Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Chronique du monde

  • Christiane Desroches Noblecour

    Accessible jusqu'au 18.12.2009 cet épatant document d'Empreintes consacré à  Christiane Desroches Noblecour, première femme sur les terrains de fouilles en Egypte, résistante, combative y compris aujourd'hui à 95 ans passés.

    Après avoir évoqué une enfance auprès de parents humanistes, elle décrit ses promenades avec un grand-père qui la conduit au Louvre, lui fait admirer l'obélisque de la place de la Concorde. Elle mène à bien ses études, sans oublier de se détendre à la maison où les amis des enfants sont admis largement.

    Je cite le texte de présentation :

    "A travers le récit de ses souvenirs, c'est une longue vie de passion(s) et de combats qui se dessine dans ce film intitulé 'Christiane Desroches Noblecourt, une passion égyptienne'. Sa découverte de l'égyptologie, son engagement dans la Résistance, son combat insensé pour sauver les Temples de Nubie -combat qu'elle gagnera en 1960 grâce à l'aide de l'Unesco- sont autant de chapitres que Christiane Desroches Noblecourt nous raconte. C'est elle aussi qui, en 1967, fera connaître aux Français le trésor de Toutankhamon lors d'une exposition qu'elle mettra en scène, elle encore qui organisera le sauvetage de la momie de Ramsès II menacée de pourrissement. Elle toujours, qui, en 1998, bataillera pour que notre obélisque de la Place de la Concorde soit à nouveau couronné de son pyramidion doré."

    Le 19 décembre 2008, alors que Christine Albanel est Ministre de la Culture et de la Communication, elle est élevée à la dignité de Grand Croix dans l'Ordre National de la Légion d'Honneur.

    Un conseil, les jeunes. Si vous n'avez pas l'opportunité de voir ces pages d'archives, lisez les récits écrits par cette égyptologue : tout y est exact !

    contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr

  • Marseille Capitale Culture 2013

    Vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouvez . Merci.   19 septembre: 51 visites, 

    Alors que le week-end du patrimoine est à nos portes, permettant la visite de lieux inaccessibles le reste de l’année, je me réjouis de voir Marseille promue pour l’Europe Ville de la Culture 2013.

    Marseille, 1 er port de France et de Méditerranée, carrefour de l'Europe et du bassin méditerranéen, est une ville qui ne laisse pas indifférent.

    Personnellement, j’aime cette ville et tout ce qui l’a construite au long des siècles et des siècles. A commencer par la période glaciaire quand les mammouths vivaient là. Je n’invente rien. Les travaux pour réaliser l’actuel métro de Marseille ont dû être interrompus quelques jours quand les hommes se sont alors trouvés en face à face avec des squelettes de mammouths  évidemment non prévus au programme du chantier. Les archélogue avaient une bonne semaine pour agir au mieux. Je le sais bien. C’est mon propre beau-père qui était l‘ingénieur responsable de la réalisation de ce métro. A continuer par les phocéens.  Avec son vieux port qui est l'ancien port grec de la fondation de celle qui s'appelait alors Massalia en 600 avant JésusChrist. Et par tout ce qui a fait l’extension unique de cette cité où j’apprécie toujours de me rendre. Marseille est la plus vieille ville de France et l'une des plus anciennes d'Europe. Son ouverture sur la mer et ce qu’elle offre à qui ose est unique avec sa statue de Notre Dame de la Garde, repère pacifique, dressé et visible de loin.

    Telle est Marseille que Christine ALBANEL, Ministre de la Culture, vient de déclarer officiellement en début de semaine ville française Capitale Européenne de la Culture en 2013.

    Pour la suite je cite le communiqué qui m’a été transmis. 

    « Que de chemin parcouru depuis le lancement, en décembre 2004, de la candidature par le Maire de Marseille, Jean-Claude GAUDIN.

    Près de 4 années d’efforts pour donner corps à un projet fédérateur qui a rassemblé, sous la bannière de Marseille Provence 2013, les différentes collectivités territoriales dont 130 communes, les milieux économiques et les acteurs culturels.

    La désignation de Marseille à ce prestigieux label représente une opportunité exceptionnelle de développement et de rayonnement. C’est aussi la reconnaissance de l’excellent travail effectué par tous ceux qui ont participé au montage de la candidature, sous la présidence de Jacques PFISTER et la direction de Bernard LATARJET.

    C’est également la victoire d’un projet innovant.
    Pour Jean-Claude GAUDIN “Ce projet se développera à la fois sur un axe international et méditerranéen - le Partage des Midis – et un axe local –la Cité Radieuse. Nous serons donc tous acteurs, à partir d’aujourd’hui et jusqu’en 2013, d’un nouveau dialogue interculturel pour mieux vivre ensemble en Europe et en Méditerranée“.

    Dès qu’il a eu connaissance de la décision du jury, le président de la République, Nicolas SARKOZY, a adressé ses chaleureuses félicitations au Maire de Marseille.

    Dans un courrier adressé à Jean-Claude GAUDIN, le Premier Ministre, François FILLON, s’est félicité que “Grâce à Marseille, aux Marseillais et à leur Maire, la France est aujourd’hui fière d’avoir pour représentante de la culture européenne, une ville réputée pour son exceptionnel passé comme pour ses brillants choix d’avenir“ »

    Ceux qui connaissent Marseille et l’apprécient comprendront  cet atout supplémentaire pour leur ville chérie. Et j’invite ceux qui ne la connaissent pas à la découvrir maintenant. (photos: notre dame de la garde, puis notre dame de la garde vue du vieux port de Marseille; jean-claude Gaudin)

    Contact: francoiseboisseau@wanadoo.fr

  • suite:Ascension,Paix,Israël,Schoelcher,Pentecôte

     En préalable, vous trouvez sur la page intitulée "index thèmes blog" les thèmes qui me paraissent les plus importants avec les jours où les trouvez, non classés pour l'instant en alphabétique. 

     Le Veni Sancte Spiritu - "Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs" est une autre hymne lue le jour de la Pentecôte. Par cette prière,est redite la volonté de s'ouvrir à l'Esprit pour le laisser agir, Esprit qui habite en nos cœurs.

    Cette hymne comme celle du Veni creator sont souvent chantées.

    Veni Sancte Spiritus
    et emitte caelitus
    lucis tuae radium.

    Veni pater pauperum,
    veni dator munerum,
    veni lumen cordium.

    Consolator optime,
    dulcis hospes animae,
    dulce refrigerium.

    In labore requies,
    in aestu temperies,
    in fletu solacium.

    O lux beatissima,
    reple cordis intima
    tuorum fidelium.

    Sine tuo numine
    nihil est in homine,
    nihil est innoxium.

    Lava quod est sordidum,
    riga quod est aridum,
    sana quod est saucium.

    Flecte quod est rigidum,
    fove quod est frigidum,
    rege quod est devium.

    Da tuis fidelibus
    in te confidentibus
    sacrum septenarium.

    Da virtutis meritum,
    da salutis exitum,
    da perenne gaudium.

    Amen.

    Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs,
    et envoie du haut du ciel
    un rayon de ta lumière.

    Viens en nous, père des pauvres,
    viens, dispensateur des dons,
    viens, lumière de nos coeurs.

    Consolateur souverain,
    hôte très doux de nos âmes
    adoucissante fraîcheur.

    Dans le labeur, le repos,
    dans la fièvre, la fraîcheur,
    dans les pleurs, le réconfort.

    O lumière bienheureuse,
    viens remplir jusqu'à l'intime
    le coeur de tous tes fidèles.

    Sans ta puissance divine,
    il n'est rien en aucun homme,
    rien qui ne soit perverti.

    Lave ce qui est souillé,
    baigne ce qui est aride,
    guéris ce qui est blessé.

    Assouplis ce qui est raide,
    réchauffe ce qui est froid,
    rends droit ce qui est faussé.

    A tous ceux qui ont la foi
    et qui en toi se confient
    donne tes sept dons sacrés.

    Donne mérite et vertu,
    donne le salut final
    donne la joie éternelle.

