Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

François Ponchaud, Cambodge

J’ai reçu il y a quelques jours de François Ponchaud, prêtre des Missions Etrangères depuis le début au Cambodge, la revue de presse faite pour la période du 21.09.2012 au 10.11.2012. Toujours, actif dans le secteur de Phnom Penh et au-delà pour le mieux du peuple Khmer, il nous transmets les informations les plus détaillées et les plus fiables possibles.

Ce service de presse débute par un Hommage au Roi Norodom Sihanouk.

« Au matin du 15 octobre, quelques jours avant l’anniversaire de ses 90 ans (31 octobre), le roi Sihanouk succombe d’une crise cardiaque dans un hôpital de Pékin. Le 17 octobre, sa dépouille mortelle est ramenée par avion à Phnom Penh, puis placée dans un véhicule en forme d’Oie sacrée, monture royale. Près d’un million de personnes debout en silence sur trois ou quatre rangs forment une haie d’honneur depuis l’aéroport jusqu’au palais royal. Le corps est déposé en position fœtale dans une urne d’or construite depuis un an. Cette position favorise la réincarnation, le visage couvert d’un masque d’or, « car la mort est une transformation ».

Une vidéo, passée en boucle sur le devant de la salle Chanchaya, diffuse la cérémonie tous les jours, du matin au soir, devant une foule nombreuse qui vient exprimer son émotion. Chacun peut écrire ses sentiments dans des livres de signatures, apporter des fleurs de lotus ou brûler des bâtonnets d’encens. Même trois semaines après ce décès, on constate que le peuple a la tristesse d’avoir perdu un père.

La crémation aura lieu sur la place du Véal Men (le « Mont Méru », habitation des divinités), avant le 10 février prochain, date du Nouvel an chinois, selon le rituel royal traditionnel. Les messages de condoléances arrivent du monde entier.

Le 15 octobre est décrété jour de fête nationale, ainsi que le 23 octobre, date anniversaire des Accords de Paris, en reconnaissance pour l’action du Roi défunt. L’anniversaire du couronnement du roi Sihamoni, le 29 octobre, ainsi que la très populaire fête des Eaux sont supprimés » (CD du 30.11.12) »

Puis – il y a l’équivalent de 7 pages imprimées – la revue de presse se poursuit par l’état de la politique extérieure. La question des droits de l’homme au Cambodge est évoquée.

La politique intérieure traite des élections. Une page concerne les chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens.

En économie, environ 3 millions de touristes se sont rendus au Cambodge en 2011 et 7 millions sont prévus en 2020. Du bois précieux cambodgien est exporté. La construction d’un barrage est prévue au confluent de la Srépok et de la Sésan, avec déplacement de 5.000 personnes et répercussion pour les 100.000 habitants en aval du barrage.

Côté société, des accords sont signés entre partenaires sociaux et le cadastrage des terres avec attribution de titres de propriété est d’actualité. Début novembre, le président de l’Union Européenne a félicité le gouvernement au sujet de ces titres attribués alors qu’il était en visite officielle à Phnom Penh.

En matière de justice, il va être créé 18 nouveaux Centres de Résolution des conflits s’ajoutant aux 49 existants. Ces centres permettent de régler les conflits selon la culture khmère et allègent le travail des tribunaux.

En matière de santé, une étude de 2005 de l’ONG Racha indiquerait que 47 % des femmes en âge d’enfanter et 55 % des enfants de moins de 14 ans souffriraient d’un manque de fer. Sauce de soja et saumure de poisson pourraient remédier à cette carence.

Des soldats cambodgiens sont partis au Liban pour une action de déminage.

Côté patrimoine une association éduquant des jeunes aux activités du cirque a reçu un prix de 25.000 euros. Et 20 étudiants en art ont bénéficié d’une bourse de l’ONG Les Arts Khmers Vivants.

Ceux et celles qui souhaitent être destinataires de toute l’information communiquée peuvent s’adresser aux Missions Etrangères de Paris 128 Rue du Bac 75007 qui pourront transmettre.

Contact : francoiseboisseau@wanadoo.fr

Les commentaires sont fermés.