Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

arash derambarsh - Page 2

  • Mediator Pr Philippe Even Pr Bernard Debré

    Le Cherche Midi, éditions toujours au fait des événements saillants du quotidien des Français, a publié en avril 2011 Les leçons du mediator. L’intégralité du rapport sur les médicaments.

     

    Je conseille la lecture de ce documents impartial, lequel montre l’échec d’un système censé contrôler pour les utilisateurs la sécurité des médicaments. Cette petite phrase reprend la 4 ème page de couverture de ce livre d’environ 230 pages, au prix de 12 euros.

    « Le drame du Médiator et la liste aberrante des 77 médicaments sous "surveillance renforcée" ont révélé la faillite de notre système de contrôle de sécurité des médicaments. Ce n'est pourtant que la partie immergée d'un iceberg : 40 % de médicaments inefficaces, le plus souvent français ; des prix accordés aux firmes françaises 2 à 10 fois plus élevés que ce qu'ils devraient être ; des prescriptions délirantes, source de risques pour les patients et de 3 à 4 milliards de dépenses inutiles ; soutien très insuffisant à la coopération indispensable des recherches publique et privée au service de l'innovation thérapeutique ; mainmise d'une administration bureaucratique sur tout le système de santé ; formation initiale insuffisante des étudiants aux médicaments et formation continue et information des médecins abandonnées à l'industrie ; évaluation des médicaments laissée à des pseudo-experts non experts trop souvent payés par l'industrie.

    Tout le système est à reconstruire au service des malades, des finances publiques et du progrès thérapeutique. Ce rapport dessine les profondes réformes à apporter d'urgence à un système qui refuse pourtant de se remettre en cause. Sans elles, de nouveaux drames se multiplieront inéluctablement. L'appui des citoyens sera indispensable pour les faire aboutir. »

    Du côté des auteurs, Philippe Even est ancien doyen de la faculté de médecine Necker, Bernard Debré député de Paris et ancien ministre est chef du service d'urologie de l'hôpital Cochin.

    Au centre de ce livre, les pages 127 à 158 montrent du doigt la faillite de systèmes de contrôle officiel. Faillite de l’AFSSAPS – Agence Française de Sécurité SAnitaire des Produits de Santé - à propos du Mediator et d’autres médicaments. Insuffisance de compétence et d’indépendance des experts, avec des conflits d’intérêts. Manque de formation et d’information thérapeutique des médecins : « Qu’est-ce que la médecine ? Pas assez d’écoute, trop de médicaments. titre la page 150.

    Ce chapitre imposant appelé Audit, qui va de la page 49 à 158, s’achève ainsi : « Ne parlons pas du prix Galien accordé au Vioxx, un an avant qu’il n’ait tué 20000 à 40000 Américains, mais un mot du grand prix d’Impact Médecin, dont le classement des 10 premiers médicaments était l’exact reflet du nombre de pages de publicité de ces médicaments dans le journal ».

    Un grand merci à Arash Derambarsh, directeur de collection de la maison éditrice, d’avoir attiré mon attention sur ce livre qui devrait guider et rendre vigilants tous les consommateurs petits et grands, à un moment ou à un autre, de ces médicaments largement proposés.

    Achetez, faites-vous offrir, empruntez en bibliothèque ce livre d’un grand bon sens. Et lisez-le tel qu’il s’offre à vous.

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr  

  • Jean-François Chossy : cuisine de terroir.

     

    Jean-François Chossy est député de La Loire, 42. Un homme bien. Un élu au service pour de vrai des électeurs. Qui a fait et fait beaucoup dans le domaine du handicap. Dans le secteur de l’autisme pour aider ceux qui sont concernés en direct et leur entourage.

    On peut faire beaucoup pour les autistes. A condition de s’y prendre dès les premières années.

    L’exemple du fils de l’acteur Francis Perrin est éclairante à ce sujet quant aux résultats très positifs obtenus.

    Je souhaiterais une telle prise en charge pour tous les petits autistes.

     

    Jean-François Chossy est un homme de son pays. Un pays qu’il aime. Qu’il apprécie et nous fait découvrir, juste un peu pour donner envie de l’aller voir – pourquoi pas ? – par une recette que je ne connaissais pas avant.

    Celle du Feuilleté à la fourme et poire présente en page 131 d’un livre qui met en appétit.

     

    Arash Derambarsh, directeur de collection de la maison éditrice, m’a mis entre les mains cet ouvrage que je n’aurais sans doute jamais rencontré seule : La cuisine de la République. Cuisinez avec vos députés. Un livre présenté par Françoise Branget député du Doubs. Publié au Cherche Midi en avril 2011.