    Amen.

    Le "Veni, Sancte Spiritus", écrit en latin langue de l'église, puis traduit plus tard en français, est attribué à l'archevêque de Cantorbery Etienne Langton (mort en 1228). Il est dit et redit pour la Pentecôte et alentour, de même que le Veni Creator.

    A la suite de la Pentecôte , sont nées les premières communautés chrétiennes, qui se sont ensuite organisées, développées et propagées. C’est pourquoi la fête de la Pentecôte marque aussi la naissance de l’Eglise.

    Parmi les chants d'allégresse de la Pentecôte  voici un dont la ligne mélodique est joyeuse et allante; de plus c'est un chant bref que les jeunes du caté, en CM1, affectionnent. Dépourvu de racines latines, il a pour titre: "Viens Esprit de sainteté". D'abord le refrain:

     "Viens Esprit de sainteté

      Viens Esprit de lumière

      Viens Esprit de feu

      Viens nous embraser."

    Puis les 6 couplets:

    1. Viens Esprit du père, sois la lumière,

        fais jaillir des cieux ta splendeur de gloire.

    2. Viens onction céleste, source d'eau vive,

        affermis nos coeurs et guéris nos corps.

    3. Esprit d'allégresse joie de l'église,

        fais jaillir des coeurs le chant de l'agneau.

    4. Fais nous reconnaître l'amour du père,

        et révèle-nous la face du Christ.

    5. Feu qui illumine, souffle de vie,

        par toi resplendit la croix du seigneur.

    6. Témoin véridique, tu nous entraînes,

        à proclamer: Christ est ressuscité !

    Un clin d'oeil vers ce jour où à l'abbaye Saint Louis du Temple à Limon près de Massy Palaiseau, abbaye bénédcitine ouverte à tous même sans Dieu et pratiquant l'accueil, lors de l'office de Pentecôte j'ai lu publiquement le récit des Actes des Apôtres.

    Vous l’avez compris. Il y a eu des années de rencontres privilégiées à l’Esprit. Trop perso pour en parler.

    Ce qui ne vous empêche pas, chers jeunes, lecteurs et lectrices, de tester un début d’aventure. Vous savez déjà ou vous l’apprendrez, la vie spirituelle c’est comme une histoire de couple. Dans une pièce quand il n’y a plus qu’un garçon et une fille en face à face, ou encore un homme et une femme en face à face et que ce sont des instants uniques en communion ; la cie spirituelle, la rencontre avec l’Esprit c’est pareil.

    Si je connais bien la présence de l’Esprit, du Souffle créateur dans l’Ancien Testament comme dans le Nouveau, je découvre en traçant ces lignes ma nullité quant à la manière dont  nos frères  musulmans le perçoivent ou le vivent. Ouille ! Là j’ai honte.

    Je pense à la spiritualité qui imprègne tous les actes des populations vivant vers l'Est - Inde, Asie - la spiritualité dans laquelle baignent aussi les indiens d'Amérique par le biais de leur communion intime avec la terre et le cosmos.

     

    Je pense aussi à tous mes jeunes potes - garçons ou fille - qui se disent athée ou assimilé, et qui souvent le sont pour de vrai. Ceux-là, n’ont pas forcément conscience que l’on ne vit pas seul, même si on reste isolé physiquement. Même celui à qui je pense en cet instant précis et qui prétend ne rien demander jamais à personne est totalement inconscient du fait qu’il est perpétuellement en attente de l’approbation des uns et des autres sur ce qu’il créée et qui est la racine de sa vie à tous points de vue. Même si ce même est actuellement dans les 1ers éblouissements d’une nouvelle relation toute neuve dont je ne peux qu’espérer que cette fillette n’ira pas «incomprendre » la nécessité créatrice pour son beau gosse doué de pratiquer les talents certains dont il dispose, talents sur lesquels peut venir souffler l’esprit de cette Pentecôte. Car ce garçon est également un beau parti, mais si ! et la jalousie de certaines femmes est destructrice un max si elle sait manipuler pour faire marcher à la baguette, sous leur influence de femme désirable et désirée une  physiologie masculine qui ne résiste pas à certaines caresses et en est tenue en esclavage – stricto sensu. Cette physiologie du besoin vite présent qui peut réduire le plus beau mâle, on pourrait dire le plus beau des enfants des hommes, à l’état de chiffe molle qui n’y voit que du feu. Faites gaffe les garçons !

    Et soyez aussi rassuré: toutes les femmes ne sont pas des vampires; la précédente de ce jeune copain de moins de 20 ans n’était pas comme ça ; elle était à son écoute à lui, à l’écoute des besoins de cet homme à tous points de vue dont celui de la créativité et de l’amitié ; elle a disparu du champ de ce garçon victime, elle, d’un mal être général de ce jeune homme en recherche de lui-même et d’une vie mieux adaptée à ses attentes qui lui a fait tout brader d’un certain côté. Pour le meilleur et pour le pire. Souhaitons que ce soit, au final, pour le meilleur.

    Après ce détour pour vous les garçons, je souhaite à tous et toutes, les jeunes, une superbe journée de Pentecôte, avec ou sans cérémonie religieuse.

    Vivez haut les cœurs, en harmonie avec vous-même, les autres et notre mère la terre qui nous donne tant et cela gratis !

     

    * 9   Le lundi de Pentecôte 2008 est rendu à ses fonctions antérieures. Avec les mille et une activités organisées depuis des années en France et à ma connaissance autour de ce lundi férié. Je n’avais pas aimé cette suppression brutale et sa raison. Avec mon esprit taquin ou provocateur – au choix , chers lecteurs et chères lectrices – je m’étais dit que l’on pouvait se mettre à gommer les jours fériés les uns après les autres au prétexte de venir en aide à telle ou telle caisse défaillante en sous. A la limite, dans ce bel élan de ferveur, on pouvait aussi rogner sur les vacances ordinaires, etc…Si, si je l’ai pensé et je l’ai exprimé car cette suppression de lundi de Pentecôte semblait avoir été faite sans trop réfléchir.

     

     

    *  10  Saints de glace : 11, 12 et  13 mai : Souvent les pratiques religieuses ont été amenées à intégrer des pratiques qualifiées de païenne, dont un certain nombre correspondaient à l'observation de notre mère la terre, tout simplement et n'avaient pas à être disqualifiées. Concernant les saints de glace saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais ils ont été appelés à l'aide pour éviter le gel des plantations lors d'une ultime baisse de la température qui peut se produire à cette période et compromettre fleurs et fruits à venir. De temps en temps Rome - en l'espèce le vatican - procède à des changements quant aux saints à souhaiter tel ou tel jour. En fait pour chaque jour il y a des dizaines de saints listés et publiés. Et  à la Bibliothèque de l'ancien grand séminaire de Chartres accessible à tout public il est possible de consulter les 12 volumes édités - un par mois - des Petits Bollandistes, chaque volume présentant, jour après jour, les saints reconnus. Petits flash pour les 3 saints de glace: Mamert, fêté le 11 mai, fut archevêque de Vienne en Gaule,il décéda en 474 et c'est lui qui a eu l'idée des Rogations pour prier contre les calamités; Pancrace, fêté le 12 mai,décédé en 304 à l'âge de 14 ans et patron des enfants est le neveu de saint Denis; Servais, fêté le 13 mai, fut évêque de Tongres en Belgique et décéda en 384.

    C'est sur la note festivalière de ce jour de Pentecôte  avec les jeunes portestants de DRESDE que je vous laisse chanter, bouger, jouer et danser de joie baignés par l'existence de l'Esprit Saint pour ceux qui ont foi en lui ! que je vous laisse chanter, bouger, jouer et danser de joie par le fait du miracle de la vie pour ceux qui n'ont foi en rien d'autre qu'en ce qui est l'instant présent.

    Ces 2 modes de pensée et de foi sont tout à fait capables de vivre en harmonie, en échange, et de bâtir ensemble du spirituel au sens de vie de l'esprit et de créativité artistique et autre.

    contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr