Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Stop Alzheimer avec le Figaro Magazine et Arash Derambarsh

     Il y a sur la page intitulée "index thèmes blog" les sujets récapitulés avec les jours où les trouver. Merci.

     

    DepardieuAlz.jpgPour le médecin que je suis il est des moments où les résultats de la recherche suscitent des arash der.jpgbouffées de joie très particulière. Les avancées sur les connaissances du cerveau participent à cette joie là. Et la confirmation de la plasticité de ce commandant en chef de tant de fonctions vitales a été un des meilleurs moments scientifiques de mon existence. Côté cerveau et au quotidien lutter contre l'Alzheimer est une priorité. 

     

    Le Président de la République, Nicolas SARKOZY, s’est attelé très vite après son élection à un plan bien ficelé de la lutte contre la maladie d’Alzheimer qui casse la mémoire et brise l’identité.  .

     

    DES SOUVENIRS POUR MEMOIRE, livre événement paru en avril 2009 aux Editions le Cherche Midi, rend hommage à ceux et celles qui, un jour,  sont privés de mémoire, ce patrimoine indispensable à la sauvegarde de notre moi. La direction de cet ouvrage de souvenir inoubliable de 72 stars a été assurée par un ami, Arash Derambarsh, directeur du département politique et personnalités publiques de cette maison d’éditions. Arash présente ainsi cet ouvrage :
    « Des personnalités de tous les horizons ont bien voulu se prêter à la confidence du « souvenir inoubliable » : celui qui reflète le moment où tout s'est décidé pour elles, où la lumière s'est faite, où le destin a basculé. En confiant ce souvenir secret de leur existence, elles ont souhaité le partager et le dédier - en forme d'hommage - à tous ceux pour qui la route semble sans issue, à tous ceux qui sont tout simplement privés de cette mémoire qui s'efface, entraînant dans l'oubli la quintessence de leur vie. Soixante-dix témoignages de personnalités, soixante-dix photos originales illustrent le souvenir.

    Avec Victoria Abril, Nikos Aliagas, Jean-Hughes Anglade, Thierry Ardisson, Nora Arnezeder, Charles Aznavour, Jean-Marc Barr, Bérénice Béjo, Charles Berling, Patrick Bruel, Carla Bruni-Sarkozy, Calogéro, Marc Cérrone, Clovis Cornillac, Mireille Darc, François-Xavier Demaison, Gérard Depardieu, Lola Dewaere, Mélanie Doutey, Marie Drucker, Franck Dubosc, Antoine Duléry, Virginie Efira, Pascal Elbé, Nadia Farès, Zoé Félix, Geneviève de Fontenay, Sara Forestier, Brigitte Fossey, Stéphane Freiss, Thierry Frémont, Michel Galabru, José Garcia, Julie Gayet, David Hallyday, Robert Hossein, Nicolas Hulot, Francis Huster, Ora Ito, Irène Jacob, Mylène Jampanoï, Adriana Karembeu, Christian Karembeu, Tchéky Karyo, Michèle Laroque, Georges Lautner, Samuel Le Bihan, Henri Leconte, Claude Lelouch, Christophe Malavoy, Audrey Marnay, Jean-Pierre Martins, Mireille Mathieu, Mathilda May, Samy Nacéri, Nâdiya Passi, Vincent Pérez, Patrick Poivre D'Arvor, Bruno Putzulu, Jean Réno, Pierre Richard, Sonia Rolland, Guy Savoy, Bruno Solo, Jean-Marc Thibault, Jean Todt, Christian Vadim, Aurélien Viik, Bernard de la Villardière, Lambert Wilson, Michelle Yeoh, Et Annie Girardot.
    commande : http://www.alapage.com/-/Fiche/Livres/9782749111490/des-souvenirs-sans-memoire-didier-audebert.htm?donnee_appel=GOOGL
    Arash Derambarsh »

     

    Ce samedi 25avril 2009 c’est au tour de l’hebdomadaire Le Figaro Magazine Alzheimer25.4.09.jpgde s’y mettre en présentant un dossier sur Alzheimer, rapportant les souvenirs de 16 des stars ayant participé à l’ouvrage édité par Le Cherche Midi.

     

    A signaler  une couverture de magazine pleine d’allant, de dynamisme, de jeunesse qui fait du bien par son côté positif.

     

    Sur la couverture clichés du visage de Virginie Efira en plan principal, escortée en médaillons par Marie Drucker, Patrick Poivre d’Arvor, Carla Bruni-Sarkozy, Jean Reno,  Victoria Abril et à l’intérieur présence – photo et extrait de témoignage – de Gérard Depardieu, Thierry Ardisson, Bernard de la Villardière, Patrick Bruel, Vincent Perez, Sonia Rolland, Calogero, Lambert Wilson, Adriana Karembu, Michelle Yeoh.

     

    En échantillon, 2 citations :

    Gérard Depardieu :

     « Le pont de Bir-Hakeim a beaucoup compté dans mon existence.

    Je suis passé tellement de fois dessous, dessus… J’y ai rencontré Bernardo Bertolucci pour faire « 1900 ». Puis j’ai tourné des scènes de « Camille Claudel » , j’ai vu des amoureux s’embrasser…

    Carla Bruni-Sarkozy :

    «J’ai immédiatement été saisie, comme foudroyée de plaisir, par les accents mélodieux de Barbara. La chanson s’appelait Mes hommes, et ces mots trouvent encore écho en moi vingt-neuf ans après, comme si cela s’était déroulé hier : « Ils marchent le regard fier, mes hommes. » Je pense que, par la suite, tout ce que j’ai essayé d’écrire en tant qu’auteur compositeur interprète…me vient finalement d’elle. Elle a ouvert en moi une porte totalement inconnue en me faisant cette sublime démonstration de la chanson « made in femme ».  

     

    Ce soir Claire Chazal  au cours du 20h00 de TF1 doit évoquer un peu de tout cela.

    Que je n’oublie pas le principal, à savoir que le livre  « DES SOUVENIRS POUR MEMOIRE » par Didier Audebert et Gianni Soglia Le Cherche Midi, 144 pages, proposé pour 29 € participe à la lutte contre Alzheimer comme suit : 2 € sont reversés pour chaque livre vendu à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière afin de faire avancer la recherche sur la maladie d’Alzheimer - p. 46 Le Figaro Magazine.

     

    Moins de 18 ans, pas besoin d'Alzheimer ni d'équivalents ! N'oubliez pas de vivre sainement : alimentation, dépense physique, entraînement des neurones.  

     

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (illustrations : en haut à gauche couverture du livre  « Des souvenirs pour mémoire », à droite Arash Derambarsh photo archives personnelles; plus bas: couverture de Le Figaro Magazine N°20136 du samedi 25avril 2009)

  • Nicolas SARKOZY et l’emploi des jeunes

    Il y a sur la page intitulée "index thèmes blog" les sujets récapitulés avec les jours où les trouver. Merci.

     

    C’est sur le campus de Véolia environnement dans le Val d’Oise que le Président de la République, Nicolas SARKOZY, a présenté les mesures décidées pour favoriser l’emploi des jeunes.

    Une petite synthèse de ce qui a été décidé.

    I – Développer la formation, principalement en alternance de 5 manières :

    *   Renforcer l’apprentissage : l’objectif étant de 320 000 apprentis entre le 1er  juin 2009 et le 1er juin 2010. Dans ce but le dispositif  Zéro charges  existant pour les entreprises de moins de 10 salariés est étendu à celles de plus de 10 employés pour le recrutement de leurs apprentis.  

    *   Soutenir le développement du contrat de professionnalisation : avec en objectif 170 000 contrats de professionnalisation entre le 1 er juin 2009 et le 1 er juin 2010. Les entreprises qui embaucheront un jeune de moins de 26 ans en contrat de professionnalisation bénéficieront d’une aide de 1 000 euros. Cette prime sera portée à 2 000 euros pour un jeune n’ayant pas le niveau bac.

    *  Une mission de développement de l’alternance confiée à Henri PROGLIO, président-directeur général de Veolia Environnement, en liaison avec Martin HIRSCH et Laurent WAUQUIEZ.

    *   Former pour préparer à l’emploi : le contrat d’accompagnement formation : 50 000 jeunes en parcours de formation à partir de la rentrée 2009.

    *   Développer les écoles de la deuxième chance avec un objectif fixé à 12 000 places dans ces écoles d’ici 2010. Ce qui implique 7 200 places supplémentaires sur les années 2009-2010 dans le cadre d’un partenariat renforcé avec les régions.

     

    II – Aider les jeunes à s’insérer durablement dans la vie active par 3 voies :

    *   Déprécariser les stages et soutenir l’embauche de stagiaires en contrat à durée indéterminée, l’objectif étant le recrutement en CDI de 50 000 jeunes actuellement en stage entre le 24 avril et septembre 2009. Sur ce point le gouvernement proposera rapidement au Parlement de faire évoluer la législation des stages, pour ouvrir droit à une gratification dès la fin du deuxième mois de stage ce 400 euros.

    *   Favoriser les embauches de jeunes dans le secteur marchand grâce au contrat initiative emploi, mesure ciblant 50 000 jeunes supplémentaires en contrat initiative emploi au second semestre 2009.

    *   Utiliser les contrats aidés du secteur non marchand pour permettre aux jeunes d’acquérir une première expérience et des compétences transférables dans le secteur privé, l’objectif étant de 30 000 recrutements au second semestre 2009.

    III- Financements : Ils seront mobilisés par l’Etat dans le cadre du fond d’investissement social.  

     

    Voilà un petit résumé des mesures décidées pour aider les jeunes. Courage à tous !

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr

  • Arash Derambarsh, Claude Demelenne et la Belgique

    Il y a sur la page intitulée "index thèmes blog" les sujets récapitulés avec les jours où les trouver. Merci.

      

    Demelenne.jpgimageslivDemelenne.jpgSujet actuel que le livre «  Pour ou contre la Belgique Française » de Claude arash der.jpgDemelenne paru début 2009 aux éditions Le Cherche Midi http://www.cherche-midi.com avec le concours d’ Arash Derambarsh, directeur du département politique et personnalités publiques de cette maison d’éditions.

    Sujet encore plus brûlant avec les élections européennes du 7 juin 2009.  

    Que va-t-il sortir des urnes ?

    Où va la Belgique ?

    Où la France ?

    Où va l’Europe ?

     

    Des questions qui sont bien plus que de simples interrogations. Le destin de la Belgique, de la France, de l’Europe est entre les mains de chacun des électeurs du 7 juin prochain.

     

    Le paysage qui se profile du côté de la Belgique est, pour l’heure, à géométrie variable. Avec cependant des lignes de force. Que le récit de Claude Demelenne détaille d’hier à  aujourd’hui.

     

    Un hier qui nous ramène au Moyen Age puis, plus récemment, au niveau de la constitution de la Belgique dans l’après Waterloo,

    Les bases de départ et les mouvements de population qui s’ensuivent expliquent la situation actuelle de « guérilla » intime au sein d’une Belgique constituée par 60 %  de flamands et 40 % de wallons francophones. Le conflit interne étant accentué par l’importance de Bruxelles, ville symbole pour l’Europe, convoitée par les uns et les autres pour des raisons différentes.

     

    Ce champ de bataille, difficile et complexe, est intéressant pour tous les Français, non encore votant ou votant. Cette « guerre des Belges » est bien plus qu’un conflit intérieur de langues et de pouvoir concernant la seule Belgique. Si une séparation a lieu entre wallons francophones et flamands les conséquences risquent fort de dépasser les frontières de la  Belgique actuelle.

     

    Les flamands voudraient un état autonome.

    Et les wallons francophones ? Quel choix pour eux ? Se rapprocher de la France ? Et si oui, à quel degré ?

     

    Par ailleurs si les flamands accèdent à l’autonomie ils risquent de constituer un bel exemple pour les séparatistes autonomistes d’ailleurs. Basques, catalans, écossais etc….D’où des soucis nouveaux pour l’Europe.

     

    Quant au roi des Belges ? Que devient-il dans cette à venir incertain aventureux ?

     

    Tous ces sujets et d’autres sont parfaitement expliqués par Claude Demelenne. Qui nous livre aussi un chapitre conséquent où sont déroulés 12 arguments en faveur du rattachement de la Wallonie et de Bruxelles - ville francophone à 90 % - à la France.

    En voici les titres : un bonus pour l’économie française ; la France plus forte en Europe -  plus 3,5 millions d’habitants par le rattachement de la Wallonie et plus 1 million par celui de Bruxelles; cocorico pour les droits de l’homme – en aidant Wallons et Bruxellois ; une francophonie moins frileuse ; Nicolas Sarkozy au paradis ; la gauche requinquée par les Belges ; les Belges francophones renouent avec une vraie démocratie ; la Wallonie a enfin un projet mobilisateur ; la chute du mur de Bruxelles ; un statut particulier dans la République ; les relations avec la Flandre sont normalisées ; la fin du mythe belge – la fin de l’imposture belge, l’Etat belge ayant « survécu grâce à d’innombrables mensonges ».

     

    L’auteur dénonce ensuite 10 mensonges belges et achève par quelques pages sur la Démocratie française, le paragraphe final étant ce qui suit :  

    « « Maintenant doit grandir ensemble ce qui est fait pour vivre ensemble », déclarait le chancelier Willy Brandt, à la veille de la réunification allemande. Dans un contexte différent, sa réflexion s’applique à une France élargie à la Wallonie et à Bruxelles. Après une période de transition – la fin de leur pays sera un traumatisme pour beaucoup d’entre eux -, les Wallons et les Bruxellois s’épanouiront mieux dans la République. Lorsque la Belgique éclatera, le Président français aura un rôle clef à jouer. L’avenir de 4,5 millions de Belges francophones le laissera-t-il indifférent ? Nicolas Sarkozy déteste le ronron diplomatique. Nul autre ne pourra, mieux que lui, relayer sur la scène internationale la cause des Wallons et des Bruxellois francophones. L’après-Belgique, c’est vraiment l’affaire de la France. 

                                                                                                        Bruxelles, le 5 janvier 2009. ».

     

    Moins de 18 ans, on suit cette affaire franco-belge pour seulement 10 €, bon argument aussi pour l’achat par bibliothèque. Précision : Claude Demelenne est rédacteur en chef de l’hebdomadaire belge Le Journal du Mardi.

     

    Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr (Photo: en haut à gauche: couverture du livre « Pour ou contre la Belgique Française » paru au Cherche Midi et son auteur Claude Demelenne sur Google images; à droite Arash Derambarsh, de sa collection personnelle)