     

    Certes le coût est de 20 euros – les illustrations y sont pour quelque chose – mais les droits de cette œuvre collective seront reversés à la Fondation de France.

     

    Au total, entre entrées, plats de résistance et dessert, il y a 180 recettes que chacun peut tester et réussir.

     

    Jean-François Chossy dit ceci de son pays : « Les pieds dans la terre du pays, la tête dans les étoiles de la voûte forézienne et le palais velouté et embaumé des saveurs de chez nous, vraiment, elle est belle la vie ici ! » (page 131)

     

    Un livre à offrir en cadeau.

     

    Contact :francoiseboisseau@wanadoo.fr

     

  • Jean-Luc Calyel 13 août à Juan les Pins

     

    jean-luc calyel,antibes,cherche midi éditeur,arash derambarshJ’aime à parler de certains auteurs - Jean-Luc Calyel en fait partie,  de certains livres, de sujets qui me tiennent à cœur.

    Ce blog tient à évoquer la face spirituelle de notre être, tout aussi importante que la partie physique visible.

     

    J’ai découvert, comme beaucoup j’imagine, Jean-Luc Calyel, avec son premier livre publié  quand il avait quitté depuis peu l’unité d’élite qu’est le GIGN. Il nous avait alors régalés avec une immersion, en réel, dans le quotidien de ces hommes valeureux, nos concitoyens par GIGN. Les secrets d’une unité d’élite.

     

    Des hommes à l’entraînement physique et mental rigoureux et permanent. Des hommes à la qualité morale sans reproche, aucune vie ne devant être négligée ni ôtée a priori lors de leurs interventions très ciblées.

     

    Des hommes aux qualités spirituelles présentes, même si ce n’est pas ce qui est le plus mis en valeur quand ils sont en action sur le terrain.

     

    Ces qualités spirituelles et aussi philosophiques Jean-Luc Calyel les avait exprimées, au fil des lignes révélatrices des hommes du GIGN, par l’ouvrage paru comme le suivant, La confidence de l'ange,aux Edition Le Cherche Midi. Et c’est grâce à Arash Derambarsh, directeur du département politique et personnalités publiques de cette grande maison d’édition, que j’ai eu le bonheur de rencontrer et d’apprécier Jean-Luc Calyel comme auteur et être humain aux grandes qualités.

     

    Il a su les manifester, autrement que par le GIGN, dans un second livre édité, un premier roman cette fois, et l’on sait l’importance d’un premier roman pour un auteur.

     

    Rencontrer bientôt Jean-Luc Calyel est facile. Il sera présent le 13 août – je cite l’information – à la

    « 1ère Nocturne littéraire d'Antibes Juan-les-Pins

    L'association Loisirs-Energie organise la Première nocturne littéraire d'Antibes-Juan les Pins qui se déroulera le samedi 13 août devant la Libraire du Casino à Juan de 18 h à 24 h. Cette nocturne aura lieu en présence des écrivains suivants : Marthe Villallonga, Denis Seznec, Jean Siccardi, Valentin Musso, Manuel Gomez, Marie-Hélène Carbonel, Véronique Lamoureux, Jean Taousson, Camille Bartoli, Jocelyne Mas, Ludivio Mélis, Jean Luc Calyel, Marc Brocci, Jean Luc Guilliet, Axel Graysely, Amélie de Gubernatis, Antacli.
    Renseignements : Manuel Gomez – 0610126448 »

    Le lien est : http://www.antibes-juanlespins.com/telex-en-blog/1747-premiere-nocturne-litteraire.

     

    J’invite chaleureusement les présents dans le sud, ou ceux qui peuvent s’y rendre pour cette occasion, à participer à ces moments initiés par la ville d’Antibes, lesquels seront, j’en suis sûre, de qualité. Ils y trouveront très probablement des jalons intéressants pour leur parcours personnel.

    Il en ira de même pour les auteurs.

     

    Jean-Luc Calyel sera, comme d’habitude, à la disposition de chacun. En toute humilité. Une qualité rare et importante que je souligne.

     

    De nombreux lecteurs de ce blog sont des « fans » confirmés de Jean-Luc Calyel. Je sais qu’ils relaieront cette information, étant eux-mêmes acteurs de réseaux sociaux.

    Sur ce blog, plusieurs articles concernant Jean-Luc Calyel sont à disposition – en débutant par les billets des 22 et 29 juillet 2008 ; celui du 22 septembres 2010 La confidence de l’ange. Pour ne dire que ceux-là.

     

    Pour tous bonne et belle nocturne littéraire le samedi 13 août Librairie du Casino à Juan les Pins à partir de 18 heures !

     

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (photo archives personnelles : Jean-Luc Calyel salon du livre 2009 Paris stand du Cherche Midi éditeur)