller voir plus loin, plus large, du côté des romanciers non cités. Flaubert, Maupassant, Colette, etc...

    De la part de ce philosophe piourquoi ce recours aux romanciers ?   

    Ce n'est pas en raison de son à coup sévère de santé qu'Alain Finkielkraut a pris ce chemin neuf. En effet le projet de ce livre était en route bien avant cet accident. Car d'Alain Finkielkraut pense que les grands romanciers sont d'aussi grands maîtres que les phikosophes, les psychanalystes et autres intellectuels communément référencés.

    Ces grands romanciers aux âmes sensibles, ces fins connaisseurs des rouages du coeur et de la pensée humaine n'ont pas à être regardés de haut. Tout au contraire. 

    Les auteurs présentés par Alain Finkielkraut sont pour luides maîtres. Pas au sens des rapports maîtres esclaves. Mais dans l'axe du respect et de la gratitude du disciple envers le guide, le maître qui apprend, qui révèle, qui enseigne.

    Alain Finkielkraut lors d'une interview a indiqué avoir envisagé un chapitre 10  qui aurait fait appel au cinéma. Il avait pensé à Bergman avec "Les meilleures intentions".  A découvrir ou re-découvrir à l'occasion. 

    Car il n'y a pas de rupture entre de grands romanciers, des auteurs talentueux de théâtre, des cinéastes assez doués pour décrypter tant la société que chaque personne en sa singularité permanente.

    Alors les jeunes, allez faire un détour par "Un coeur intelligent" d'Alain Finkielkraut. Lisez une saison. Relisez une autre saison le texte que vous avez apprécié.  

    contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr