Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pontmain 17 janvier 1871

    Le mardi 17 janvier 1871, les prussiens sont aux portes de la ville de Laval. A Pontmain, ce soir là, le père Barbedette et ses deux garçons - Eugène 12 ans et Joseph 10 ans - "pilaient" les ajoncs pour que les chevaux s'en accommodent. Aucune nouvelle du troisième enfant, Auguste, mobilisé depuis le 3 septembre 1870.

    Lire la suite