Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Luc

  • Noël: Isaïe, Luc

    Joyeux Noël !

    PEACE AND LOVE.

    Ce jour je pense à vous chers lecteurs et lectrices de ce blog, à vous tous aussi mes copains et amis, garçons et filles.

    Qui que vous soyez - juifs, chrétiens, musulmans, sans dieu, boudhistes, animistes....vous êtes tous et toutes  chers à mon coeur.

    "Les copains d'abord" chantait Brassens. De même moi pour vous.

    Alors je vous espère rempli de bonheur, débordant de joie de vivre et vivant ce jour de Noël 2007 entouré d'affection sincère et durable.

    Quel que soit votre âge et votre condition !

    Autour de l'enfant de la crèche  je vous propose 2 textes à titre religieux, culturel ou simplement poétique.

    Le 1er est tiré de l'Ancien Testament, texte qui annonce la naissance fêtée ce jour. Son auteur est Isaïe, prophète (= celui qui parle à la place de Dieu) du VIIIème siècle avant l'ère courante (=ère chrétienne). Il rappelle que le nouveau-né de cette nuit descend de l'illustre roi David, celui-là même qui avant d'être choisi par Dieu a été le 8 ème fils et "le petit dernier" de Jessé le Bethléemite (I Samuel 16, 1-13).

    Il va exister à  partir du XIIème siècle, pour illustrer la prophétie d'Isaïe ci-dessous, des représentations de ce qui est désigné comme "arbre de Jessé", sorte d'arbre généalogique du Christ, rejeton de David. Cet arbre peut compter jusqu'à 27 personnages dont 15 rois de Juda, jusqu'à Joseph, "époux de Marie, mère de Jésus". Si vous passez par Chartres, préfecture d'Eure et Loir, à 90 kms de Paris la cathédrale - où Henri IV a été sacré roi avant de monter à l'assaut de Paris ("Paris vaut bien une messe")  - propose un vitrail magnifique représentant l'arbre de Jessé. Ceux qui l'ont vu ne l'auront pas oublié !  

    Livre d'Isaïe (Is 11, 1-10)

    01  Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David,

    un rejeton jaillira de ses racines.

    02  Sur lui reposera l'esprit du Seigneur:

    esprit de sagesse et de discernement,

    esprit de conseil et de force,

    esprit de connaissance et de crainte du Seigneur,

    03  qui lui inspirera la crainte du Seigneur.

    Il ne jugera pas d'après les apparences,

    il ne tranchera pas d'après ce qu'il entend dire.

    Il jugera les petits avec justice,

    il tranchera avec droiture en faveur des pauvres du pays.

    Comme  un bâton, sa parole frappera le pays,

    le souffle de ses lèvres fera mourir le méchant.

    05  Justice est la ceinture de ses hanches;

    fifélité, le baudrier de ses reins.

    06  Le loup habitera avec l'agneau,

    le léopard se couchera près du chevreau,

    le veau et le lionceau seront nourris ensemble,

    un petit garçon les conduira.

    07  La vache et l'ourse auront même pâturage,

    leurs petits auront même  gîte.

    Le lion, comme le boeuf, mangera du fourrage.

    08  Le nourrisson s'amusera sur le nid du cobra,

    sur le trou de la vipère l'enfant étendra la main.

    09  Il ne se fera plus rien de mauvais ni de corrompu

    sur ma montagne sainte;

    car la connaissance du Seigneur remplira le payx

    comme les eaux recouvrent le fond de la mer. 

    10  Ce jour-là, la racinede Jessé, père de David,

    sera dressée comme un étendard pour les peuples,

    les nations la chercheront,

    et la gloire sera sa demeure.

    Le second texte est tiré du Nouveau Testament. Son auteur est Luc, l'un des 4 évangélistes, celui qui n'a pas connu Jésus. Médecin et lettré, païen converti, Luc est allé cher ses informations auprès des témoins oculaires de Jésus. Outre un évangile Luc est l'auteur des Actes des Apôtres. Il semble écrire dans les années 80.

    Voici le récit de la naissance de Jésus selon celui qui sera nommé "saint" Luc (2, 1-14).

    En ces jours-là parut un édit de César Auguste, ordonnant le recensement de toute la terre. Ce recensement, le premier, eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. Et tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville. Joseph, lui aussi, quittant la ville de Nazareth en Galilée, monta en Judée, à la ville de David, appelée Bethléem - parce qu'il était de la maison et de la lignée de David, afin de s'y faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. Or, pendant qu'ils étaient là, le temps où elle devait enfanter se trouva révolu. Elle mit au monde son fils premier-né, l'emmaillota et le coucha dans une crèche, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux à l'hôtellerie.

    Il y avait dans la contrée des bergers qui vivaient aux champs et qui la nuit veillaient tour à tour à la garde de leur troupeau. L'Ange du Seigneur leur apparut et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa clarté; et ils furent saisis d'une grande frayeur. Mais l'envoyé leur dit: "Rassurez-vous, car voici que je vous annonce une grande joie, qui sera celle de tout le peuple: aujourd'hui, dans la cité de David, un Sauveur vous est né, qui est le Christ Seigneur. Et voici à quoi vous le reconnaîtrez: vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une crèche." Et soudain se joignit à l'ange une troupe nombreuse de l'armée céleste qui louait Dieu, en disant:"Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu'il aime !"

    Or, lorsque les anges les eurent quittés pour le ciel, les bergers se dirent entre eux: "Allons donc à Bethléem et voyons ce qui est arrivé et que le Seigneur nous a fait connaître". Ils vinrent donc en hâte et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans la crèche. Et l'ayant vu, ils firent connaître ce qui leur avait été dit de cet enfant; et tous ceux qui les entendirent furent émerveillés de ce que leur racontaient les bergers. Quant à Marie elle conservait avec soin tous ces souvenirs et les méditaient dans son coeur. Puis les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient vu et entendu, en accord avec ce qui leur avait été annoncé.

    J'espère que c'est avec bonheur que vous avez lu ces textes ou relu - pour ceux qui les connaissent. N'importe qui peut aller regarder le contexte dans une Bible. En pays protestant - une branche des chrétiens - il y a une Bible dans chaque chambre d'hôtel. A Nottingham (U.K.) en novembre, la Bible était fidèlement là. A votre disposiotion pour toute question.

    contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr