Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

EINSTEIN Albert

  • Einsteinr : l'Amour guérisseur

    Dimanche 19 juin 2016, veille d'été et de pleine lune, j'ai découvert une lettre écrite par Albert EINSTEIN (14/3/1879 Ulm-18/4/1955 Princeton) à sa fille Lieserl. Cette lettre a été remise à l'université hébraïque de Jérusalem ainsi que d'autres documents.

    Peut-être quelqu'un de mon entourage reprendra-t-il le texte anglais pour le traduire.

    En attendant voici ce que j'ai trouvé dimanche dans le Val d'Oise - sans en avoir la source. Ayant "consulté" depuis sur le Net, j'ai noté que certaines traductions utilisaient à propos de l'Amour soit l'expression "pompe d'Amour" soit l'expression "bombe d'amour". Prenez ce qui vous convient. Le texte anglais mentionne : "a bomb of love".

    Lire la suite

  • D'Einstein au Vélib: garder le contrôle !

    fab8367b48f6e1944325e3a44794806c.jpgUne phrase d'Albert Einstein (1879 -1955) a retenu l'attention d'une jeune amie collégienne:

    "La vie c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre."

    Du vivant d'Einstein, avec une circulation plus fluide que maintenant, il fallait savoir garder l'équilibre à vélo.

    Mi-juillet 2007: le Vélib prend possession de Paris ! La bicyclette prend un départ en flèche. De l'exercice pris en faisant tourner 2 roues pour se déplacer reste une chose excellente.

    A condition de n'être pas trop nombreux sur la route. Car le même exercice s'est révélé plus délicat dans le Paris du mois de septembre sur-saturé de véhicules. Une variété "cyclistes du dimanche", se signalant par des oublis ou une ignorance grave du code la route, a fait surface. Les PV (Procès Verbaux) sont d'abord tombés en abondance. Puis, après quelques jours, l'indulgence est venue accompagner ces nouveaux voyageurs en surface. 

    Est-ce une véritable indulgence ? Ou bien, plus prosaïque ! les circuits n'ont-ils pas été débordés par cette quantité de PV dont l'important volume n'avait pas été prévu ? d'où une tolérance obligée ?

    Je n'ai pas la réponse.

    L'important est le constat suivant: les cyclistes habituels, passionnés de "la petite reine", sont attentifs à ce qu'ils font; les autres, les "nouveaux" assaillants des carrefours au prix d'un haut risque pour les autres et eux-mêmes, ont à progresser conjointement dans le respect d'autrui et une meilleure pratique du 2 roues.

    Tout va bien ! Il suffit d'un peu d'expérience.

    Hier comme aujourd'hui, se déplacer à bicyclette nécessite 2 choses:       1. garder à vélo l'équilibre personnel                 

                                    826b02b218c43d4db7f92f318a182fd5.jpg                                                                                                         2. garder le contrôle de son véhicule.